L'Académie d'Hermès Trismégiste
Article N° 99 Livre d’Enoch : Hénoch, Thoth, Hermès. Extrait servant d'étude : Livre d’Hénoc : Chapitre PREMIER 2. Ils savent que les globes célestes qui nous illuminent ne changent point leur voie ; que chacun d’eux, se lève et se couche régulièrement, dans le temps qui lui est propre, sans jamais transgresser les ordres qu’il a reçus. Ils regardaient la terre, et soudain ils connaissent tout ce qui s’y passe depuis le commencement, et jusqu’à la fin. Donc, comme je l'ai expliqué dans le précédent article traitant de ce chapitre trois du livre d'Enoch, ceux qui habitent dans les cieux, sont ceux qui ont la faculté de voir les choses visibles par les perceptions sensorielles, et celles qui sont invisibles à ces perceptions. Cette double faculté de percevoir le matériel et l'immatériel permet de comprendre que ce qui n'est visible qu'à la vision organique, n'est que la manifestation d'effets de causes ayant une amplitude autrement plus grandiose que celles des effets qui balisent l'horizon de la vision binoculaire. Disposer de la vision organique et de la clairvoyance, offre à la Conscience qui en est dotée, l'ouverture sur des champs du possible, infinis et majestueux. Cette Conscience peut ainsi, par l'activation de cette faculté, grandir, se parfaire et croître, grâce à des sources de connaissances qui constitueront ses nourritures spirituelles fortement vitalisées. Activer sa clairvoyance sur les champs du possible qui échappent à l'entendement des facultés sensorielles ordinaires, cela implique la capacité de relier le tangible à l'intangible, l'effet visible à sa cause invisible, et pour pouvoir le faire, l'entendement de la Conscience doit inévitablement se tourner vers les "cieux", et la marche des globes célestes. Remarquons au passage, que dès son premier chapitre, le livre d'Enoch nous informe de la nature des enseignements qu'il contient, et qui ne donneront leur pleine mesure qu'à la condition que celui qui les reçoit soit en harmonie vibratoire avec ceux-ci. Lire cet enseignement avec l'entendement de l'intellect raisonneur limité aux perceptions sensorielles organiques, c'est n'en percevoir que la partie la moins significative. Le livre d'Enoch, comme tous les textes de cette nature, n'est pas autre chose qu'une cosmogonie dont les deux polarités sont le Macrocosme et le Microcosme. Et la similitude qui ressort de ces grands textes ontologiques provient du fait qu'ils ont tous le même modèle de base : le cosmos. Dans ce paragraphe 2, du chapitre trois du livre d'Enoch, il nous est indiqué que la croissance de la Conscience passe par la connaissance des choses célestes ; ceci pour dire au passage, que l'être humain ne devient pas grand par lui-même, mais uniquement lorsqu'il s'ouvre et s'élève à ce qui le dépasse, à la condition qu'il parvienne à s'identifier à ce qui dépasse sa modeste condition humaine. Savoir ce qui se passe dans les cieux, comme l'indique le paragraphe 1, de ce chapitre, implique une élévation du niveau de connaissance et du niveau vibratoire d'une Conscience, ce qui a pour effet d'activer ses facultés supérieures et le pouvoir alchimique d'en transmuter l'amplitude spirituelle. Cet enrichissement karmique, par l'épreuve de la connaissance (le sentier de probation), est le seul processus qui permet à une Conscience de se parfaire et d'évoluer. Il est aisé de comprendre que lorsqu'une Conscience s'enferme dans un champ de vision uniquement sensoriel, et qui plus est, étriqué, les formes que pourra animer cette Conscience, lors de ses incarnations, seront adaptées à ces capacités. Pour franchir les limites de ces formes habituelles d'incarnation, il faut que la Conscience parvienne dans un premier temps à remplir complètement le vêtement de sa forme, et dans un deuxième temps qu'elle atteigne une croissance vibratoire qui ne la rende plus compatible avec cette forme et les formes inférieures. La croissance de cette Conscience passera donc nécessairement par la connaissance de l'astrologie. Et cette astrologie ne sera pas celle qu'en a fait l'intellect raisonneur aux perceptions sensorielles limitées, c'est-à-dire un salmigondis de savoir mal compris, qui se transmet de génération en génération, chacune y ajoutant sa propre dégénérescence qui viendra s'ajouter aux autres, et qui constituera le viatique que recevra l'imprudent qui accordera foi à ces montagnes d'ignorances, de superstitions et d'idolâtries. L'astrologie, qui est probablement la plus ancienne science occulte de l'humanité, n'est pas une chimère, ou les résultats des élucubrations délirantes d'esprits fantasques. À l'origine, l'astrologie est la science occulte qui est à la base de la première et de la plus importante science humaine, je veux parler de l'agriculture. Être capable de prévoir le cycle des saisons, leurs conséquences et influences matérielles et terrestres, a permis à l'humanité de savoir avec rigueur que pour pouvoir récolter quoi que ce soit au bon moment, il fallait anticiper sur le déroulement des saisons, en étant capable d'en prévoir, avec le maximum de précision, la venue, la durée et les effets sur la nature naturante. Toutes les grandes traditions, toutes les grandes religions, ont au coeur de leurs Temples les plus sacrés, un zodiaque fondateur. Pour la simple et bonne raison que les principes de la vérité occulte résident essentiellement dans l'astrologie, car c'est la science qui traite des énergies et des forces qui conditionnent et gouvernent le monde, et qui agissent sur tout le champ de l'espace, et sur tout ce qui se trouve dans ce champ. L'astrologie dont il est ici question, n'est pas et ne peut pas être celle qui a pour vaniteuse ambition de permettre à un individu de connaître et découvrir sa destinée et ce qu'il doit en faire ; postulats qui seraient la négation même du libre arbitre, rendant toutes choses prévisibles, et par voie de conséquence inéluctables, car si elles étaient ces choses, prévisibles, mais modifiables par l'individu, alors elles redeviendraient totalement imprévisibles. L'astrologie de la bonne aventure et des bateleurs de foire, est soit un paradoxe ingérable, soit la soumission et l'asservissement aux lois de causalité du Destin. Dans tous les cas elle est au vice ce que l'astrologie des vérités occultes est à la vertu. Cette astrologie des vérités occultes a pour but de permettre à la Conscience qui se nourrit d'elle, de redevenir la partie intégrante d'un Tout beaucoup plus important que celui qui est délimité par la raison de son intellect, alimenté par ses perceptions sensorielles, émotionnelles et passionnelles. L'astrologie des vérités occultes, comme le révèlera la suite du livre d'Enoch, pour ne parler que du sujet qui nous intéresse aujourd'hui, nous apporte la connaissance des hiérarchies des forces et des puissances supérieures à notre état et notre condition, et nous révèle l'existence de groupes auxquels nous aurons la possibilité d'appartenir, si nous sommes capables de les identifier (les connaître) et de nous assimiler à eux par notre niveau vibratoire rendu compatible par le degré de connaissance atteint, et notre volonté d'appartenance. Sortir de l'inconscience pour découvrir que nous faisons partie d'un Tout majestueux et grandiose, et faire en sorte, par un travail incessant de réflexion et de méditation d'en devenir progressivement conscients dans les moindres détails, est ce que les alchimistes appellent le Grand Oeuvre d'une vie. Et ce Grand Oeuvre passe obligatoirement par l'astrologie des vérités occultes. Ils savent que les globes célestes qui nous illuminent ne changent point leur voie ; que chacun d’eux, se lève et se couche régulièrement, dans le temps qui lui est propre, sans jamais transgresser les ordres qu’il a reçus... L'espace est une Entité, et les "cieux" évoqués lors du précédent paragraphe de ce chapitre ne sont que l'apparence phénoménale extérieure de cette Entité. Apparence phénoménale qu'il ne faut pas confondre ici avec une apparence matérielle, celle qui a été une voie de perdition pour l'astrologie des profanes incultes. Vouloir connaître la nature et l'essence de cette Entité n'est pas à la portée de la moindre des créations et des créatures qui se manifestent dans cet espace. Dieu ne sera que la plus haute idée que chacun sera capable de s'en faire, sans jamais être la bonne. Chaque Hiérarchie et groupe de cet espace, forme et constitue sa propre entité qui est constituée par l'ensemble des membres qui composent ces Hiérarchies et ces groupes. Ainsi, l'humanité est-elle un de ces groupes; elle est constituée par l'ensemble des individus qui composent ce groupe. Ce qui est en bas étant comme ce qui est en haut, le principe de ce groupe humain qui forme une entité distincte des autres, se retrouve en haut concernant les énergies et forces qui se manifestent selon des degrés différents. Chaque globe céleste qui nous illumine (Soleil) constitue une entité propre qui se différencie des autres par ses spécificités et ses particularités. À l'intérieur de ce qui constitue l'entité solaire, et doit s'entendre non pas sous l'aspect uniquement matériel de son astre, mais dont le corps éthérique s'étend aux confins de l'influence de son rayonnement, il y aura donc des entités multiples qui se manifesteront sous l'aspect planétaire, et dont le corps subtil sera constitué par l'espace qu'il occupe par sa rotation autour de cet astre lumineux et nourricier. La vie et son influence dépendront donc, pour chacune de ces entités célestes, de leur niveau de radiation qui émane d'eux, et de leur effet conjugué avec les entités qui les entourent. Chaque entité céleste conservant sa spécificité propre, ce qui se traduit par le fait qu'elle ne change pas de voie ; que chacun d’eux, se lève et se couche régulièrement, dans le temps qui lui est propre, sans jamais transgresser les ordres qu’il a reçus. L'humanité a donc pour corps éthérique un groupe qui est une composante du corps éthérique de la Terre. L'astrologie ésotérique sera donc la science d'une Vie et des Vies qui pénètrent les points de lumières dans la Vie universelle. Les constellations, les systèmes solaires, les planètes, les règnes de la nature et l'être humain microscopique, sont tous le résultat de l'activité et de la manifestation de l'énergie de certaines Vies dont le cycle d'expression et les objectifs infinis, dépassent la compréhension des esprits les plus avancés et les plus éclairés de notre planète. C'est pour cette raison que le savoir humain est dans l'incapacité d'expliquer la venue et la disparition de certaines espèces, les raisons des bouleversements climatiques et géologiques, le changement régulier et l'inversion des polarités de la terre, et tant d'autres choses. Nous avons pour habitude de regarder notre planète uniquement dans son aspect perceptible par nos facultés sensorielles organiques, sa forme planétaire, mais pratiquement jamais dans son entité astrale et ses rapports avec les entités de son groupe Solaire. Pour parvenir à cette compréhension subtile, il faut obligatoirement pratiquer le langage analogique qui est le seul instrument d'interprétation transposable d'un plan à un autre. Ainsi, si nous devons considérer que le corps physique et son réseau compliqué de nerfs, n'est que la déclinaison dense et abâtardie d'un corps éthérique, ou corps vital, qui est le véritable aspect phénoménal extérieur tangible, celui qui survivra à toutes les incarnations terrestres. C'est ce corps éthérique vital qui détermine et conditionne le corps physique, car il est le dépositaire et le transmetteur de l'énergie et des divers aspects subjectifs de la Conscience et du milieu intérieur et extérieur dans lesquels elle se situe par son évolution. Et si une cellule composant le corps physique a sa spécificité propre, elle fait avant tout partie de cette entité particulière globale au même titre que toutes les cellules qui lui donnent sa forme ; le corps éthérique d'une Conscience n'est qu'une cellule du corps du groupe auquel il est partie intégrante. Ils regardaient la terre, et soudain ils connaissent tout ce qui s’y passe depuis le commencement, et jusqu’à la fin... Ce que nous indique ce passage, c'est que ceux qui voient dans les cieux, qui ont la véritable connaissance astrologique ésotérique, sont capables, au travers de cette trame de lumière des forces et des énergies en circulation incessante, de voir par leur double vision, tout ce qui se passe depuis le commencement et jusqu'à la fin. Ceci constitue la base scientifique des théories astrologiques ésotériques. Sans vouloir entrer trop avant dans les mécanismes subtils de cette astrologie ésotérique, il découle de ce qui précède que si les astres influencent et conditionnent la vie des individus sous dépendance de la sphère du Destin, sans que ces derniers aient le moindre choix possible pour raison d'asservissement aux lois de causalité ; ces mêmes astres serviront de forces, d'énergie et de nourriture vitale aux âmes-de-vie qui s'ouvriront volontairement à elles. Cette âme-de-vie qui étant parvenues à habiter dans les cieux, sait ce qui se passe là-bas, et est libre, dans la limite de son état de développement, d'appartenir à un groupe dépendant de sa Hiérarchie divine. Cette accession volontaire à sa propre divinité, doit se trouver dans la capacité infinie de compréhension de la Conscience, lorsqu'elle est illuminée par les lumières de la Divine Providence, et acquiert ainsi le pouvoir de projeter sa pensée dans la Conscience de ces vies complexes dont elle doit partager les mouvements énergétiques, car sa propre part modique d'énergie est une partie intégrante des énergies de ces Entités célestes.
1092
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
- Tarot
  - Tarot accueil
  - Tarot Sépher 0
  - Tarot Sépher 1
  - Tarot Sépher 2
  - Tarot Sépher 3
  - Tarot Sépher 4
  - Tarot Sépher 5
  - Tarot Sépher 6
  - Tarot Sépher 7
  - Tarot Sépher 8
  - Tarot Sépher 9
  - Tarot Sépher 10
  - Tarot Sépher 11
  - Tarot Sépher 12
  - Tarot Sépher 13
  - Tarot Sépher 14
  - Tarot Sépher 15
  - Tarot Sépher 16
  - Tarot Sépher 17
  - Tarot Sépher 18
  - Tarot Sépher 19
  - Tarot Sépher 20
  - Tarot Sépher 21
  - Tarot Sépher 22
  - Tarot et Moïse 1
  - Tarot et Moïse 2
  - Tarot et Moïse 3
  - Tarot et Moïse 4
  - Tarot et Moïse 5
  - Tarot et Moïse 6
  - Tarot et Moïse 7
  - Tarot et Moïse 8
  - Tarot et Moïse 9
  - Tarot et Moïse 10
  - Tarot et Moïse 11
  - Tarot et Moïse 12
  - Tarot et Moïse 13
  - Tarot et Moïse 14
  - Tarot et Moïse 15
  - Tarot et Moïse 16
  - Adam & Tarot 0
  - Adam & Tarot 1
  - Adam & Tarot 2
  - Adam & Tarot 3
  - Adam & Tarot 4
  - Adam & Tarot 5
  - Adam & Tarot 6
  - Adam & Tarot 7
  - Adam & Tarot 8
  - Adam & Tarot 9
  - Adam & Tarot 10
  - Adam & Tarot 11
  - Adam & Tarot 12
  - Adam & Tarot 13
  - Adam & Tarot 14
  - Adam & Tarot 15
  - Adam & Tarot 16
  - Adam & Tarot 17
  - Adam & Tarot 18
  - Adam & Tarot 19
  - Adam & Tarot 20
  - Thoth Tarot 1
  - Thoth Tarot 2
  - Thoth Tarot 3
  - Thoth Tarot 4
  - Thoth Tarot 5
  - Thoth Tarot 6
  - Thoth Tarot 7
  - Thoth Tarot 8
  - Thoth Tarot 9
  - Thoth Tarot 10
  - Thoth Tarot 11
  - Thoth Tarot 12
  - Tarot Eliphas
  - Tarot Eliphas 1
  - Tarot Charge 1
  - Tarot gratuit
  - Med Tarot 1
  - Med Tarot 2
  - Med Tarot 3
  - Med Tarot 4
  - Med Tarot 5
  - Med Tarot 6
  - Med Tarot 7
  - Med Tarot 8
  - Med Tarot 9
  - Med Tarot 10
  - Med Tarot 11
  - Med Tarot 12
  - Med Tarot 13
  - Med Tarot 14
  - Med Tarot 15
  - Med Tarot 16
  - Académie 0
  - Académie 1
  - Académie 2
  - Académie 3
  - Académie 4
  - Académie 5
  - Académie 6
  - Académie 7
  - Académie 8
  - Académie 9
  - Académie 10
  - Académie 11
  - Académie 12
  - Académie 13
  - Académie 14
  - Académie 15
  - Académie 16
  - Académie 17
  - Académie 18
  - Académie 19
  - Académie 20
  - Académie 21
  - Académie 22
  - Académie 23
  - Académie 24
  - Académie 25
  - Académie 26
  - Académie 27
  - Académie 28
  - Académie 29
  - Académie 30
  - Académie 31
  - Académie 32
  - Académie 33
  - Académie 34
  - Académie 35
  - Académie 36
  - Académie 37
  - Académie 38
  - Académie 39
  - Académie 40
  - Académie 41
  - Académie 42
  - Académie 43
  - Académie 44
  - Académie 45
  - Académie 46
  - Académie 47
  - Académie 48
  - Académie 49
  - Académie 50
  - Académie 51
  - Académie 52
  - Académie 53
  - Académie 54
  - Académie 55
  - Académie 56
  - Académie 57
  - Académie 58
  - Académie 59
  - Académie 60
  - Académie 61
  - Académie 62
  - Académie 63
  - Académie 64
  - Académie 65
  - Académie 66
  - Académie 67
  - Académie 68
  - Académie 69
  - Académie 70
  - Académie 71
  - Académie 72
  - Académie 73
  - Académie 74
  - Académie 75
  - Académie 76
  - Académie 77
  - Académie 78
  - Académie 79
  - Académie 80
  - Académie 81
  - Académie 82
  - Académie 83
  - Académie 84
  - Académie 85
  - Académie 86
  - Académie 87
  - Académie 88
  - Académie 89
  - Académie 90
  - Académie 91
  - Académie 92
  - Académie 93
  - Académie 94
  - Académie 95
  - Académie 96
  - Académie 97
  - Académie 98
  - Académie 99
  - Académie 100
  - Académie 101
  - Académie 102
  - Académie 103
  - Académie 104
  - Académie 105
  - Académie 106
  - Académie 107
  - Académie 108
  - Académie 109
  - Académie 110
  - Académie 111
  - Académie 112
  - Académie 113
  - Académie 114
  - Académie 115
  - Académie 116
  - Académie 117
  - Académie 118
  - Académie 119
  - Académie 120
  - Académie 121
  - Académie 122
  - Académie 123
  - Académie 124
  - Académie 125
  - Académie 126
  - Académie 127
  - Académie 128
  - Académie 129
  - Académie 130
  - Académie 131
  - Académie 132
  - Académie 133
  - Académie 134
  - Académie 135
  - Académie 136
  - Académie 137
  - Académie 138
  - Académie 139
  - Académie 140
  - Académie 141
  - Académie 142
- Contact
- Blogs & forums
.