L'Académie d'Hermès Trismégiste
Article N° 109 Le Filet d'Ariadne Extrait servant d'étude : ... c'est pourquoi on l'appelle Art divin, ou bien par le moyen d'un bon et fidèle maître : et comme il y en a très peu à qui Dieu ait fait cette grâce, il y en a peu aussi qui l'enseignent, d'autant que Dieu ne veut pas qu'elle soit su de beaucoup de personnes, et que ceux qui la savent doivent lui répondre de la probité de leurs disciples, c'est ce qui a mu les Sages à la laisser à la postérité voilée de divers nuages, et de divers termes ambigus et mystiques, de comparaisons, similitudes, analogies, de métaphores, de fables, et de diverses confusions , dont ils se sont adroitement avisés et servis, sans jamais rien dire que de véritable. Comme cet extrait du Fil d'Ariadne nous parle d'un prestigieux enseignement que contiendrait l'alchimie, je ne peux que reprendre mon texte de présentation de cet enseignement que je fais figurer dans la salle d'alchimie du Temple d'Hermès Trismégiste et qui, je l'espère, permettra à ceux qui se font une fausse idée de cet Art divin, d'y voir un tout petit peu plus clair...Juste un tout petit peu... L’Alchimie l’Ultime Secret avant l’accession à la Cabbale Mère. À l’inverse de son rejeton dégénéré qu’est la chimie, science matérialiste des apparences sans conscience ni âme et avec si peu d’esprit, l’Alchimie est un Art sublime qui renferme depuis la nuit des temps, tous les secrets de la création. Elle est une véritable Mathèse, union de la physique et de la métaphysique, qui en est son essence vitale, son feu animateur, sa source énergétique et lumineuse. L’Alchimie véritable, pas celle des camelots et des souffleurs, est une Cabbale ancienne et majestueuse, et celle qui a conservé de nombreuses racines originelles avec la Cabbale Mère issues des Tables de la Loi du Sépher de Moïse; racines qui plongent directement dans l’Akasha de l’éternelle Connaissance. Elle véhicule au travers des âges et des générations, les principes immuables du vrai savoir, celui qui inclut les différents états de la Création, et qui ne sont compréhensibles que par le jeu subtil des analogies, de la méditation et de l'épreuve par l'oeuvrant. C’est l’Art le plus inspiré qui soit, il ne s’approche pas d’une façon distraite et désinvolte, car, dans une telle occurrence, il resterait parfaitement hermétique aux vulgaires et aux profanes. Il implique de la part de celui qui part à sa conquête, une véritable métamorphose, puissante et lente, de l’ensemble de ses facultés supérieures qu’il lui faudra impérativement mobiliser, pour espérer atteindre les phases d’élévation, sans lesquelles l'ouverture de son entendement sur les états subtils de cette science sacerdotale, ne pourrait se faire. Son parcours est rigoureusement similaire aux principes qui gouvernent les Lois de la Divine Création : Du lourd au subtil, du fixe au volatil, de la matière à l’esprit, c’est pourquoi elle est, parmi toutes les grandes traditions, celle que l’on retrouve systématiquement dans toutes, par le truchement incontournable des quatre éléments, le Feu, l’Air, l’Eau, la Terre, qui ne sont en réalité, sur les plans supérieurs des principes, que quatre puissances fondamentales : la température, l’aérien, le fluide, le solide. Si sur le plan matériel, il est simple de comprendre que l’air reçoit du cosmique une énergie éthérique subtile, avec laquelle il possède une certaine affinité qui lui permet de nombreux échanges ; comme l’eau a des propriétés volatiles grâce auxquelles elle reçoit de l’air les énergies subtiles, qu’elle finira par transmettre à la terre avec laquelle elle partage des capacités d’osmoses. Sur le plan pratique et matérialiste de l’incarnation, cela nous donnera par exemple des arbres et par voie de conséquence, la forêt Amazonienne. Arbre qui n’est en réalité rien de plus qu’un concentré de gaz (Co2) et de lumière, qu’il restituera soit lors de la putréfaction naturelle, soit lors de la combustion, laissant sur le sol, ce qu’il a réellement emprunté à la partie solide et terrienne, juste un peu de cendres. Sur un plan plus subtil, degré supérieur de l’oeuvre Alchimique, qui va du noir "l’épais", au rouge ou l’or des sages, ces principes de mutation et de croisement agissent sur des composés plus essentiels, que sont le Soufre, le Mercure et le Sel des philosophes, déjà très éloignés de toute matérialité minérale, et qui nécessiteront, pour être travaillé correctement, une profonde mutation spirituelle de l’oeuvrant. Certains pourraient penser que l’Alchimie, vieille science archéo reptilienne et moyenâgeuse, n’est qu’une croyance désuète et poussiéreuse, c’est en tout cas ce que les ignorants, les sectaires et les incultes, qui forment l’opinion dominante des civilisations en voie de décadence s’évertuent à claironner, mais qu’ils sachent que cet Art sublime de la transmutation et de la transcendance n’a jamais cessé d’être l'un des deux qui mène à la Connaissance ; toutes les religions ne sont que des petites chapelles alchimiques sectorisées. Pour preuve incontournable, qu’il s’agisse d’apprécier le processus de la Création Divine qui va de l’énergie originelle indestructible se manifestant sous forme d’Océan de lumière spirituelle se transmutant en une myriade d’univers, de formes, de matières, de sons, de couleurs, de temps, d’espaces, éléments hétérogènes qui retourneront, après leurs incarnations (manifestations) , dans le giron de l’indestructible essence Divine de l’Éternel Moment Présent. La Création dans son ensemble, n’est qu’une immense et puissante Alchimie... Pas autre chose ! Comprendre l’Alchimie est donc la voie royale qui mène à la Connaissance des Lois du Divin Créateur, l'ultime grand Maître de tous les alchimistes. Les pouvoirs auxquels parvient l'adepte de cet Art Divin sont réels et de grandes conséquences, ce sont ceux de la Haute Magie qu'il convient de veiller à ne pas mettre entre les mains des irresponsables, des ignorants et des incultes. Qu'il suffise de voir ce qu'ils sont capables de faire, d'une science matérialiste sans conscience, uniquement au service des vices de l'humanité et des volontés d'asservissement des forces du Destin. C'est pour cette raison que celui qui reçoit les enseignements sacrés de la Science Hermétique, doit préalablement s'être montré d'une dignité irréprochable, et avoir développé un sens de la responsabilité qui fera de lui le vigilant gardien de sa transmission entre des mains d'une probité conforme aux exigences de la Divine Providence. Cet extrait du fil d'Ariadne nous indique : d'autant que Dieu ne veut pas qu'elle soit su de beaucoup de personnes. Il convient de comprendre, qu'à l'inverse de ce qui se passe dans la sphère du Destin, la Divine Providence ne fait pas de racolage, et se soucie peu d'une large adhésion. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire lors de précédents articles de l'académie d'Hermès Trismégiste, les Lois de la Providence se reçoivent par adhésion volontaire, et à la condition que celui qui souhaite les recevoir se soit hissé à la dignité qui lui permettra d'être reconnu comme méritant cette transmission. Si le quantitatif est une préoccupation du Destin, le qualitatif est l'unique préoccupation de la Providence. C'est pour cette raison que ceux qui s'engagent dans la voie de la Science Hermétique, qui est celle de toutes les grandes traditions ésotériques et mystiques, ne doivent pas s'attendre à retrouver en son sein l'ambiance d'un stade de foot le soir d'une finale de la coupe du monde... Plus l'officiant de cet Art Divin avance dans sa pratique, plus il s'élève vers les sommets de la montagne, et plus l'air se raréfie et la compagnie de ses semblables se clairsème. Ceux qui font les efforts nécessaires pour prétendre un jour recevoir l'essence de la Science Hermétique, seront forcément parvenus à une certaine maîtrise du langage analogique, sans lequel tous les enseignements occultes resteront voilés de divers nuages, et de divers termes ambigus et mystiques, de comparaisons, similitudes, analogies, de métaphores, de fables, et de diverses confusions. Par l'apprenti-sage et la maîtrise de ce langage analogique, ils seront capables de recevoir les richesses de cet enseignement, et ils seront en mesure de le transmettre sans pour autant lever le voile pour les ignorants à la probité incertaine ou discutable, qui ne penseraient qu'à en faire une profanation vicieuse, dont celle des profits n'est pas des moindres. Lors du précédent article concernant un extrait du livre de la voix du silence, j'ai eu l'occasion d'expliquer un des extraordinaires pouvoirs auquel permet d'accéder la Science Hermétique, je veux parler de celui qui consiste à maîtriser la puissante faculté d'identification de la Conscience. Pouvoir qui pour le profane inculte est subi comme un asservissement à la forme, alors que pour celui qui parviendra, par l'effort, le travail et la volonté, à s'en rendre maître, lui permettra des réalisations que je n'aie pas volontairement évoquées dans cet article... L'Alchimie, je le rappelle pour que cela soit bien clair, est simplement l'application de la Science Hermétique, renfermant des possibilités qui sembleraient surréalistes pour ceux que les théosophes qualifient de front bas, et de là où je me tiens que je nomme : les cavernicoles velus... Ces pouvoirs font de celui qui parvient à les maîtriser un Mage indiscutable, à la condition que leurs utilisations se fassent dans le cadre de pensées juste en vertus. Dans le cas contraire, elles ramèneraient l'officiant au rang de vulgaire sorcier, avec les conséquences d'un terrible alourdissement de son patrimoine karmique.
1102
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
- Tarot
  - Tarot accueil
  - Tarot Sépher 0
  - Tarot Sépher 1
  - Tarot Sépher 2
  - Tarot Sépher 3
  - Tarot Sépher 4
  - Tarot Sépher 5
  - Tarot Sépher 6
  - Tarot Sépher 7
  - Tarot Sépher 8
  - Tarot Sépher 9
  - Tarot Sépher 10
  - Tarot Sépher 11
  - Tarot Sépher 12
  - Tarot Sépher 13
  - Tarot Sépher 14
  - Tarot Sépher 15
  - Tarot Sépher 16
  - Tarot Sépher 17
  - Tarot Sépher 18
  - Tarot Sépher 19
  - Tarot Sépher 20
  - Tarot Sépher 21
  - Tarot Sépher 22
  - Tarot et Moïse 1
  - Tarot et Moïse 2
  - Tarot et Moïse 3
  - Tarot et Moïse 4
  - Tarot et Moïse 5
  - Tarot et Moïse 6
  - Tarot et Moïse 7
  - Tarot et Moïse 8
  - Tarot et Moïse 9
  - Tarot et Moïse 10
  - Tarot et Moïse 11
  - Tarot et Moïse 12
  - Tarot et Moïse 13
  - Tarot et Moïse 14
  - Tarot et Moïse 15
  - Tarot et Moïse 16
  - Adam & Tarot 0
  - Adam & Tarot 1
  - Adam & Tarot 2
  - Adam & Tarot 3
  - Adam & Tarot 4
  - Adam & Tarot 5
  - Adam & Tarot 6
  - Adam & Tarot 7
  - Adam & Tarot 8
  - Adam & Tarot 9
  - Adam & Tarot 10
  - Adam & Tarot 11
  - Adam & Tarot 12
  - Adam & Tarot 13
  - Adam & Tarot 14
  - Adam & Tarot 15
  - Adam & Tarot 16
  - Adam & Tarot 17
  - Adam & Tarot 18
  - Adam & Tarot 19
  - Adam & Tarot 20
  - Thoth Tarot 1
  - Thoth Tarot 2
  - Thoth Tarot 3
  - Thoth Tarot 4
  - Thoth Tarot 5
  - Thoth Tarot 6
  - Thoth Tarot 7
  - Thoth Tarot 8
  - Thoth Tarot 9
  - Thoth Tarot 10
  - Thoth Tarot 11
  - Thoth Tarot 12
  - Tarot Eliphas
  - Tarot Eliphas 1
  - Tarot Charge 1
  - Tarot gratuit
  - Med Tarot 1
  - Med Tarot 2
  - Med Tarot 3
  - Med Tarot 4
  - Med Tarot 5
  - Med Tarot 6
  - Med Tarot 7
  - Med Tarot 8
  - Med Tarot 9
  - Med Tarot 10
  - Med Tarot 11
  - Med Tarot 12
  - Med Tarot 13
  - Med Tarot 14
  - Med Tarot 15
  - Med Tarot 16
  - Académie 0
  - Académie 1
  - Académie 2
  - Académie 3
  - Académie 4
  - Académie 5
  - Académie 6
  - Académie 7
  - Académie 8
  - Académie 9
  - Académie 10
  - Académie 11
  - Académie 12
  - Académie 13
  - Académie 14
  - Académie 15
  - Académie 16
  - Académie 17
  - Académie 18
  - Académie 19
  - Académie 20
  - Académie 21
  - Académie 22
  - Académie 23
  - Académie 24
  - Académie 25
  - Académie 26
  - Académie 27
  - Académie 28
  - Académie 29
  - Académie 30
  - Académie 31
  - Académie 32
  - Académie 33
  - Académie 34
  - Académie 35
  - Académie 36
  - Académie 37
  - Académie 38
  - Académie 39
  - Académie 40
  - Académie 41
  - Académie 42
  - Académie 43
  - Académie 44
  - Académie 45
  - Académie 46
  - Académie 47
  - Académie 48
  - Académie 49
  - Académie 50
  - Académie 51
  - Académie 52
  - Académie 53
  - Académie 54
  - Académie 55
  - Académie 56
  - Académie 57
  - Académie 58
  - Académie 59
  - Académie 60
  - Académie 61
  - Académie 62
  - Académie 63
  - Académie 64
  - Académie 65
  - Académie 66
  - Académie 67
  - Académie 68
  - Académie 69
  - Académie 70
  - Académie 71
  - Académie 72
  - Académie 73
  - Académie 74
  - Académie 75
  - Académie 76
  - Académie 77
  - Académie 78
  - Académie 79
  - Académie 80
  - Académie 81
  - Académie 82
  - Académie 83
  - Académie 84
  - Académie 85
  - Académie 86
  - Académie 87
  - Académie 88
  - Académie 89
  - Académie 90
  - Académie 91
  - Académie 92
  - Académie 93
  - Académie 94
  - Académie 95
  - Académie 96
  - Académie 97
  - Académie 98
  - Académie 99
  - Académie 100
  - Académie 101
  - Académie 102
  - Académie 103
  - Académie 104
  - Académie 105
  - Académie 106
  - Académie 107
  - Académie 108
  - Académie 109
  - Académie 110
  - Académie 111
  - Académie 112
  - Académie 113
  - Académie 114
  - Académie 115
  - Académie 116
  - Académie 117
  - Académie 118
  - Académie 119
  - Académie 120
  - Académie 121
  - Académie 122
  - Académie 123
  - Académie 124
  - Académie 125
  - Académie 126
  - Académie 127
  - Académie 128
  - Académie 129
  - Académie 130
  - Académie 131
  - Académie 132
  - Académie 133
  - Académie 134
  - Académie 135
  - Académie 136
  - Académie 137
  - Académie 138
  - Académie 139
  - Académie 140
  - Académie 141
  - Académie 142
- Contact
- Blogs & forums
.