L'Académie d'Hermès Trismégiste
1117
Article N° 124 LES NOCES CHIMIQUES DE CHRISTIAN ROSENCREUTZ Extrait servant d'étude : JEAN-VALENTIN ANDREAE - ANNÉE 1489 Alchimie et ésotérisme, livre de la science d’Hermès des Noces Chymiques : 1.5 - Ne sachant quel parti prendre dans cette aventure inattendue, je tombai à genoux et priai mon Créateur qu’il me sauvegardât de tout ce qui pourrait être contraire à mon salut éternel. Tout tremblant de crainte je pris alors la lettre et je la trouvai plus pesante que si elle avait été toute en or. En l’examinant avec soin, je découvris le sceau minuscule qui la fermait et qui portait une croix délicate avec l’inscription : In hoc signo ! vinces. Le héros de ce formidable conte hermétique que sont ces Noces Chimiques, manifeste devant les effets que lui procure sa méditation, outre un trouble craintif proportionnel à la déstabilisation que provoque une série d'événements inattendus et extraordinaires, - pour celui qui se complaît dans le confort routinier des limites de ses connaissances -, il doit en plus faire face à des choix qui ne relèvent que de son libre arbitre et de sa capacité de discernement... Compte tenu de l'avancée des sujets d'étude dans l'académie d'Hermès Trismégiste, je peux maintenant revenir sur l'importance de la révélation que contient dès le début ce texte hermétique d'une si grande richesse, je veux parler de la méditation. Le héros de notre histoire n'a pas fait de rencontre fortuite et inopinée. Dès le début du texte il nous est indiqué que le héros de l'histoire, homme simple, mais pratiquant régulièrement la méditation sur les grands mystères, la régularité même et la profondeur toujours accrue de cette méditation l'ont amenées aux limites de sa condition "ordinaire", au point de lui permettre, presque mécaniquement, l'ouverture sur ce qui de son point de vue, relève de l'inhabituel et forcément de "l'extraordinaire", au moins les premières fois où se produit le phénomène. Notons encore, que cette méditation, qui va devoir lutter avec les pensées de la réflexion intellectuelle, est essentiellement orientée sur des domaines qui sont du ressort de la Foi, cette faculté de la Conscience qui lui permet d'aller explorer les champs immenses de son ignorance. Lors des extraits précédents, (qu'il serait salutaire de relire) nous avons vu que notre héros avait l'habitude d'être tourmenté par le Diable et ses lois de causalité du Destin, dont il connaît les manifestations au point d'être capable de les identifier pour en déjouer les pièges. Ici, il nous est clairement indiqué que notre personnage central a une pratique régulière des vertus, et qu'il a appris à les distinguer des vices. Ceci nous indique un entraînement régulier à des exercices de pensées justes en vertus. Mais comme il y a toujours loin de la coupe aux lèvres, la pratique de ces exercices, si elle a pour effet d'élargir le champ de conscience de l'oeuvrant, ne le fait progresser que par étapes et lentement. Chaque niveau atteint ne devant jamais être considéré comme l'ultime, mais simplement comme un tremplin pour la poursuite de l'ouvrage et des efforts volontaires. Cette indication étant donnée pour ceux qui auraient la fâcheuse tentation de se satisfaire d'une modeste progression. La récompense que reçoit notre fidèle pratiquant, comporte bien évidemment deux polarités conformément à cette notion hermétique qu'est le Bien positif et le Bien négatif. Comme le dit si bien ce proverbe arabe : La richesse est donnée aux hommes comme une épreuve. Et ceci nous renvoie à notre chemin de probation, celui qui fait passer le savoir en Connaissance au travers de l'épreuve. Épreuve que l'oeuvrant doit apprendre à maîtriser notamment en étant capable de discerner celles qui relèvent du Destin, de celles qui relèvent de la Divine Providence ; celles de la réflexion de celles de la méditation; et l'on voit bien, depuis ce court début de cette encore longue épopée qui attend notre ami, que la méditation est aussi un redoutable chemin de probation qu'il n'est pas si aisé qu'il y paraît de prime abord, à parcourir. C'est aussi la raison pour laquelle la méditation ouvre les portes à des redoutables puissances, qu'elle a un aspect négatif que peuvent s'attendre à subir ceux qui viendraient à s'y aventurer sans avoir conscience de l'état de rédemption qui est le seul susceptible de les protéger. Ici notre héros C.R+C manifeste par son indécision, l’état dans lequel le trouve la tempête spirituelle qu’a déclenché le souffle de l’esprit Quel est cet état ?... Cet état est celui d’une purification (repentir sincère) que doivent entreprendre tous chercheurs de vérités qui entendent lever les voiles sacrés des mystères. Cette purification confronte nécessairement à un redoutable problème de discernement qui sera celui du chercheur s’aventurant en terra incognita. Il devra en outre apprendre à dominer ses émotions et désirs, dont la peur, solide gardien des seuils, n'est pas des moindres à surmonter. L'invocation qui consiste à demander la sauvegarde du Divin Créateur, démontre son manque de maturité et d'initiation, mais en plaçant sa confiance dans la plus haute idée qu'il se fait de la Divinité Créatrice, il maintient sa Foi sur le niveau vibratoire propre à la poursuite de sa méditation, et cette volonté sera le plus sûr moyen qu'il aura de domestiquer sa peur, en attendant que son niveau de Connaissance s'élargisse suffisamment au point d'en faire totalement disparaître l'illusion, au moins pendant le temps de cette nouvelle élévation. Si notre héros avait pris le soin d'avoir une pensée juste en Vertus, il se serait dispensé d'invoquer cette protection Divine, qui est si contraire à l'esprit même de Justice Absolue, comme j'ai déjà eu l'occasion d'en expliquer les raisons lors de précédents articles dans l'académie d'Hermès Trismégiste. De surcroît, si son salut est éternel, qu'a-t-il donc à craindre qui viendrait remettre en cause ce principe d'éternité?... S'il existe un événement qui peut remettre en cause ce salut, alors c'est qu'il n'est pas éternel, et son invocation n'y changera rien, car les lois du Divin Créateur s'imposent à Lui-même et à l'ensemble de sa Création. Et s'il est éternel, rien ne peut y porter atteinte sans violer cette loi Divine, et remettre en cause l'ordre souverain des choses. L'invocation de ce néophyte démontre son ignorance et aussi la faiblesse de sa Foi, que la méditation devra l'aider à renforcer. Tout tremblant de crainte je pris la lettre D’où vient cette crainte, car il n’y a aucune menace manifestée jusqu’au moment de ce récit ? La crainte vient toujours de l’ignorance, et c’est ici une prise de conscience de notre héros, celle qui lui fait découvrir la vulnérabilité que lui confère l'étendue de son ignorance face aux puissantes réalités spirituelles auxquelles il est confronté et les nouveaux champs du possible qui s'ouvrent à son entendement. Pourquoi une simple lettre devient-elle plus pesante que l’or ? Parce qu’elle contient des pensées subtiles, justes, vertueuses, profondes et forcément lourdes de conséquences. La pesée de cette lettre par C.R+C est encore une situation où il doit éprouver ses capacités de discernement, en distinguant le poids de ces nouvelles révélations que lui apporte l'évolution de sa méditation vers un niveau vibratoire plus intense. Pourquoi lui est-il nécessaire de l’examiner avec soin, pour découvrir un sceau minuscule ? Car avant même la lecture de cette lettre, le lecteur doit affûter sa plus extrême attention, et surtout la plus subtile dont il est capable et sans laquelle le contenu de cette lettre lui resterait hermétique. La Providence, à l’inverse du Destin, ne révèle ses mystères que sous la forme de chuchotements murmurés à peine perceptibles à l’oreille interne, et qui exigent une attention très éveillée et concentrée pour ne pas passer inaperçue. Ses révélations ne s'imposent pas, elles se reçoivent de façon volontaire par une Conscience qui fait l'effort d'épuration nécessaire (rédemption et repentir) pour se mettre en état de les accueillir sans qu'elles soient souillées par les vices d'une réflexion intellectuelle raisonneuse et sophiste. Qu’elle est la signification de cette croix ? C’est d'abord celle de la croisée des chemins, l’espace et le temps, le carrefour du haut et du bas, de l’Orient et de l’Occident, de la matière et de l’esprit, du visible et de l’invisible, de l’évolution et de l’involution. C’est aussi le symbole de l’inconnu « X » auquel va être confronté notre héros, du Tétragrammaton et de ses révélations, ou encore de la Tétractys Pythagoricienne, qui nous renvoie aux 10 Nombres sacrés, tout un programme de plusieurs volumes, par les arborescences qu'il contient, et que nous devrons aborder lors de prochains articles. L’inscription : In hoc signo ! vinces. (Dans ce signe, tu vaincras), comment doit-elle être interprétée ? Dans ce signe, il faut comprendre celui de la croix, il convient d’entendre que dans la signification de ce symbole est contenue l’essence d’une connaissance qui mène à la victoire d’où le futur employé pour la victoire ; si celui qui reçoit ce signe fait l'effort (long et difficile) d'accéder à la Connaissance, alors nécessairement il vaincra sa peur et tous les démons qui viendraient à lui barrer le chemin de son élévation, et qui se manifestent sous formes de passions, émotions, désirs. Relevons que le signe qui est le sceau de cette lettre que va ouvrir notre héros est celui de Mercure. Le Soleil et la Lune symbolisant les deux aspects du Dieu Créateur et Père (comme le dit si justement la Table d'Émeraude) ; la croix symbolise le Fils qui parcourt ce chemin de probation de Connaissance qu'est le temps et l'espace et dont le Nom constituera une boucle finie du temps sur la corde infinie de l'espace. La base de ce signe symbolise Ariès représentant le Feu de l'Esprit Saint, celui qui féconde, comme le Feu du printemps à la veille de Pâques. Enfin, une lettre portant le sceau de Mercure le messager des dieux, voilà qui devrait normalement rassurer et enthousiasmer le futur lecteur de cette missive, pour peu qu'il ait le niveau de Connaissances nécessaire pour apprécier sa chance, ce qui manifestement n'est pas encore le cas de C.R+C encore dominé par sa peur.
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
- Tarot
  - Tarot accueil
  - Tarot Sépher 0
  - Tarot Sépher 1
  - Tarot Sépher 2
  - Tarot Sépher 3
  - Tarot Sépher 4
  - Tarot Sépher 5
  - Tarot Sépher 6
  - Tarot Sépher 7
  - Tarot Sépher 8
  - Tarot Sépher 9
  - Tarot Sépher 10
  - Tarot Sépher 11
  - Tarot Sépher 12
  - Tarot Sépher 13
  - Tarot Sépher 14
  - Tarot Sépher 15
  - Tarot Sépher 16
  - Tarot Sépher 17
  - Tarot Sépher 18
  - Tarot Sépher 19
  - Tarot Sépher 20
  - Tarot Sépher 21
  - Tarot Sépher 22
  - Tarot et Moïse 1
  - Tarot et Moïse 2
  - Tarot et Moïse 3
  - Tarot et Moïse 4
  - Tarot et Moïse 5
  - Tarot et Moïse 6
  - Tarot et Moïse 7
  - Tarot et Moïse 8
  - Tarot et Moïse 9
  - Tarot et Moïse 10
  - Tarot et Moïse 11
  - Tarot et Moïse 12
  - Tarot et Moïse 13
  - Tarot et Moïse 14
  - Tarot et Moïse 15
  - Tarot et Moïse 16
  - Adam & Tarot 0
  - Adam & Tarot 1
  - Adam & Tarot 2
  - Adam & Tarot 3
  - Adam & Tarot 4
  - Adam & Tarot 5
  - Adam & Tarot 6
  - Adam & Tarot 7
  - Adam & Tarot 8
  - Adam & Tarot 9
  - Adam & Tarot 10
  - Adam & Tarot 11
  - Adam & Tarot 12
  - Adam & Tarot 13
  - Adam & Tarot 14
  - Adam & Tarot 15
  - Adam & Tarot 16
  - Adam & Tarot 17
  - Adam & Tarot 18
  - Adam & Tarot 19
  - Adam & Tarot 20
  - Thoth Tarot 1
  - Thoth Tarot 2
  - Thoth Tarot 3
  - Thoth Tarot 4
  - Thoth Tarot 5
  - Thoth Tarot 6
  - Thoth Tarot 7
  - Thoth Tarot 8
  - Thoth Tarot 9
  - Thoth Tarot 10
  - Thoth Tarot 11
  - Thoth Tarot 12
  - Tarot Eliphas
  - Tarot Eliphas 1
  - Tarot Charge 1
  - Tarot gratuit
  - Med Tarot 1
  - Med Tarot 2
  - Med Tarot 3
  - Med Tarot 4
  - Med Tarot 5
  - Med Tarot 6
  - Med Tarot 7
  - Med Tarot 8
  - Med Tarot 9
  - Med Tarot 10
  - Med Tarot 11
  - Med Tarot 12
  - Med Tarot 13
  - Med Tarot 14
  - Med Tarot 15
  - Med Tarot 16
  - Académie 0
  - Académie 1
  - Académie 2
  - Académie 3
  - Académie 4
  - Académie 5
  - Académie 6
  - Académie 7
  - Académie 8
  - Académie 9
  - Académie 10
  - Académie 11
  - Académie 12
  - Académie 13
  - Académie 14
  - Académie 15
  - Académie 16
  - Académie 17
  - Académie 18
  - Académie 19
  - Académie 20
  - Académie 21
  - Académie 22
  - Académie 23
  - Académie 24
  - Académie 25
  - Académie 26
  - Académie 27
  - Académie 28
  - Académie 29
  - Académie 30
  - Académie 31
  - Académie 32
  - Académie 33
  - Académie 34
  - Académie 35
  - Académie 36
  - Académie 37
  - Académie 38
  - Académie 39
  - Académie 40
  - Académie 41
  - Académie 42
  - Académie 43
  - Académie 44
  - Académie 45
  - Académie 46
  - Académie 47
  - Académie 48
  - Académie 49
  - Académie 50
  - Académie 51
  - Académie 52
  - Académie 53
  - Académie 54
  - Académie 55
  - Académie 56
  - Académie 57
  - Académie 58
  - Académie 59
  - Académie 60
  - Académie 61
  - Académie 62
  - Académie 63
  - Académie 64
  - Académie 65
  - Académie 66
  - Académie 67
  - Académie 68
  - Académie 69
  - Académie 70
  - Académie 71
  - Académie 72
  - Académie 73
  - Académie 74
  - Académie 75
  - Académie 76
  - Académie 77
  - Académie 78
  - Académie 79
  - Académie 80
  - Académie 81
  - Académie 82
  - Académie 83
  - Académie 84
  - Académie 85
  - Académie 86
  - Académie 87
  - Académie 88
  - Académie 89
  - Académie 90
  - Académie 91
  - Académie 92
  - Académie 93
  - Académie 94
  - Académie 95
  - Académie 96
  - Académie 97
  - Académie 98
  - Académie 99
  - Académie 100
  - Académie 101
  - Académie 102
  - Académie 103
  - Académie 104
  - Académie 105
  - Académie 106
  - Académie 107
  - Académie 108
  - Académie 109
  - Académie 110
  - Académie 111
  - Académie 112
  - Académie 113
  - Académie 114
  - Académie 115
  - Académie 116
  - Académie 117
  - Académie 118
  - Académie 119
  - Académie 120
  - Académie 121
  - Académie 122
  - Académie 123
  - Académie 124
  - Académie 125
  - Académie 126
  - Académie 127
  - Académie 128
  - Académie 129
  - Académie 130
  - Académie 131
  - Académie 132
  - Académie 133
  - Académie 134
  - Académie 135
  - Académie 136
  - Académie 137
  - Académie 138
  - Académie 139
  - Académie 140
  - Académie 141
  - Académie 142
- Contact
- Blogs & forums
.