21
Le Corpus Hermeticum d'Hermès Trismégiste. Version de 1557 de Loys Lazarel, livre 12
Le texte de cette version du Corpus Hermeticum est volontairement conservé en français du 16ème siècle.
Corpus Hermeticum d'Hermès Trismégiste, de Loys lazarel L’homme dominé a fatale destinée. à l’autre. Bien vray est, que Dieu, lequel est seigneur de toutes choses, pouvoit faire ce que bon luy sembloit. Voylà que m’a declaré mon bon Ange, et inspirateur. Toy doncques, mon filz, considere le tout, et soys ententif de tout ton pouvoir à ce que ieveux inferer tant de fatalle destinée, que de l’entendement. En premier lieu, si avecques soigneuse diligence tu evites, toutes deceptions lititgieuses, et iniustes cavillations, tu trouveras sans doute, et en toy-mesme apperceveras, que l’entendement et ame de Dieu domine à toutes autres, ensemble à fatallité, à la loy, et toutes choses universellement : et que tout ce qui concerne fatalité ne est impossible à l’entendement humain. Et mesme qu’il domine à ladite fatalité, et la surmonte, sans toutesfois mespriser ce qui est à elle soumis. Telz sont les singuliers oracles du bon ange mon inspirateur. TAT : Ie vous asseure mon pere, que tout cecy a esté de vous deduyt fort commodément, et divinement. Il y a toutesfois encore quelque chose que ie ne peu bônement comprêdre, que ie vous supplie me declarer. Un peu au dessus vous disiez que l’entendement oeuvroit es bestes brutes par le moyen et l’ayde de leur nature, et qu’il cooperoit ensemble avecques leurs affections sensuelles : ou certes ay pris advis, disant en moymesme. Les affections doncques des choses raisonnables sont L’entendement et les affections (comme ie cuyde) passions. L’entendemêt opere ensemble avecques les affections. Les affections doncques ne sont que passions. Et par consequence, l’entêdement est quelque passion, puis qu’en telle sorte il se conforme aux passions. TRISMEGISISTE : Bon courage mon filz, ayes bon courage. Vrayment puis que tu m’as bravement interrogué, c’est bien raison que ie face pareil à respondre à ton obiection. Tu dois doncques entendre, que tout ce qui est es corps incorporel, est passible : mais qui plus est, sont propres et naturelles passiôs. Car aussi toute chose qui meut l’autre, est incorporelle, et celle qui de l’autre est agitée et meuë est corporelle. Celle qui est incorporelle, est pareillemêt meuë par l’entendement. Or motion, n’est que passion, qui faict que l’une et l’autre souffre, sçavoir est tant ce qui meut, que ce qui est meu : le premier toutesfois comme dominant, et l’autre, comme subiect (sujet). Mais si tost que l’ame est de ce corps separée, lors est de toute passiô delivre. Mais pour mieux dire, mon filz, il ny a rien qui puisse estre impassible. Car de fait toutes choses sont passibles. Mais passion, et ce qui est passible, different principallement en ce que l’un aage, et l’autre soufrfre. Tous corps aussi, selon la nature et proprieté d’un chacun, agent. Car ou ilz sont immobiles, ou ilz se mouvent. Ou soit l’un toutesfois, ou soit l’autre, si est-ce nonobstant tousiours Paroles et entendement passion. Mais à cause que les choses incorporelles agent sans cesse, elles sont aussi passibles. Et ne te trouble aucunement de leurs appellations, au moyen que ce que nous disons actions, n’est autre chose, que ce que nous appellons autrement passion. Il ny a rien toutesfois qui te puisse empescher, que tu n’uses du vocable plus receu en commun parler. TAT : Vous avez rendu un fort apparente raison de ce que ie vous ay requis, mon pere ? TRISMEGISTE : Considere d’avantage mon filz, que Dieu de grece specialle a donné à l’homme seul sur tous autres animaux deux choses, lesquelles sont estimées estre de mesme loz et pris, qu’immortalité, à sçavoir est parolle, et entendement. De maniere que celuy, qui en use a ce qui est raisonnable et decent, ne differe en rien des immortelz. Mais qui plus est, apres estre deslié es liês de ce mortel corps, sera par l’un et l’autre conduit, en l’assemblée des esleuz (élus) de Dieu, et des anges. TAT : Ouy, mais mon pere, entre tous animaux, ny a il que l’homme seul qui use de langage ? TRISMEGISTE : Non mon filz, mais trop bien de voix, laquelle est à tous commune. Ne sçays tu pas bien, qu’il y a grande differençe entre voix et parolle ? La parolle est peculiere à l’hôme seulement : mais la voix est commune tant à luy, comme à tous autres animaux. TAT : Mais mon pere, tant de diverses manieres de gens, usent-ilz pas de divers langages ? L’universalité des langages TRISMEGISTE : De divers mon filz. Si est-ce nonobstant, que tout ainsi qu’il n’est qu’un homme en plusieurs, aussi n’est il qu’une parolle, laquelle est portée çà et là, et par truchemens interpretée. De sorte que tout ce que disent les Egyptiens, ou les Persans, ou les Grecz, n’est qu’un seul parler, quant à l’importance de leurs idiomes et formes de dire. Mais mon filz, tu me sembles n’entendre pas bien l’estenduë et vertu de la parolle. Le bien heureux Dieu mon bon ange, et interprete, m’a souvent revelé, l’ame estre dedens le corps, l’entendemêt en l’ame, la parolle en l’entendemêt : en asseurant que Dieu estoit le pere de tout cecy. La parolle doncques n’est autre chose que l’image et entendement de Dieu, ensemble le corps de son idée. Mais celle de l’ame, et la pure et entiere portion de la matiere est l’air : celle de l’aire, est l’ame : celle de l’ame, est l’entendment : celle de l’entendement, est Dieu. Lequel est à l’entour de toutes choses, et par toutes. L’entendement est à l’entour de l’ame, l’ame à l’entour de l’air, l’air à l’entour de la matiere. Quant à necessité, providence et nature, sont les organes du monde, et de l’ordre de la matiere. Et de fait une chacune chose intelligible est essence, et leur essence n’est autre que cela mesme. Mais une chacune d’elles, est l’assemblée et multiplication des corps qui sont au monde. Rapports de l’âme et du nombre selon Pythagore Les corps composez ayans ceste chose intelligible, et s’entremeslans l’un avecques l’autre (cest à dire, ces corps avecques ceste chose intelligible et spirituelle) gardent tousiours et retiennent l’immortalité de ceste chose intelligible. Quant aux autres corps qui ne sont pas composez, l’organe d’un chacun d’eux est un nombre. Car il est impossible qu’il se puisse faire composition, ou dissolution, sans nombre : au moyen que les unitez engendrent et accroissent le nôbre : lequel puis apres retirent en elles, quand elles sont desassemblées. Or n’y a il qu’ne seule matiere. Et tout ce monde n’est qu’un grand Dieu, et l’image du treshault et souverain, estant à luy conioint : et en tousiours gardant son ordre, et la volonté de son pere, est l’entiere plenitude et comble de toute vie. Tellement qu’il n’y a rien en luy de toute eternité, ou depuis qu’il a este crée, ou que l’on prenne garde au total, ou à quelqu’une de ses parties, qui n’ait fruition de vie. De maniere qu’il n’y a rien qui en soit privé de present, ny au passé, ny à l’avenir. Car Dieu son pere a voulu qu’il fust vivant tant qu’il est, c'est-à-dire, à tousioursmais. Ce qui fait, qu’il faille dire que soit un Dieu. Comme dôc se pourroit il faire, mon filz, qu’il y eust chose en Dieu, en l’image de toute chose, en la plenitud edevie qui en fust privé ? Car privation de vie, n’est autre chose que corruption : et corruption Que rien de ce monde ne meurt que destruction de tout bien. En quelle sorte doncques et maniere se pourroit il faire, que quelque partie de ce qui est incorruptible, fust corrompu : ou quelque chose de ce qui est Dieu, devint à neant ? TAT : Et dea mon pere : tous animaux, qui sont partie d’iceluy, ne meurent ilz pas, et deviennent à neant ? TRISMEGISTE : Parle plus sagement, mon filz : car tu erres quât au nom, au moyen qu’il n’y a rien en ce monde qui meure, mais se faict seulement dissolution, ou desliaison des corps composez. Laquelle certes n’est pas la mort, ainçois quelque resolution d’une chose coniointe ensemble. Vray est que l’union se dissoult, non toutesfois que ce qui est prenne mort : mais trop bien ce qui est vieil, r’aieunist. TATIUS : Atendu mon pere qu’il se fait quelque operation de vie : ne se doit elle pas apeller motion ? Et n’y a il pas quelque chose en ce monde immobile ? TRISMEGISTE : Non, mon filz. TAT : Ne vous semble il pas que la terre est immobile ? TRISMEGISTE : Non. Mais au contraire elle me semble estre de diverses motions agitée, et neantmoins stable en quelque sorte. Ne seroit ce pas chose ridicule de dire que celle qui nourrist, conçoit, et enfante toutes choses, fust privée de mouvement. Car il est impossible que quelque choses peust concevoir et produyre, sans quelque mouvement. Tant que vouloir l’opposite maintenir, ne seroit moins ridicule, Les quatre éléments que dire que ce corps, duquel nous sommes revestus fust sterile. Car ce nom immobilité, ne signifie autre chose que sterilité. Considere doncques, mon filz, tout ce qui est en ce monde, chaun en son degré, et le trouveras se mouvoir en accroissant, ou en decroissant. Or tout ce qui se meut, a pareillement vie. Si n’est il pas toutesfois necessaire, que toutes choses vivantes soient semblables, ou qu’elles ne soient qu’une. Car si nous prenons tout le monde universel, nous le trouverons estre immobile, ses parties neantmoins se pouvoir mouvoir de toutes pars, sans y avoir rien subiect à corruption. Mais les hommes sont troublez et deceuz par quelques noms qu’on leur attribue. Car generation n’est pas creation de vie, mais un decouvrement seulement de la vie l’atente. Mutation semblablemêt ne se doit apeller mort : ains plus tost une occultation d’une chose en autre. Veu doncques que tout cecy est tel, il convient dire et conclure n’estre rien qui ne soit immortel. La vie de la matiere, est l’esprit : et celle de l’ame, est l’entendement divin. Du quel toutes choses vivantes procedent : qui faict que par son moyen elles demeurent à tousiousmais immortelles. Sur toutes lesquelles, est l’homme principallement immortel, et entend, et congnoist Dieu, et se conforme à essence divine. Car à luy seul sur toutes autres creatures de ce monde Que l’homme sait tout Dieu a donné sa cognoissance, et se manifete à luy, de nuyt premieremêt par quelque songe, de iour souventesfois par quelque evidente signification, par lesquelles choses il luy predit ce que doit avenir, ensemble par augures d’oyseaux, par speculation d’entrailles, par invocation d’esprit, finablement par les vaticination des Sybilles. D’ou vient que l’homme à bon droict est dit sçavoir ce qui se faict de present, ce qu’a ésté faict au passé, et qui se fera à l’advenir. Ie veux aussi mon filz que tu prennes garde comme tout ce qu’a faict Dieu et crée, un chacun se tient en sa region et lieu determiné en ce monde : ce qui est humide, en l’eau : ce qui est terrestre, en la terre : ce qui vole, en l’air. Mais l’homme use de toutes ces choses, de la terre, de l’eau, de l’air, du feu, et avecques ce sur toute autre creature, il contemple le ciel, et le comprend par la vivacité de son esprit. Quand à Dieu, il est à l’entour, et en toutes choses, au moyen qu’il est leur acte, et puissance. De sorte, que c’est chose fort difficile de le pouvoir cognoistre. Toutes et quantesfois que tu auras vouloir de le voir et cognoistre, contemple l’ordre du monde, et l’ornement et proportion d’iceluy. Contemple la necessité et fatalle destinée des choses qui se peuvent apercevoir par les sens, ensemble la providence de tout ce qu’a esté fait au passé, et se faict continuëllement. Contemple cette matière pleine de vie Contemple ceste matiere, ainsi pleine de vie. Contemple le treshault et puissant Dieu, accompagné d’une telle troupe d’Anges, et de ses saintz. TAT : Ouy mais, mon pere, il me semble que toutes ces choses, sont quelques operation. TRISMEGISTE : Helas, mon filz, d’où penses-tu qu’elles proviennent, sinon que d’un seul Dieu ? Ignores-tu que tout ainsi que le ciel, l’eau, la terre, et l’air, sont les parties du monde, aussi pareillement que la vie, immortalité, fatalité, providence, nature, l’ame, l’entendement, ne soient les membres de Dieu ? Et que toute leur perseverance ne soit une bonté infinie. Tellement qu’il n’est possible se pouvoir faire, ou avoir esté faicte aucune chose, ou Dieu ne soit et n’assiste. TAT : Il est doncques par ce moyen en la matiere mon pere. TRISMEGISTE : Non pas, mon filz. Car elle est à part et séparée de Dieu, à fin de luy assigner quelque certain lieu. Que cuydes-tu que ce soit de la matiere, sinon une masse imparfaicte, et indigeste ? Et ne l’estimes autre, si elle n’est refuite en quelque forme. Ce que se il advient, sçavoir est, qu’elle soit formée, certes cela ne se fait pas sans l’ayde de quelque ouvrier. Or avons-nous dit au dessus de reduire quelque chose en forme, estre le propre office de Dieu. Parquoy il fault dire que tout ce qui se faict, est l’œuvre de celuy qui à tous animaux donne vie, et par lequel est changé tout ce qui se change, et obtient immortalité tout ce qui a fruition de son loz. Ou que tu appelles doncques tout cecy matiere, ou corps, ou essence, que il te souvienne estre les actes de Dieu. L’acte de la matiere, estre raison de la matiere : l’acte descorps, estre raison des corps : l’acte de l’essence estre raison de l’essence : et tout cecy n’estre autre chose que Dieu, et n’estre rien en tout et par tout que ne soit luy. Il n’y a doncques environ luy ne grandeur, ne lieu, ne qualité, ne figure, ne temps aussi, à cause qu’il est tout. Lequel tout est à l’entour de toutes choses, et par toutes. Cecy est le verbe divin, mon filz, parquoy honore le, et l’adore. L’honneur et adoration duquel, gist seulement à n’estre point mauvais, mais fuir peché de toutes ses forces et vertus. L’argument du treziesme Dialogue. Le treziesme traicte du mystere de la regeneration, devant laquelle nul ne pouvoit estre sauvé, et dit que l’haulteur d’icelle est le filz de Dieu faict homme, par le vouloir d’un seul Dieu. Ce qui est un mystere, qui ne se declare ny ne s’enseigne point : mais qui souz silence se cache, et s’adore des saintz souz silence en grande reverance et honneur. TOy Chrestien lys le surplus, et si tu es reformé en Dieu par le filz de Dieu d’une nouvelle regeneration, en dechassant de toy les douze horribles bourreaux de tenebres, à sçavoir, ignorance, tristesse, inconstance, cupidité, iniustice, luxure, deception, envye, fraude, ire, temerité, et malice : et ayant par la divine clemence obtenu les dix vertus opposites, esiouis toy en Dieu de tout ton cueur, en rendant graces à Dieu le reformateur, de toute la puissance et vertu de ton esprit. Soys d’avantage du tout en son amour embrasé, et estant faict esprit, et de l’esprit regeneré, chante l’hymne de la divine clemence et misericorde de Dieu : et sans de rechef retourner à ton vomissement, embrasse et retient en ton cueur ce grand bien que Dieu t’a faict : et te convertys en luy, qui est le pere de misericorde, et de toute consolation, et son filz autheur de ceste regeneration : en te exercitant en cecy continuëllement, et devotement meditant les merveilles de Dieu en ton entendement.
- Hermès
- Accueil
  - Livre d'Hermès
  - Salle d'Hermès
  - Hermès Corp 0
  - Hermès Corp 1
  - Hermès Corp 2
  - Hermès Corp 3
  - Hermès Corp 4
  - Hermès Corp 5
  - Hermès Corp 6
  - Hermès Corp 7
  - Hermès Corp 8
  - Hermès Corp 9
  - Hermès Corp 10
  - Hermès Corp 11
  - Hermès Corp 12
  - Hermès Corp 13
  - Hermès Corp 14
  - Hermès Corp 15
  - Hermès Corp 16
  - Hermès Corp 17
  - Hermès Corp 18
  - Hermès Corp 19
  - Hermès Corp 20
  - Hermès Corp 21
  - Hermès Corp 22
  - Hermès Corp 23
  - Hermès Corp 24
  - Hermès & Roy 1
  - Hermès & Roy 2
  - Hermès & Roy 3
  - Hermès & Roy 4
  - Hermès & Roy 5
  - Hermès & Roy 6
  - Hermès & Roy 7
  - Hermès & Roy 8
  - Fables Lévi 1
  - Fables Lévi 2
  - Fables Lévi 3
  - Fables Lévi 4
  - Fables Lévi 5
  - Fables Lévi 6
  - Fables Lévi 7
  - Fables Lévi 8
  - Fables Lévi 9
  - Fables Lévi 10
  - Fables Lévi 11
  - Fables Lévi 12
  - Ovide 1
  - Ovide 2
  - Ovide 3
  - Ovide 4
  - Ovide 5
  - Ovide 6
  - Ovide 7
  - Ovide 8
  - Ovide 9
  - Ovide 10
  - Ovide 11
  - Ovide 12
  - Ovide 13
  - Ovide 14
  - Ovide 15
  - Ovide 16
  - Ovide 17
  - Ovide 18
  - Ovide 19
  - Ovide 20
  - Ovide 21
  - Ovide 22
  - Ovide 23
  - Ovide 24
  - Ovide 25
  - Ovide 26
  - Ovide 27
  - Ovide 28
  - Ovide 29
  - Ovide 30
  - Ovide 31
  - Ovide 32
  - Ovide 33
  - Ovide 34
  - Ovide 35
  - Ovide 36
  - Ovide 37
  - Ovide 38
  - Ovide 39
  - Ovide 40
  - Ovide 41
  - Ovide 42
  - Ovide 43
  - Ovide 44
  - Ovide 45
  - Ovide 46
  - Ovide 47
  - Ovide 48
  - Ovide 49
  - Ovide 50
  - Ovide 51
  - Ovide 52
  - Ovide 53
  - Ovide 54
  - Ovide 55
  - VD F Olivet 1
  - VD F Olivet 2
  - VD F Olivet 3
  - VD F Olivet 4
  - VD F Olivet 5
  - VD F Olivet 6
  - VD F Olivet 7
  - VD F Olivet 8
  - VD F Olivet 9
  - VD F Olivet 10
  - VD F Olivet 11
  - VD F Olivet 12
  - VD F Olivet 13
  - VD F Olivet 14
  - VD F Olivet 15
  - VD F Olivet 16
  - VD F Olivet 17
  - VD F Olivet 18
  - VD F Olivet 19
  - VD F Olivet 20
  - VD F Olivet 21
  - VD F Olivet 22
  - VD F Olivet 23
  - VD F Olivet 24
  - VD F Olivet 25
  - VD F Olivet 26
  - Pythagore 1
  - Pythagore 2
  - Pythagore 3
  - Tablettes de Thoth
  - Tablette 1
  - Tablette 2
  - Tablette 3
  - Tablette 4
  - Tablette 5
  - Tablette 6
  - Tablette 7
  - Tablettes 8
  - Tablette 9
  - Tablette 10
  - Tablette 11
  - Tablette 12
  - Tablette 13
  - Tablette 14
  - Tablette 15
  - Salle du Corpus
  - Corpus avis
  - Livre 1 corpus
  - Livre 2 corpus
  - Livre 3 corpus
  - Livre 4 corpus
  - Livre 5 corpus
  - Livre 6 corpus
  - Livre 7 corpus
  - Livre 8 corpus
  - Livre 9 corpus
  - Livre 10 corpus
  - Livre 11 corpus
  - Livre 12 corpus
  - Livre 13 corpus
  - Livre 14 corpus
  - Livre 15 corpus
  - Livre 16 corpus
  - Livre 17 corpus
  - Intro table Em
  - Table Emeraude
  - T Emeraude A 1
  - T Emeraude A 2
  - T Emeraude A 3
  - Livre SIH intro
  - Livre SIH 1
  - Livre SIH 2
  - Livre SIH 3
  - Livre SIH 4
  - Livre SIH 5
  - Livre SIH 6
  - Livre SIH 7
  - Livre SIH 8
  - Livre SIH 9
  - Salle ésotérisme
  - Koot Houmi 1
  - Koot Houmi 2
  - Koot Houmi 3
  - Koot Houmi 4
  - Koot Houmi 5
  - Koot Houmi 6
  - Koot Houmi 7
  - Koot Houmi 8
  - Koot Houmi 9
  - Koot Houmi 10
  - Koot Houmi 11
  - Koot Houmi 12
  - Koot Houmi 13
  - Koot Houmi 14
  - Koot Houmi 15
  - Koot Houmi 16
  - Koot Houmi 17
  - Koot Houmi 18
  - RC et FM 1
  - RC et FM 2
  - RC et FM 3
  - Salle d'Alchimie
  - Espagnet 1
  - Espagnet 2
  - Espagnet 3
  - Espagnet 4
  - Espagnet 5
  - Espagnet 6
  - Espagnet 7
  - Espagnet 8
  - Espagnet 9
  - Espagnet 10
  - Ariadne 1
  - Ariadne 2
  - Ariadne 3
  - Ariadne 4
  - Ariadne 5
  - Ariadne 6
  - Ariadne 7
  - Ariadne 8
  - Ariadne 9
  - Ariadne 10
  - FEG Pernety 1
  - FEG Pernety 2
  - FEG Pernety 3
  - FEG Pernety 3D
  - FEG Pernety 4
  - FEG Pernety 5
  - FEG Pernety 6
  - FEG Pernety 7
  - FEG Pernety 8
  - FEG Pernety 9
  - FEG Pernety 10
  - FEG Pernety 11
  - FEG Pernety 12
  - FEG Pernety 13
  - FEG Pernety 14
  - FEG Pernety 15
  - FEG Pernety 16
  - FEG Pernety 17
  - FEG Pernety 18
  - FEG Pernety 19
  - FEG Pernety 20
  - FEG Pernety 21
  - FEG Pernety 22
  - FEG Pernety 22D
  - FEG Pernety 23
  - FEG Pernety 24
  - FEG Pernety 25
  - FEG Pernety 25D
  - FEG Pernety 26
  - FEG Pernety 27
  - FEG Pernety 28
  - FEG Pernety 28D
  - FEG Pernety 29
  - FEG Pernety 29D
  - FEG Pernety 30
  - FEG Pernety 31
  - FEG Pernety 32
  - FEG Pernety 33
  - FEG Pernety 33D
  - FEG Pernety 34
  - FEG Pernety 35
  - FEG Pernety 35D
  - FEG Pernety 36
  - FEG Pernety 37
  - FEG Pernety 38
  - FEG Pernety 39
  - FEG Pernety 40
  - FEG Pernety 41
  - FEG Pernety 42
  - FEG Pernety 43
  - FEG Pernety 44
  - FEG Pernety 45
  - FEG Pernety 46
  - FEG Pernety 47
  - FEG Pernety 48
  - FEG Pernety 49
  - FEG Pernety 50
  - FEG Pernety 51
  - FEG Pernety 52
  - FEG Pernety 53
  - FEG Pernety 54
  - FEG Pernety 55
  - FEG Pernety 56
  - FEG Pernety 57
  - FEG Pernety 58
  - FEG Pernety 59
  - Noce chimique 1
  - Noce chimique 2
  - Noce chimique 3
  - Noce chimique 4
  - Noce chimique 5
  - Noce chimique 6
  - Noce chimique 7
  - Noce chimique 16
  - Noce chimique 8
  - Noce chimique 9
  - Noce chimique 10
  - Noce chimique 11
  - Noce chimique 12
  - Noce chimique 13
  - Noce chimique 14
  - Noce chimique 15
  - Cantique 1
  - Cantique 2
  - Cantique 3
  - Cantique 4
  - Cantique 5
  - Cantique 6
  - Cantique 7
  - Cantique 8
  - Cantique 9
  - Cantique 10
  - Cantique 11
  - Cantique 12
  - Cantique 13
  - Cantique 14
  - Chrysopée 1
  - Chrysopée 2
  - Etoile 1
  - Etoile 2
  - Etoile 3
  - Basile Valentin 1
  - Basile Valentin 2
  - Basile Valentin 3
  - Basile Valentin 4
  - Basile Valentin 5
  - Basile Valentin 6
  - Basile Valentin 7
  - Givry 1
  - Givry 2
  - Givry 3
  - Givry 4
  - Givry 5
  - Givry 6
  - Givry 7
  - Givry 8
  - Givry 9
  - Givry 10
  - Givry 11
  - Givry 12
  - Givry 13
  - Givry 14
  - Irshou 1
  - Irshou 2
  - Irshou 3
  - Irshou 4
  - Irshou 5
  - Irshou 6
  - Irshou 7
  - Irshou 8
  - Irshou 9
  - Lettre Koot 1
  - Lettre Koot 2
  - Lettre Koot 3
  - Lettre Koot 4
  - Lettre Koot 5
  - Livre Liebniz 1
  - Livre de Liebniz 2
  - Livre de Liebniz 3
  - Grand arcane int
  - Grand arcane 1
  - Grand arcane 2
  - Grand arcane 3
  - Grand arcane 4
  - Grand arcane 5
  - Grand arcane 6
  - Grand arcane 7
  - Grand arcane 8
  - Grand arcane 9
  - Grand arcane 10
  - Grand arcane 11
  - Grand arcane 12
  - Grand arcane 13
  - Grand arcane 14
  - Grand arcane 15
  - Grand arcane 16
  - Grand arcane 17
  - Grand arcane 18
  - Grand arcane 19
  - Grand arcane 20
  - Grand arcane 21
  - Grand arcane 22
  - Grand arcane 23
  - Grand arcane 24
  - Grand arcane 25
  - Grand arcane 26
  - Grand arcane 27
  - Grand arcane 28
  - Grand arcane 29
  - Salle occultisme
  - Boehme 1
  - Boehme 2
  - Boehme 3
  - Boehme 4
  - Boehme 5
  - Boehme 6
  - Boehme 7
  - Cit Eliphas 1
  - Cit Eliphas 2
  - Cit Eliphas 3
  - Cit Eliphas 4
  - Cit Eliphas 5
  - Cit Eliphas 6
  - Clav Salomon 1
  - Clav Salomon 2
  - Clav Salomon 3
  - Clav Salomon 4
  - Clav Salomon 5
  - Clav Salomon 6
  - Clav Salomon 7
  - Clav Salomon 8
  - Clav Salomon 9
  - Clav Salomon 10
  - Clav Salomon 11
  - Clav Salomon 12
  - Clav Salomon 13
  - Clav Salomon 14
  - Clav Salomon 15
  - Clav Salomon 16
  - Clav Salomon 17
  - Clav Salomon 18
  - Voix silence 1
  - Voix silence 2
  - Voix silence 3
  - Voix silence 4
  - Voix silence 5
  - Voix silence 6
  - Voix silence 7
  - Voix silence 8
  - Voix silence 9
  - Voix silence 10
  - Voix silence 11
  - Voix silence 12
  - Voix silence 13
  - Voix silence 14
  - Voix silence 15
  - Voix silence 16
  - Voix silence 17
  - Voix silence 18
  - Evang Thomas 1
  - Evang Thomas 2
  - Evang Thomas 3
  - Evang Thomas 4
  - Evang Thomas 5
  - Evanf Thomas 6
  - Evang Thomas 7
  - Evang Thomas 8
  - Lao Tseu 1
  - Lao Tseu 2
  - Lao Tseu 3
  - Lao Tseu 4
  - Lao Tseu 5
  - Lao Tseu 6
  - Lao Tseu 7
  - Lao Tseu 8
  - Lao Tseu 9
  - Livre Hénoc 1
  - Livre Hénoc 2
  - Livre Hénoc 3
  - Livre Hénoc 4
  - Livre Hénoc 5
  - Livre Hénoc 6
  - Livre Hénoc 7
  - Bhagavad Gita 1
  - Bhagavad Gita 2
  - Bhagavad Gita 3
  - Bhagavad Gita 4
  - Bhagavad Gita 5
  - Bhagavad Gita 6
  - Bhagavad Gita 7
  - Bhagavad Gita 8
  - Bhagavad Gita 9
  - Bhagavad Gita 10
  - Bhagavad Gita 11
  - Bhagavad Gita 12
  - Bhagavad Gita 13
  - Bhagavad Gita 14
  - Bhagavad Gita 15
  - Bhagavad Gita 16
  - Bhagavad Gita 17
  - Bhagavad Gita 18
  - Bhagavad Gita 19
  - Méditation 1
  - Méditation 2
  - Méditation 3
  - Méditation 4
  - Médiation 5
  - Méditation 6
  - Méditation 7
  - Méditation 8
  - Méditation 9
  - Méditation 10
  - Meditation 11
  - Méditation 12
  - Méditation 13
  - Méditation 14
  - Méditation 15
  - Méditation 16
  - Méditation 17
  - Méditation 18
  - Méditation 19
  - Méditation 20
  - Méditation 21
  - Méditation 22
  - Médiation 23
  - Méditation 24
  - Meditation 25
  - Méditation 26
  - Méditation 27
  - Méditation 28
  - Méditation 29
  - Méditation 30
  - Méditation 31
  - Méditation 32
  - Méditation 33
  - Méditation 34
  - Méditation 35
  - Méditation 36
  - Méditation 37
  - Méditation 38
  - Méditation 39
  - Méditation 40
  - Méditation 41
  - Méditation 42
  - Méditation 43
  - Méditation 44
  - Méditation 45
  - Méditation 46
  - Méditation 47
  - Méditation 48
  - Méditation 49
  - Méditation 50
  - Méditation 51
  - Méditation 52
  - Méditation 53
  - Méditation 54
  - Méditation 55
  - Méditation 56
  - Méditation 57
  - Méditation 58
  - Méditation 59
  - Méditation 60
  - Méditation 61
  - Méditation 62
  - Méditation 63
  - Méditation 64
  - Méditation 65
  - Méditation 66
  - Méditation 67
  - Méditation 68
  - Méditation 69
  - Méditation 70
  - Méditation 71
  - Méditation 72
  - Méditation 73
  - Méditation 74
  - Méditation 75
  - Méditation 76
  - Méditation 77
  - Méditation 78
  - Méditation 79
  - Méditation 80
  - Méditation 81
  - Méditation 82
  - Méditation 83
  - Méditation 84
  - Méditation 85
  - Méditation 86
  - Méditation 87
  - Méditation 88
  - Méditation 89
  - Méditation 90
  - Méditation 91
  - Méditation 92
  - Méditation 93
  - Méditation 94
  - Méditation 95
  - Info travaux
  - Téléchargements
- Cabbale
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.