336
LES DOUZE CLEFS DE PHILOSOPHIE De Frère Basile Valentin Religieux de l'Ordre de Sainct Benoist Traictant de la vraie Médecine Métallique
L'Ésotérisme et l'occultisme hermétique Livre second DE LA CLAVICULE DE LA PIERRE PRECIEUSE DES ANCIENS PHILOSOPHES Clef X, page 1 (cliquer sur la figure pour l'agrandir) Clef X : Le symbolisme dégagé par cette gravure est complexe ; on y retrouve le symbole de l'eau qui circonscrit un double cercle ; aux trois angles de ce triangle à base supérieure sont posés les symboles du Soufre, de la Lune (1) et du Mercure. L'inscription porte : " Je suis né d'Hermogène. Hypérion m'a choisi. Sans Iamsuph, je suis contraint de périr. " J. Van Lennep écrit dans son Alchimie que « Iamsuph » reste énigmatique. Nous proposons de décomposer Iamsuph en spuma (écume) qui renverrait à Aphrodite (1,2). Le double cercle fait référence à la double roue ((1,2,3,4)) évoquée par Fulcanelli qui fait suite aux travaux d'Hercule. Chapitre X Dans notre Pierre, que les anciens sages mes prédécesseurs ont faites longtemps avant moi, sont contenus tous les Eléments, toutes les formes et propriétés Minérales et métalliques, voire même toutes les qualités qui sont au monde, car l'on y doit trouver une extrême chaleur et de grande efficace, parce que le corps froid de Saturne doit être échauffé et converti en pur par la véhémence de son feu interne. Il y doit aussi trouver un extrême froid, d'autant qu'il en faut tempérer la grande Vénus, qui brûle et consume tout et congèle le Mercure vif, et en faire un corps solide. La cause de ceci est telle, parce que la nature a donné à la matière de notre divine Pierre toutes ses propriétés, qu'il faut par certains degrés de chaleur, comme cuire, faire mûrir et mener à perfection, ce qui ne se peut exécuter devant que le mont Gibel de Gieille aie mis fin à ses embrassement, et ne se puisse plus trouver aucune froidure dans les montagnes Hyperborées desquelles tu pourra bien aussi appeler Fougeray, toujours gelées de froid, et couvertes de Neiges. Toutes pommes cueillies avant d'être mûres se fanent et ne sont presque bonne à rien, il en est de même des vaisseaux des potiers qui ne peuvent servir s'il ne sont cuits à assez grand feu, parce que le feu, ne leur a pas donné leur perfection. Il faut prendre garde à la même chose en notre Elixir, que l'on ne lui fasse tort d'aucun jour dédié et consacré à sa génération, de peur que notre fruit étant trop tôt cueilli des pommes des Hespérides, ne puissent venir à une maturité extrêmement parfaite, et sa faute réitérée sur l'ouvrier peu sage, qui se sera follement hâté, car il est notoire à tout le monde qu'il ne se peut produire aucun fruit d'une fleur arrachée d'un arbre. Par quoi toute hativité se doit éviter à notre art, comme dangereuse et nuisible, car par elle peut-on rarement venir au bout de son dessein, mais on va toujours de mal en pis. C'est pourquoi que le diligent explorateur des effets merveilleux de l'art et de la nature prenne garde à ce que poussé d'une curiosité dommageable, et d'un désir par trop curieux, il ne cueille rien de notre arbre avant le temps, et que la pomme lui tombant des mains, ne lui en laisse qu'une marque et vestige misérable, car si l'on ne laisse mûrir notre pierre, véritablement elle ne pourra jamais donner maturité à aucune chose. La matière s'ouvre et dissout dans l'eau, se conjoint, et est rendue grosse en la putréfaction, dans la cendre elle acquiert des fleurs dignes avant courriers du fruit; toute l'humidité superflue se dessèche dans le sable, la flambe du feu la rend entièrement mûre, et fermement fixe, non pas qu'il faille avoir, et nécessairement se servir du Bain-marie, du fient de cheval, de cendre et de sable. Mais parce qu'il faut par tels degrés régir et gouverner son feu, car la pierre enfermée dans le fourneau vide, et munie de triple boulevart se forme et cuit toujours jusqu'à ce que tous les nuages, et vapeurs soient dissipées et disparaissent, et qu'elle soit vêtue et ornée d'habits de triomphe et de gloire, et demeure en la plus basse ville des Cieux, et s'arrête en courant. Car quand le Roi ne peut plus élever ses mains en haut, l'on a remporté la victoire de toute la gloire mondaine, parce qu'étant alors comblé de tout bonheur et doué de constance et de force, il ne sera dorénavant sujet à aucun danger. Je te dis donc que tu dessèche la terre dissoute en sa propre humeur, par feu dûment appliqué, étant desséchée l'air lui donnera une nouvelle vie, cette vie inspirée sera une matière qu'à bon droit ne doit point être appelée que la grande Pierre des Philosophes, qui comme un esprit, pénètre les corps humains et métalliques, et est remède général à toutes maladies, car elle chasse ce qui est nuisible, et conserve ce qui est utile, et donnant à toutes choses un être accompli ; accorde et associe parfaitement le mauvais avec le bon. Sa couleur tire du rouge incarnat sur le cramoisi, ou bien de couleur de rubis sur couleur de grenade, quant à sa pesanteur elle pèse beaucoup plus qu'elle a de quantité. Celui qui aura trouvé cette Pierre, qu'il remercie Dieu, pour ce baume céleste, et le supplie de lui octroyer cette grâce qu'il puisse heureusement franchir la carrière de cette vie misérable, et enfin jouir de la béatitude éternelle. Louange soit à Dieu, pour ses dons et singuliers plaisirs qu'il nous a fait, et lui en rendons grâces éternellement. Ainsi-soit-il. Clef XI Clef XI, page 2 (cliquer sur la figure pour l'agrandir) Clef XI : C'est le combat du Lion vert et du Lion rouge qui rappelle celui du chien de Corascène (1) et de la chienne d'Arménie du Livre secret d'Artephius (2). Nous ne pensons pas qu'il s'agisse du début et de la fin de l'oeuvre ainsi que l'assure J. Van Lennep ; Fulcanelli assure en effet qu'il y a passage par transition progressive du Lion vert au Lion rouge : il peut s'agir d'une indication sur un changement de forme d'une substance (par exemple, la transformation en structure cristalline d'un corps amorphe : l'alumine (3)). Chapitre XI Je t'expliquerai la onzième Clef qui sert à multiplier notre céleste Pierre par cette similitude. Il y avait dans un pays du Levant un brave chevalier Orphée, grandement riche, car il avait des richesses à foison, et ne manquant de chose aucune, il avait épousé sa sœur propre appelée Euridice. Mais ne pouvant avoir d'elle aucun enfant, et croyant que ce malheur lui était envoyé pour punition de son inceste, pria Dieu continuellement, espérant obtenir de lui miséricorde, et entérinement de sa requête. Un jour dormant profondément il lui sembla voir un homme volant à lui nommé Phoébus, qui ayant touché ses pieds grandement chauds lui parla de la façon. Après avoir, courageux chevalier, voyagé par beaucoup de Royaume, de pays, de Provinces, et de ville, t'être hasardé sur Mer à beaucoup de dangers, et avoir à la guerre renversé de ton bras victorieux ce qui te faisait résistance, l'on t'a à bon droit donné le collier de chevalier, outre plus d'autant qu'en joutes et tournois tu as rompu beaucoup de lances, et mainte fois les dames t'ont avec acclamation de tous les assistant, adjugé le prix et l'honneur de la victoire, le père céleste m'a commandé de te venir annoncer qu'il a exécuté tes prières, et c'est pourquoi tu prendras du sang de ton côté droit, et du côté gauche de ta femme, aussi le sang qui était au cœur de ton père et de ta mère, ce sang de sa nature est seulement double et néanmoins seulement simple, conjoints les, et met dans le globe des sept sages, bien fermé, et l'enfant nouveau né trois fois grand sera nourri de sa propre chair, et son glorieux sang lui servira de breuvage. Si tu fait bien cela, il te viendra de grande richesse, et aura beaucoup d'enfants. Mais apprends qu'il faut, pour perfectionner ta dernière semence, la huitième partie du temps qu'a mis la première, de laquelle tu as pris naissance. Si tu fais ceci souvent, et que toujours tu recommences, tu verras les enfants de tes enfants, et une multiplication de ta race à l'infini, et sera le grand monde tellement rempli par la fertilité et fécondité du petit, que l'on pourra aisément posséder le Royaume céleste du créateur de l'univers. Après cela fait Phoébus s'envola, et s'étant aussitôt réveillé le chevalier, il se leva pour exécuter ce qui lui avait été commandé, ayant mis tout en effet, il ne fut pas seulement tout aussitôt assisté de bonheur en toutes ses entreprises, mais aussi appuyé sur la bonté de Dieu, il engendra plusieurs enfants, qui héritiers des bien paternels s'acquirent une grande renommée, et toujours conservèrent l'ordre de chevalerie qu'ils avaient eu de la succession de leur père. Si tu es sage et désireux de sagesse, tu n'as que faire de plus ample démonstration, sinon, tu n'en dois rejeter la faute sur moi, mais sur ton ignorance, car il ne m'est pas permis d'en déclarer d'avantage, ni de décacheter ce paquet, et mettre en vue tous les secrets, cela sera assez clair et manifeste à celui que Dieu en jugera digne, car j'ai tout écrit plus clairement qu'il est possible de croire, et j'ai montré toute l'œuvre en figures, selon qu'on fait les anciens Philosophes aux Maîtres, mais bien plus clairement (car je n'ai rien caché) que pas un autre. Si tu chasses de toi les ténèbres d'ignorance, et es clairvoyant des yeux de l'entendement, assurément tu trouveras une Pierre précieuse qu'ont cherché beaucoup, et que peu ont trouvé, car je t'ai comme entièrement nommé la matière, et suffisamment démontré, le commencement, le milieu et la fin de l'œuvre. Clef XII Clef XII, page 3 (cliquer sur la figure pour l'agrandir) Clef XII : Voici un résumé sur l'athanor secret que nous avons déjà rencontré (1) : le tonneau en feu symbolise le tartre (2,3) à partir duquel on fabrique de la crème de tartre. Cette crème devra être hydratée avant d'être projetée dans un vase de fonte (4) avec du salpètre (5) avant d'aboutir au sel blanc (6) de carbonate de potasse pur. La chaux (symbolisée par le pot et les deux fleurs) servira alors à la formation de la potasse caustique (7,8,9). Le Soleil et la Lune pourront alors subir l'épreuve du « bain des astres ». Le Lion qui avale un serpent correspond sans doute au dissolvant universel. Nous trouvons comme derniers arcanes la balance, symbole de la connaissance du poids de nature (la préparation de la potasse est moins simple qu'il y paraît (10) : problémes de concentration en carbonate de potasse et d'eau, la liqueur doit être étendue d'une quantité d'eau mesurée...). Chapitre XII L'épée d'un escrimeur qui ne sait pas tirer, ne lui peut de rien servir, parce qu'il n'en a pas le maniement, car il est aisément mis à bas terrassé par un autre qui saura mieux tirer et porter un coup que lui, mais celui qui entend parfaitement l'escrime, ravit aisément la victoire d'entre les mains de tous les autres. Il en arrivera de même à celui qui aura avec l'aide de Dieu, acquis la teinture, et ne s'en saurait pas servir, comme au gladiateur qui ne sait pas son métier. Mais d'autant que voici la douzième et dernière Clef qui ferme ce livre, je ne parlerai plus avec ambiguïté Philosophique, mais j'expliquerai nûment et clairement cette Clef touchant la teinture, entendez donc cette doctrine suivante. Prends une partie de cette médecine et Pierre des Philosophes dûment préparée, et faire du lait virginal, et trois parties de très pur or passé par la coupelle avec de l'Antimoine, et battu en lames très menues, conjoints les dans un creuset et leur donne un feu modéré aux douze premières heures, puis fonds les, et les tiens en ce feu par l'espace de trois jours naturels, et la Pierre sera changée en vrai médecine, d'une nature subtile, spirituelle et pénétrante. Et elle ne teindra pas aisément à cause de sa grande subtilité sans le ferment de l'or, mais quand elle est fermentée de son semblable, la teinture entre facilement. Prends puis après une partie de cette masse fermentée, et la jette sur mille de métal, et vraiment le tout sera changé en très bon or, car un corps prends aisément un autre corps, et bien qu'il ne lui soit pas semblable, il lui doit néanmoins être conjoint. Et par sa grande force et vertu rendue semblable, vu que le semblable a été engendré de son semblable. Celui qui aura mis ce moyen en pratique, saura toutes les autres circonstances. Les sorties des portes du Palais Royal sont ouvertes à la fin, cette si grande subtilité ne peut être comparée à aucune chose créée, car elle seule comprend et possède toutes choses dans toutes choses, que l'on peut trouver par raisons naturelles contenues et encloses dans la conférence de l'Univers. O commencement du commencement ! Aie souvenance de la fin ! O dernière fin ! Souviens-toi du commencement, et aie en grande recommandation le milieu de l'œuvre. Et Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit vous donnera ce qui est nécessaire à l'esprit, à l'âme et au corps. De la première matière de la Pierre des Philosophes Une pierre se voit qui à vil prix se vends, D'elle un feu fugitif son origine prend, Nitre Pierre de lui est faite et composée, Et de blanche couleur et de rouge parée, Elle est pierre et non pierre, et la nature en elle Peut seule démontrer sa vertu non pareille, Pour d'elle faire jaillir un ruisseau clair coulant Dans lequel elle ira son père suffoquant : Et puis d'icelui mort, gourmande elle se repaît, Jusqu'à ce que son âme en son corps renaisse, Et sa mère qui est de nature volante, En puissance lui soit, et en tout ressemblance, Et à la vérité son père renaissant A bien plus de vertus qu'il n'avait auparavant, La mère du Soleil surpasse les années En âge, à cet effet par toi Vulcain aidées, Son père néanmoins précède en origine, Par son spirituel être et essence divine, L'esprit, l'âme, le corps sont contenus en deux, Le magistère vient d'un seul et un étant, Peut ensemble assembler le fixe et le fuyant, Elle est deux, elle est trois, et toutefois n'est qu'une, Si tu n'es sage en cela, n'entendra chose aucune, Fait laver dans un bain Adam le premier père, Où se baigne Vénus des voluptés la mère, D'un horrible Dragon ce bain l'on prépara, Quand toutes ses vertus et ses forces il perdit Et comme dit fort bien le Génie de la Nature L'on ne le peut nommer que le double Mercure : Je me tais, j'ai fini, j'ai nommé la matière, Heureux trois fois heureux qui comprend ce mystère, Que le soucieux ennuie ne te surprenne point, L'issue fera voir ce tant désiré point.
Douze mystérieuses clefs, comme les 12 travaux d'Hercule, ou les 12 signes du zodiaque
Académie d'Hermès
- Hermès
- Accueil
  - Livre d'Hermès
  - Salle d'Hermès
  - Hermès Corp 0
  - Hermès Corp 1
  - Hermès Corp 2
  - Hermès Corp 3
  - Hermès Corp 4
  - Hermès Corp 5
  - Hermès Corp 6
  - Hermès Corp 7
  - Hermès Corp 8
  - Hermès Corp 9
  - Hermès Corp 10
  - Hermès Corp 11
  - Hermès Corp 12
  - Hermès Corp 13
  - Hermès Corp 14
  - Hermès Corp 15
  - Hermès Corp 16
  - Hermès Corp 17
  - Hermès Corp 18
  - Hermès Corp 19
  - Hermès Corp 20
  - Hermès Corp 21
  - Hermès Corp 22
  - Hermès Corp 23
  - Hermès Corp 24
  - Hermès & Roy 1
  - Hermès & Roy 2
  - Hermès & Roy 3
  - Hermès & Roy 4
  - Hermès & Roy 5
  - Hermès & Roy 6
  - Hermès & Roy 7
  - Hermès & Roy 8
  - Fables Lévi 1
  - Fables Lévi 2
  - Fables Lévi 3
  - Fables Lévi 4
  - Fables Lévi 5
  - Fables Lévi 6
  - Fables Lévi 7
  - Fables Lévi 8
  - Fables Lévi 9
  - Fables Lévi 10
  - Fables Lévi 11
  - Fables Lévi 12
  - Ovide 1
  - Ovide 2
  - Ovide 3
  - Ovide 4
  - Ovide 5
  - Ovide 6
  - Ovide 7
  - Ovide 8
  - Ovide 9
  - Ovide 10
  - Ovide 11
  - Ovide 12
  - Ovide 13
  - Ovide 14
  - Ovide 15
  - Ovide 16
  - Ovide 17
  - Ovide 18
  - Ovide 19
  - Ovide 20
  - Ovide 21
  - Ovide 22
  - Ovide 23
  - Ovide 24
  - Ovide 25
  - Ovide 26
  - Ovide 27
  - Ovide 28
  - Ovide 29
  - Ovide 30
  - Ovide 31
  - Ovide 32
  - Ovide 33
  - Ovide 34
  - Ovide 35
  - Ovide 36
  - Ovide 37
  - Ovide 38
  - Ovide 39
  - Ovide 40
  - Ovide 41
  - Ovide 42
  - Ovide 43
  - Ovide 44
  - Ovide 45
  - Ovide 46
  - Ovide 47
  - Ovide 48
  - Ovide 49
  - Ovide 50
  - Ovide 51
  - Ovide 52
  - Ovide 53
  - Ovide 54
  - Ovide 55
  - VD F Olivet 1
  - VD F Olivet 2
  - VD F Olivet 3
  - VD F Olivet 4
  - VD F Olivet 5
  - VD F Olivet 6
  - VD F Olivet 7
  - VD F Olivet 8
  - VD F Olivet 9
  - VD F Olivet 10
  - VD F Olivet 11
  - VD F Olivet 12
  - VD F Olivet 13
  - VD F Olivet 14
  - VD F Olivet 15
  - VD F Olivet 16
  - VD F Olivet 17
  - VD F Olivet 18
  - VD F Olivet 19
  - VD F Olivet 20
  - VD F Olivet 21
  - VD F Olivet 22
  - VD F Olivet 23
  - VD F Olivet 24
  - VD F Olivet 25
  - VD F Olivet 26
  - Pythagore 1
  - Pythagore 2
  - Pythagore 3
  - Tablettes de Thoth
  - Tablette 1
  - Tablette 2
  - Tablette 3
  - Tablette 4
  - Tablette 5
  - Tablette 6
  - Tablette 7
  - Tablettes 8
  - Tablette 9
  - Tablette 10
  - Tablette 11
  - Tablette 12
  - Tablette 13
  - Tablette 14
  - Tablette 15
  - Salle du Corpus
  - Corpus avis
  - Livre 1 corpus
  - Livre 2 corpus
  - Livre 3 corpus
  - Livre 4 corpus
  - Livre 5 corpus
  - Livre 6 corpus
  - Livre 7 corpus
  - Livre 8 corpus
  - Livre 9 corpus
  - Livre 10 corpus
  - Livre 11 corpus
  - Livre 12 corpus
  - Livre 13 corpus
  - Livre 14 corpus
  - Livre 15 corpus
  - Livre 16 corpus
  - Livre 17 corpus
  - Intro table Em
  - Table Emeraude
  - T Emeraude A 1
  - T Emeraude A 2
  - T Emeraude A 3
  - Livre SIH intro
  - Livre SIH 1
  - Livre SIH 2
  - Livre SIH 3
  - Livre SIH 4
  - Livre SIH 5
  - Livre SIH 6
  - Livre SIH 7
  - Livre SIH 8
  - Livre SIH 9
  - Salle ésotérisme
  - Koot Houmi 1
  - Koot Houmi 2
  - Koot Houmi 3
  - Koot Houmi 4
  - Koot Houmi 5
  - Koot Houmi 6
  - Koot Houmi 7
  - Koot Houmi 8
  - Koot Houmi 9
  - Koot Houmi 10
  - Koot Houmi 11
  - Koot Houmi 12
  - Koot Houmi 13
  - Koot Houmi 14
  - Koot Houmi 15
  - Koot Houmi 16
  - Koot Houmi 17
  - Koot Houmi 18
  - RC et FM 1
  - RC et FM 2
  - RC et FM 3
  - Salle d'Alchimie
  - Espagnet 1
  - Espagnet 2
  - Espagnet 3
  - Espagnet 4
  - Espagnet 5
  - Espagnet 6
  - Espagnet 7
  - Espagnet 8
  - Espagnet 9
  - Espagnet 10
  - Ariadne 1
  - Ariadne 2
  - Ariadne 3
  - Ariadne 4
  - Ariadne 5
  - Ariadne 6
  - Ariadne 7
  - Ariadne 8
  - Ariadne 9
  - Ariadne 10
  - FEG Pernety 1
  - FEG Pernety 2
  - FEG Pernety 3
  - FEG Pernety 3D
  - FEG Pernety 4
  - FEG Pernety 5
  - FEG Pernety 6
  - FEG Pernety 7
  - FEG Pernety 8
  - FEG Pernety 9
  - FEG Pernety 10
  - FEG Pernety 11
  - FEG Pernety 12
  - FEG Pernety 13
  - FEG Pernety 14
  - FEG Pernety 15
  - FEG Pernety 16
  - FEG Pernety 17
  - FEG Pernety 18
  - FEG Pernety 19
  - FEG Pernety 20
  - FEG Pernety 21
  - FEG Pernety 22
  - FEG Pernety 22D
  - FEG Pernety 23
  - FEG Pernety 24
  - FEG Pernety 25
  - FEG Pernety 25D
  - FEG Pernety 26
  - FEG Pernety 27
  - FEG Pernety 28
  - FEG Pernety 28D
  - FEG Pernety 29
  - FEG Pernety 29D
  - FEG Pernety 30
  - FEG Pernety 31
  - FEG Pernety 32
  - FEG Pernety 33
  - FEG Pernety 33D
  - FEG Pernety 34
  - FEG Pernety 35
  - FEG Pernety 35D
  - FEG Pernety 36
  - FEG Pernety 37
  - FEG Pernety 38
  - FEG Pernety 39
  - FEG Pernety 40
  - FEG Pernety 41
  - FEG Pernety 42
  - FEG Pernety 43
  - FEG Pernety 44
  - FEG Pernety 45
  - FEG Pernety 46
  - FEG Pernety 47
  - FEG Pernety 48
  - FEG Pernety 49
  - FEG Pernety 50
  - FEG Pernety 51
  - FEG Pernety 52
  - FEG Pernety 53
  - FEG Pernety 54
  - FEG Pernety 55
  - FEG Pernety 56
  - FEG Pernety 57
  - FEG Pernety 58
  - FEG Pernety 59
  - Noce chimique 1
  - Noce chimique 2
  - Noce chimique 3
  - Noce chimique 4
  - Noce chimique 5
  - Noce chimique 6
  - Noce chimique 7
  - Noce chimique 16
  - Noce chimique 8
  - Noce chimique 9
  - Noce chimique 10
  - Noce chimique 11
  - Noce chimique 12
  - Noce chimique 13
  - Noce chimique 14
  - Noce chimique 15
  - Cantique 1
  - Cantique 2
  - Cantique 3
  - Cantique 4
  - Cantique 5
  - Cantique 6
  - Cantique 7
  - Cantique 8
  - Cantique 9
  - Cantique 10
  - Cantique 11
  - Cantique 12
  - Cantique 13
  - Cantique 14
  - Chrysopée 1
  - Chrysopée 2
  - Etoile 1
  - Etoile 2
  - Etoile 3
  - Basile Valentin 1
  - Basile Valentin 2
  - Basile Valentin 3
  - Basile Valentin 4
  - Basile Valentin 5
  - Basile Valentin 6
  - Basile Valentin 7
  - Givry 1
  - Givry 2
  - Givry 3
  - Givry 4
  - Givry 5
  - Givry 6
  - Givry 7
  - Givry 8
  - Givry 9
  - Givry 10
  - Givry 11
  - Givry 12
  - Givry 13
  - Givry 14
  - Irshou 1
  - Irshou 2
  - Irshou 3
  - Irshou 4
  - Irshou 5
  - Irshou 6
  - Irshou 7
  - Irshou 8
  - Irshou 9
  - Lettre Koot 1
  - Lettre Koot 2
  - Lettre Koot 3
  - Lettre Koot 4
  - Lettre Koot 5
  - Livre Liebniz 1
  - Livre de Liebniz 2
  - Livre de Liebniz 3
  - Grand arcane int
  - Grand arcane 1
  - Grand arcane 2
  - Grand arcane 3
  - Grand arcane 4
  - Grand arcane 5
  - Grand arcane 6
  - Grand arcane 7
  - Grand arcane 8
  - Grand arcane 9
  - Grand arcane 10
  - Grand arcane 11
  - Grand arcane 12
  - Grand arcane 13
  - Grand arcane 14
  - Grand arcane 15
  - Grand arcane 16
  - Grand arcane 17
  - Grand arcane 18
  - Grand arcane 19
  - Grand arcane 20
  - Grand arcane 21
  - Grand arcane 22
  - Grand arcane 23
  - Grand arcane 24
  - Grand arcane 25
  - Grand arcane 26
  - Grand arcane 27
  - Grand arcane 28
  - Grand arcane 29
  - Salle occultisme
  - Boehme 1
  - Boehme 2
  - Boehme 3
  - Boehme 4
  - Boehme 5
  - Boehme 6
  - Boehme 7
  - Cit Eliphas 1
  - Cit Eliphas 2
  - Cit Eliphas 3
  - Cit Eliphas 4
  - Cit Eliphas 5
  - Cit Eliphas 6
  - Clav Salomon 1
  - Clav Salomon 2
  - Clav Salomon 3
  - Clav Salomon 4
  - Clav Salomon 5
  - Clav Salomon 6
  - Clav Salomon 7
  - Clav Salomon 8
  - Clav Salomon 9
  - Clav Salomon 10
  - Clav Salomon 11
  - Clav Salomon 12
  - Clav Salomon 13
  - Clav Salomon 14
  - Clav Salomon 15
  - Clav Salomon 16
  - Clav Salomon 17
  - Clav Salomon 18
  - Voix silence 1
  - Voix silence 2
  - Voix silence 3
  - Voix silence 4
  - Voix silence 5
  - Voix silence 6
  - Voix silence 7
  - Voix silence 8
  - Voix silence 9
  - Voix silence 10
  - Voix silence 11
  - Voix silence 12
  - Voix silence 13
  - Voix silence 14
  - Voix silence 15
  - Voix silence 16
  - Voix silence 17
  - Voix silence 18
  - Evang Thomas 1
  - Evang Thomas 2
  - Evang Thomas 3
  - Evang Thomas 4
  - Evang Thomas 5
  - Evanf Thomas 6
  - Evang Thomas 7
  - Evang Thomas 8
  - Lao Tseu 1
  - Lao Tseu 2
  - Lao Tseu 3
  - Lao Tseu 4
  - Lao Tseu 5
  - Lao Tseu 6
  - Lao Tseu 7
  - Lao Tseu 8
  - Lao Tseu 9
  - Livre Hénoc 1
  - Livre Hénoc 2
  - Livre Hénoc 3
  - Livre Hénoc 4
  - Livre Hénoc 5
  - Livre Hénoc 6
  - Livre Hénoc 7
  - Bhagavad Gita 1
  - Bhagavad Gita 2
  - Bhagavad Gita 3
  - Bhagavad Gita 4
  - Bhagavad Gita 5
  - Bhagavad Gita 6
  - Bhagavad Gita 7
  - Bhagavad Gita 8
  - Bhagavad Gita 9
  - Bhagavad Gita 10
  - Bhagavad Gita 11
  - Bhagavad Gita 12
  - Bhagavad Gita 13
  - Bhagavad Gita 14
  - Bhagavad Gita 15
  - Bhagavad Gita 16
  - Bhagavad Gita 17
  - Bhagavad Gita 18
  - Bhagavad Gita 19
  - Méditation 1
  - Méditation 2
  - Méditation 3
  - Méditation 4
  - Médiation 5
  - Méditation 6
  - Méditation 7
  - Méditation 8
  - Méditation 9
  - Méditation 10
  - Meditation 11
  - Méditation 12
  - Méditation 13
  - Méditation 14
  - Méditation 15
  - Méditation 16
  - Méditation 17
  - Méditation 18
  - Méditation 19
  - Méditation 20
  - Méditation 21
  - Méditation 22
  - Médiation 23
  - Méditation 24
  - Meditation 25
  - Méditation 26
  - Méditation 27
  - Méditation 28
  - Méditation 29
  - Méditation 30
  - Méditation 31
  - Méditation 32
  - Méditation 33
  - Méditation 34
  - Méditation 35
  - Méditation 36
  - Méditation 37
  - Méditation 38
  - Méditation 39
  - Méditation 40
  - Méditation 41
  - Méditation 42
  - Méditation 43
  - Méditation 44
  - Méditation 45
  - Méditation 46
  - Méditation 47
  - Méditation 48
  - Méditation 49
  - Méditation 50
  - Méditation 51
  - Méditation 52
  - Méditation 53
  - Méditation 54
  - Méditation 55
  - Méditation 56
  - Méditation 57
  - Méditation 58
  - Méditation 59
  - Méditation 60
  - Méditation 61
  - Méditation 62
  - Méditation 63
  - Méditation 64
  - Méditation 65
  - Méditation 66
  - Méditation 67
  - Méditation 68
  - Méditation 69
  - Méditation 70
  - Méditation 71
  - Méditation 72
  - Méditation 73
  - Méditation 74
  - Méditation 75
  - Méditation 76
  - Méditation 77
  - Méditation 78
  - Méditation 79
  - Méditation 80
  - Méditation 81
  - Méditation 82
  - Méditation 83
  - Méditation 84
  - Méditation 85
  - Méditation 86
  - Méditation 87
  - Méditation 88
  - Méditation 89
  - Méditation 90
  - Méditation 91
  - Méditation 92
  - Méditation 93
  - Méditation 94
  - Méditation 95
  - Info travaux
  - Téléchargements
- Cabbale
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.