Académie d'Hermès
La Cabbale, Mère de toutes les cabbales. La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, première partie du tome II. Résumé du Ternaire Divin du premier Tome I : la Providence, suite I. Ceux qui ont le privilège d’être en contact avec ces richesses, et qui paresseusement, par indolence, ou pire encore par frivolité égotique, n’en font rien ou presque pour les faire fructifier dans le cadre d’un travail personnel ou collectif, afin d’éprouver leur connaissances pour augmenter leur patrimoine karmique et leur champ de conscience, devront subir les effets de cette cause d’appauvrissement, sans même avoir l’excuse de dire qu’ils n’ont pas reçu la part de capital qui leur revenait. Il n’y a pas de hasard ni de coïncidence ! Les Tables de la Loi sont là, à la disposition de chacun d’entre nous ; y accéder demande et demandera toujours efforts, courage, endurance, volonté, mais c’est là un prix très modeste à payer, au regard des extraordinaires richesses qu’elles procurent à ceux qui s’en rendent maîtres. Sa propre divinité ne s’acquiert pas pour le prix d’un paquet de cacahuètes. L’intemporalité des Tables de la Loi, à laquelle peu de textes anciens soient jamais parvenus, - car cela implique une vision supraconsciente sur tous les plans, à partir de l’Éternel Moment Présent -, est aussi le sceau qui en garantit son incontestable origine Divine. Que chacun s’interroge sur la naturelle obsolescence de la pensée humaine, qui à l’image de tout ce qui est dans la sphère organique, est nécessairement mortel, donc du domaine des vérité relatives. Alors que si nous nous approchons de la Pensée Divine, elle est par Essence celle de l’Éternel Moment Présent, immuable et forcément intemporelle. Être en présence d’un enseignement intemporel, ce qui est extrêmement rare pour l’humanité cavernicole, est bien la marque incontestable de son origine divine, sans qu’il soit besoin de sombrer dans des gesticulations religieuses ou sacralisantes en diable. Et c’est là, l’autre marque indiscutable de l’origine divine des Tables de la Loi : son Universalité. Elles s’adressent à tous, sans aucune distinction, sans aucun sectarisme, sans aucune exigence de soumission ou d’obéissance imbécile à une autorité qui imposerait ses dictats, en violation du respect du sacro-saint principe du libre arbitre ; sans avoir besoin de se convertir à quoi que ce soit. Les Tables de la Loi, nous expliquent, avec des détails et des subtilités inouïes, nos origines divines, mais aussi le contenu de l’héritage qui est le nôtre, et qui ne peut pas être autre chose que celui que reçoit un Fils (androgyne) aimé de son Père, et qui, par sa filiation, est à l’image (analogie) de celui-ci. Elles contiennent en outre, tous les enseignements nous permettant d’accéder à notre propre divinité, pour peu que nous fassions réellement l’effort de la posséder, car bien évidemment rien ne peut être imposé sans violer ce principe qu’est la liberté de la conscience. Cet effort est à la mesure de l’enjeu, ceci pour ceux qui s’imagineraient qu’une simple lecture distraite et frivole, de ces Tables de la Loi, puisse être suffisante pour transformer le plomb de l’ignorance du cavernicole velu, en Pierre Philosophale du Grand Œuvre alchimique. Comme le dit si justement Grillot de Givry : « La noblesse de l’œuvre requiert la noblesse de l’œuvrant ! » Et la chute (l’involution) de nos héros Adam et Ève, (vous et moi) devra passer par la rédemption (l’évolution) d’une Conscience épurée de ses vices, que l’ardeur cupide Nahash, aura éveillée en chacun de nous sous forme de désirs, de passions et de désordres de toute nature, en nous faisant traverser le jardin spirituel du Bien et du Mal, dans toute son étendue, afin de nous faire accéder au discernement sans lequel aucun libre arbitre n’est possible, ce qui implique Vertus et Connaissances. Nous avons vu, dans le tome 1, la Providence, le principe du Ternaire Divin, le Nombre 1, qui ne peut se manifester que sous forme de Nombres 1+2+3. Nous avons vu aussi qu’il n’y a que neuf Nombres plus le Zéro. Et donc que ces neuf Nombres se répartissent en trois ternaires. Le premier (1-2-3) est celui de la Providence. Le deuxième (4-5-6) est celui de la Conscience, et le troisième (7-8-9) celui du Destin. Sans oublier que les deux ternaires (4-5-6 & 7-8-9) ne sont que des manifestations, je devrais dire plutôt des déclinaisons, du Ternaire Divin (1-2-3). Ainsi 4 et 7 sont les déclinaisons de 1 sous l’influence duquel ils sont placés ; 5 et 8 sont les déclinaisons de 2 sous l’influence duquel ils sont placés, et enfin 6 et 9 sont les déclinaisons de 3 sous l’influence duquel ils sont placés. Le Nombre 1, la Providence, est le premier chapitre du Sépher de Moïse, les six manifestations phénoméniques de l’éternel Moment Présent qui se restitue dans sa séité le septième Jour. Ce premier chapitre, qui, au terme des six Jours de la Création, amènera la manifestation du Fils, l’ombre-nôtre de Lui-les-Dieux, Adam dans sa forme glorieuse, est aussi la description de ce qu’il est convenu d’appeler les Causes Premières, celles de l’immuable Vérité Absolue de l’Omniscient. Ce Nombre 1 qui est le Grand Tout, Il est ce point d’émanation dans le cercle des réalités, de toutes les réalités, grandes ou petites, c’est ce qui explique l’axiome d’Hermès, qui nous est transmis par Empédocle, comme en atteste Rabelais, et qui dit : « Dieu est un cercle dont le centre est partout et la périphérie nulle part. » Chaque manifestation dans la création contient donc ce principe de l’Éternel Moment Présent, ce qui correspond au Bateleur dans les lames du livre de Thoth ; ce que nous pouvons constater dans une cellule biologique, dont chacune renferme l’intégralité en contingence d’être de l’organisme auquel elle se rattache. Le Nombre 2, la Conscience, est le deuxième chapitre du Sépher de Moïse, qui polarise les puissances des Causes Premières, pour leur donner une force vitale (un mouvement) sous forme de genre (sexualité) qui se repoussent et s’attirent pour s’accoupler et se séparer de nouveau. Ainsi Adam, qui après avoir reçu sa polarisation sous forme de faculté volitive, Aîshah, devient-il IHÔAH, le Tétragrammaton Iod-Evé (Iod-Hé-Vau-Hé) séparant l’androgyne, en deux polarités d’une même entité. Il en sera de même pour les autres puissances des Causes Premières qui une fois polarisées constitueront la Prima Materia, cette Vierge Noire qui éternellement féconde la Lumière du Nombre 1, qu’elle reçoit en son sein qui est constitué des quatre éléments principe : le principe igné, le principe aérien, le principe fluide et le principe de cristallisation terrestre. Dans ce chapitre, qui est celui correspondant à la Papesse dans les lames du livre de Thoth, nous avons la Conscience Adam et son épouse la Volonté Aîshah, qui seront, au moyen du sceptre reçu lors des six premiers Jours, l’âme-de-vie (Conscience) qui viendra régner dans chaque créature manifestée. Et si nous ne pouvons imaginer que la moindre manifestation de la Création ne puisse avoir un centre d’émanation du Nombre 1, il est tout aussi inimaginable que la moindre manifestation ne soit pas polarisée en genre (mâle et femelle, plus ou moins, chaud ou froid etc). Les Lois de la Providence le (1), se manifestent par le truchement de la Conscience le (2). Vient ensuite le Nombre 3, le Destin, le troisième chapitre du Sépher de Moïse, correspondant à l’Impératrice dans les lames du livre de Thoth, et qui est celui de la cristallisation de la lumière spirituelle dans une forme que manifeste la matière. Forme, qui pour se manifester en mouvement doit attirer, par séduction, l’énergie vitale animante correspondant à cette forme, une âme-de-vie, en éveillant en elle les désirs et les passions qui permettront cette union. Et là, nous avons la toute puissance de Nahash l’ardeur cupide qui entre en œuvre, pour activer, dans Aîshah (la faculté volitive), les désirs qui s’y trouvent en contingence d’être. Ces formes qui peupleront l’Univers manifesté, existent en contingence d’être depuis le premier chapitre, dans un infini indéterminé et fécond ; elles sont des créations immanentes des cinq premiers Jours et de Lui-les-Dieux qui est et reste le seul Créateur de toute chose ; ce n’est que lorsqu’elles reçoivent l’énergie vitale de la Conscience adamique en involution, à laquelle elle servent de vêtement, que la matière évoluera pour produire cette ou ces formes. Lorsque la Conscience adamique évoluera à son tour, alors la forme involuera pour restituer à la Nature les éléments de matière qui la composent. Le principe de ce croisement étant : Pour que la matière évolue, il faut que l’âme-de-vie qui viendra l’animer involue. Il serait particulièrement inepte de penser que l’énergie vitale passe brutalement de contingence d’être, en une forme matérielle la plus dense et la plus grossière, cela reviendrait à croire que le blé passe du grain en Baba au rhum, sans passer par les phases multiples de transmutation qui le transformeront de farine en gâteau. Les Tables de la Loi, nous indiquent avec des analogies d’une infinie subtilité, ce passage de l’état glorieux à la densification dans la matière organique en passant par des formes subtilement éthérique comme il est indiqué dans le verset 21, du chapitre III, du premier tome : « Et-il-fit, IHÔAH, l’Être-des-êtres à-Adam (l’homme universel) et-à-l’épouse-intellectuelle-sienne, tels-que-des-corps de-défense (des remparts) et-il-les-enveloppa-avec-soin. » Il convient donc de comprendre, lorsque nous sommes au point de densification le plus grand de la matière, le terrestre, que l’évolution consistera nécessairement à reconquérir nos états (dimensions) éthériques. Et là, le jeu devient lui aussi infiniment subtil, car si nous retenons les leçons des trois premiers chapitres du Sépher de Moïse, nous nous apercevons qu’il y a un lien direct entre la forme (et son niveau de densification) et l’énergie vitale, (la Conscience adamique) qui vient l’animer. Ce qui veut dire en clair que nous ne pouvons pas prétendre recevoir une forme supérieure à l’état de notre conscience et inversement, ce que confirme entre autre la parabole des cinq talents, et pour reconquérir nos formes éthériques supérieures en partant de celles de la plus forte densification dans l’épais, il nous faudra, à chaque étape, élargir considérablement notre champ de conscience, et là encore, nous retrouvons la parfaite justesse de l’axiome de la Tabula Smaragdina qui dit : « Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l’épais doucement, avec grande industrie. Il monte de la terre au ciel, & derechef il descend en terre, & il reçoit la force des choses supérieures & inférieures. Tu auras par ce moyen la gloire de tout le monde; & pour cela toute obscurité s’enfuira de toi. C’est la force forte de toute force : car elle vaincra toute chose subtile, & pénétrera toute chose solide... » La marche de l’évolution consiste bien à élargir notre champ de conscience vers le subtil, afin de sortir de notre prison de lumière cristallisée sous domination du Destin, et le moyen pour y parvenir passe inéluctablement par la consommation des fruits de l’arbre de la Connaissance, lors de la traversée du jardin spirituel du Bien et du Mal, qui nous permet d’activer notre sens de discernement qui est donc bien la clé majeure de notre accession à la divinité de notre âme-de-vie. Consommation, nourritures, fruits, arbres qui ne sont que des analogies et qu’il convient de ne pas prendre au sens strict du terme, comme il a été longuement expliqué dans le premier tome de cette Véritable Histoire d’Adam & Ève enfin dévoilée, mais qui sont des échanges d’énergies en jeu de forces et de puissances des Nombres Purs. Notons au passage que les Tables de la Loi, par dégénérescence d’interprétation ont donné les cabales, (Kabbales) les plus variées, et pas toujours du meilleur goût, ni de la plus grande pertinence, même si elles contiennent quelques éléments disparates de la Cabbale originelle. Car les Tables de la Loi constituent bel et bien la Cabbale source, qui contient les structures les plus abouties des trois plans de la Divine Création, tant au niveau du langage ésotérique, que de celui des Nombres, et de la guématrie qui découle de la transposition des Hiérogrammes en Nombres et inversement, et de la parfaite cohérence qu’ils conservent soit dans un sens, soit dans l’autre, ce qui en démontre son universalité, et qui n’est pas toujours l’apanage des autres cabales (Kabbales). © Claude le Moal
La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
599
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.