Académie d'Hermès
La Cabbale, Mère de toutes les cabbales. La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, première partie du tome II. Introduction au deuxième ternaire, suite I. Au fur et à mesure que nous intégrerons les acquis du premier Ternaire Divin, celui consacré uniquement à la Providence, et notamment en nous familiarisant avec les tropes de la version décryptée du Sépher de Moïse, associés avec les richesses des lames du livre de Thoth, nous activerons progressivement ces facultés spirituelles qui permettent le développement de cette supraconscience sur laquelle les Tables de la Loi nous offrent l’ouverture. Le développement de cette supraconscience, devant vous faciliter la relecture, forcément nécessaire, des premiers chapitres, ce qui ne cessera de vous en faire découvrir les richesses inépuisables et vous permettra aussi de pénétrer dans les nombreuses subtilités, de plus en plus grandes, des chapitres de ce tome II. Car reconnaissez qu’il serait dommage que vous ayez eu entre les mains cet inestimable trésor des Tables de la Loi, sans en tirer toutes les richesses qu’elles contiennent, situation admirablement décrite par ce grand alchimiste que fut Grillot de Givry dans ses méditations sur la voie ésotérique de l’Absolu dont l’extrait ci-après est si révélateur : « Suis-moi donc, mon Disciple, dans la Voie de l’Absolu que je vais t’enseigner ; suis-moi, et je te promets q’un jour tu ceindras ton front de la couronne de lumière, du diadème d’or des Sages, réservé à ceux qui, pendant leur vie, auront accompli l’Œuvre qui résume toute Œuvre. Beaucoup ont entendu discourir du Grand Œuvre. Quelques-uns se proposent de s’y adonner, mais bien peu en abordent la question. Tous disent : " Plus tard, quand nous aurons conquis le loisir et le calme". Mais le loisir et le calme ne viennent jamais, tandis que l’Absolu te réclamera sans faute, puisque tu émanes de lui. Oh ! passer sur cette terre sans avoir déchiffré l’énigme, sans avoir pénétré le secret inexsupérable que certains, parmi nos aïeux, connurent, le pourrais-tu, toi qui as déjà quémandé la Sapience auprès de tant d’hommes qui ne la possédaient pas ? Le Grand Œuvre ! Le Grand Œuvre ! Vocable prestigieux ! Fulgurante splendeur ! D’aucuns, dans les âges écoulés, auraient donc contemplé cette merveille, l’auraient possédée intégralement, et toi, tu la laisserais, inexpliquée, dans les livres ! Et dans l’au-delà, doué alors de la plénitude de ta lucidité perceptive, tu verrais la phalange triomphale des Sapients, inondés d’une joie radieuse, éperdus de bonheur et d’allégresse, se délecter de la PIERRE DES PHILOSOPHES, s’en nourrir pour l'éternité et tu n’aurais aucune part à ce festin ! Et tu entendrais les blanches théories des Initiés te crier comme Dante : Guai a voi anime prave Non isperate mai veder lo cielo ! ( Malheur à vous âmes perverses , N’espérez jamais voir le ciel) tandis qu’elles s’éloigneraient pour jamais, triomphantes, dans la Lumière, et te laisseraient seul, au sein des ténèbres grandissantes, leur diazome sinistre s’étendant autour de toi ! Que cette pensée suffise donc à t’inspirer le regret de ta néglection du Magistère des Sages. Plût à Dieu qu’il ne soit pas trop tard, et que tu ne te trouves déjà trop avancé dans la vie pour entreprendre de le parachever ! Car si l’ascèse n’a pas commencé au sortir de l’adolescence, il est douteux que tu puisses parvenir à la perfection. C'est dans ce sens que Nicholas Valois a dit : "Le Printemps avance l’Œuvre". Et Saint Thomas d'Aquin : « Dans les premiers jours, il importe de se lever de grand matin et de voir si la vigne est en fleurs.» Si nos perceptions sensorielles et corporelles, nous font vivre dans un corps isolé, elles limitent aussi nos facultés spirituelles, que trop souvent nous confondons avec nos capacités intellectuelles raisonneuses ; cette confusion, qui engendre des pensées injustes, ne nous permet pas de percevoir aussi nettement qu’il serait souhaitable les puissances invisibles du monde spirituel, qui constituent les entités principes des Nombres multiples qui composent ce corps ; images et pensées justes qui seules révèlent à l’imagination à l’intuition et la clairvoyance la présence de ces puissances invisibles à l’œil organique. La méconnaissance de ces forces est ce qui nous prive de leurs nourritures spirituelles et nous condamne à n’absorber que les nourritures périssables assurant la survie temporaire du corps physique et mortel. Perdre le temps précieux d’une vie, à gaspiller son énergie vitale à ne se nourrir que du périssable, cela ne revient-il pas à construire une maison sur des sables mouvants ? La différence de nature existante entre ces deux catégories de nourritures, là réside une des grandes difficultés de compréhension des Tables de la Loi, dont l’essentiel est consacré à la plus noble partie de l’individu, celle constituée par son corps éthérique et ses facultés divines, qui sont l’Essence de l’âme-de-vie ; âme-de-vie qui possède la faculté, que n’a pas l’intellect du corps physique, de franchir le seuil de l’illusion de la forme et de la mort organique ; seuil qui, comme nous l’avons vu, est gardé par un Chérubim comme il est dit dans le verset 24 du chapitre III, tome 1 : « Et-il-éloigna ce-même Adam (l’homme universel), et-il-fit-résider de-l’antériorité-universelle-des-temps, à-la-sphère-temporelle-et-sensible, ce-même-Chérubim (un être semblable aux innombrables légions) et-cette-même-flamme incandescente de-l’ardeur-dévastatrice tourbillonnant-sans-cesse-sur elle-même, pour-garder la-route de-la-substance-élémentaire des vies. » L’accession aux abstractions que constituent les pensées du monde divin, celui de l’esprit spirituel et de l’immortalité, n’est pas à la portée de ceux qui n’ont pas fait les efforts nécessaires pour s’en rendre digne par Ora et Labora (méditations et travail), et le redoutable gardien du seuil veille à ne permettre aucune profanation qui viendrait de l’ignorance. Les Lois de la Divine Création sont justes parce que rigoureuses et rigoureuses parce qu’elles sont justes. Pour parvenir à cet esprit de vérité ( une pensée juste en vertus), il convient de comprendre qu’avant notre plongée dans les ténèbres de l’hyper matérialisme égotique des désirs et des émotions, - toujours la poursuite de la Chute adamique-, les sages anciens, utilisaient les cinq sens spirituels pour nourrir leurs pensées les plus subtiles, et par le truchement de ces cinq sens, ils se mettaient en harmonie avec les Lois de la Divine Providence ce qui leur permettaient d’avoir accès aux révélations lumineuses de l’astral et du mental. Ce génial processus d’harmonisation de l’âme-de-vie avec ces Puissantes forces, est toute la richesse mais aussi la difficulté que contiennent les Tables de la Loi, pour une pensée occidentale atrophiée de ses cinq sens spirituels au profit d’une hypertrophie des sens physiques (ego) fossilisée dans le confort du moindre effort, qu’entretient une organisation sociale, qui pour assurer sa pérennité est volontairement asservissante. Chacun pourra constater aisément, que les pensées du corps éthérique, ne sont nullement dépourvues de rigueur, de cohérence, d’harmonie, d’amplitude, de majestueuses manifestations et de logique ; bien au contraire des pensées de l’intellect raisonneur, elles ont en plus, la dimension d’une inspiration grandiose et éblouissante, à laquelle la philosophie rationaliste ne pourra jamais prétendre et qui est de nature hautement éthique par son ardente obligation de pratiquer les vertus qui sont le squelette de son architecture. La Révélation à laquelle mènent ces Tables de la Loi, et qui est celle de la Providence, n’est pas celle des illuminés délirants, auxquels un accident de parcours brutal apporte une éphémère perception lumineuse, et qui prennent leurs illusions fantasques pour des vérités universelles. En la matière, l’intensité d’une simple expérience involontairement vécue ne saurait être confondue avec la profondeur et l’authenticité de vérités qui ne s’acquièrent que par efforts, concentration, méditations et élévation continuelle du champ de Conscience, ce qu’apporte la Connaissance éprouvée par le travail individuel. La Providence, qui loin de s’imposer par la brutalité, sous quelque forme que ce soit, ne dévoile ses mystères que par adhésion volontaire, ses révélations se font donc davantage sous forme de chuchotements, à peine perceptibles, murmurés à l’oreille interne de celui qui s’ouvre à son entendement ; ceci exige une attention subtile très éveillée et des méditations profondes concentrées pour que ces révélations légères et fugaces ne passent pas inaperçues à la conscience en état de somnambulisme de ceux qui font de la routine et du savoir non éprouvé, leurs règles de vie. Car à bien y regarder de près, la vérité qui serpente continuellement dans la conscience, opère doucement et graduellement en s’adaptant à l’état d’avancement de cette conscience à laquelle elle s’adresse. Chaque révélation, sous forme de chuchotements, se fait nécessairement à la dose et suivant la fréquence, mesurée avec infiniment de soin, afin d’éviter toute perturbation possible dans l’équilibre karmique, moral et physique de l’âme-de-vie qui la reçoit. Ce que la Providence préfère à tout c’est l’inspiration raisonnable, celle qui s’intensifie au fur et à mesure que les forces intellectuelles spirituelles et morales du bénéficiaire, croissent et mûrissent. La Providence se différencie du Destin par le fait que l’harmonie qu’elle produit amène à la plénitude de l’extase, et non à la joie surexcitée et nerveuse que procure l’ivresse d’une révélation brutale et aveuglante, qui finit par être asservissante, par la dépendance émotive qu’elle induit, à l’image de l’alcool ou des drogues Pour échapper au carcan d’une pensée abstraite de l’intellect raisonneur, élaborée uniquement à partir du corps physique, qui n’est que causalité dans la sphère du Destin, et qui nous éloignerait de sa source d’origine, de son caractère spirituel et métaphysique, il convient de conserver à l’esprit la clé de mon Arcane Majeur qui termine mon ouvrage, le Troisième Œil et l’infini : Tout est vrai ! © Claude le Moal
La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
603
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.