La Cabbale, Mère de toutes les cabbales. La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, première partie du tome II. Commentaires du chapitre IV, du Sépher de Moïse, versets 4 à 6 La Genèse Biblique, chapitre 4. - 4.4 et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L'Éternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; Le Sépher de Moïse, chapitre IV, version lissée. - 4. Tandis qu’Habel offrit aussi une oblation des prémices du Monde qu’il dirigeait, et des vertus les plus éminentes de ses productions : mais IHÔAH s'étant montré sauveur envers Habel et envers son offrande, Le sépher de Moïse, chapitre IV, version décryptée. - 4°) Et-Habel fit-aller, aussi-lui, des-prémices du-monde-à-lui ; et-de-la-quintessence (de la qualité éminente)-à-eux : et-il-se-montra-sauveur, IHÔAH, envers-Habel, et-envers-l’offrande-sienne. Passons rapidement encore une fois sur le côté sordide et vulgaire de la Bible, de ses troupeaux et des graisses qui, par dévoiement de connaissance, donneront les rituels avec sacrifices sanglants et barbares que donne l’interprétation profane et inculte limitée à ses perceptions étroites, et dont les pratiques sanglantes se retrouvent hélas encore aujourd’hui. Lorsque l’ignorance s’empare du sacré, elle en fait des sacrifices barbares profanateurs de l’esprit, et encore une fois la démonstration est faite que la lettre profane tue (au sens sacrificiel du terme) alors que seul l’esprit vivifie. Constatons une nouvelle fois que l’enseignement de Moïse est d’une totale cohérence et harmonie avec les versets précédents et la nécessité d’une élévation mystique ultime. Kaîn en rapport de ses facultés, produit des éléments adamiques (matériels et organiques), Habel en rapport de ses facultés spirituelles produit, non plus des éléments de la sphère organique, mais des-prémices du monde-à-lui qui est celui de la quintessence, la lame 5, le Pape, du livre de Thoth qui est aussi la première lettre de son Nom à Habel. Voilà qui confirme encore une fois que le livre de Thoth est bien la clé de décryptage du sens Cachant des Noms que contient le Sépher de Moïse. Admirons la simplicité d’un trope et son extraordinaire richesse, précision, et ses luxuriantes arborescences qu’il est possible de faire germer intellectuellement mais surtout spirituellement. Habel, très subtilement ne produit pas, il fait aller des prémices de la quintessence à-eux, c’est-à-dire qu’il est l’esprit spirituel animateur des produits (formes) de Kaîn. Cette quintessence que nous retrouvons dans le principe de la Monade/Conscience, n’est pas l’œuvre d’Habel, mais il s’en fait le pasteur, celui qui veille sur Et-il-se-montra-sauveur, IHÔAH, envers-Habel, et-envers-l’offrande-sienne. Comment pourrait-il en être autrement ; Habel, dont la dernière lettre du trope hébraïque est Lamed, hiérogramme signifiant : l’expansion éthérée, et correspond à la lame 12, le Pendu, dont l’image symbolique est la croix au-dessus du triangle pointe en bas, ce qui en alchimie est le signe de la réalisation du Grand Œuvre, l’expérience acquise, le savoir. Petit détail révélateur, le triangle pointe en bas est le symbole de la voie humide du Ionisme, l’aspect féminin. Le Nombre 12, c’est aussi les fameuses 12 portes que l’initié égyptien devait être capable de franchir, suivant des rituels aux procédures complexes. C’est encore les 12 signes du zodiaque dont chacun est générateur d’une révélation, ce que nous ne manquerons pas d’aborder richement dans le prochain chapitre. Les 12 heures du Nuctémeron d’Apollonius de Tyane. Nul doute que le Grand Œuvre ne peut se réaliser qu’avec la maîtrise de toutes les implications de ce Nombre clé qui unit le Nombre 1, et le Nombre 2, pour donner en réduction théosophique le Nombre 3, l’ensemble constituant le Ternaire Divin réuni dans ces Nombres clés. La quintessence, la lame 5, le Pape et le Grand Œuvre la lame 12, le Pendu, entourent dans le nom d’Habel, la lame 2, la Papesse, la Force vitale sexuelle polarisée, la Conscience. La réalisation du Grand Œuvre de la libération de l’âme-de-vie, par l’acquisition des Connaissances tournant la conscience vers la Providence, est plus en conformité avec les desseins d’IHÔAH qui a pour objet de permettre la divinisation de chaque Monade, que ne le sont les productions des œuvres, par nature éphémères mortelles, de Kaîn dans la sphère organique et végétative. Ce qui était déjà en principe dans le chapitre I, verset 14, tome 1 : « 14°) Et-il-dit, Lui-les-Dieux : il existera des-clartés-extérieures (lumières sensibles) dans-l’expansion-éthérée des-cieux, pour-faire-le-partage (le mouvement de séparation) entre le-jour et-entre la-nuit : et-elles-seront-en-signes-à-venir et-pour-les-divisions-temporelles et-pour-les-manifestations-phénoméniques-universelles, et-pour-les-mutations-ontologiques-des-êtres ». Nous avons, quelque soit les plans de manifestations, les mêmes principes animateurs qui se retrouvent au centre de chaque sphère de manifestation ; ainsi la séparation de la lumière des ténèbres, qui nous donnera le jour et la nuit, la connaissance et l’ignorance, le visible et l’invisible, l’immortel du mortel, la matière et l’esprit, l’homogène et l’hétérogène. Et ces deux clartés-extérieures se manifestent par Kaîn et Habel en manifestations-phénoméniques-universelles. Ce qui servira pour les mutations-ontologiques-des-êtres. Donc, Kaîn et Habel sont des manifestations, sur un plan inférieur, de ces principes contenus dans l’Éternel Moment Présent des 7 Jours, l’un est contractant et l’autre représente le principe de l’expansion-éthérée-des-cieux. À l’inverse de la Genèse Biblique et de ses nombreuses contradictions, les Tables de la Loi ne disent pas une chose à un verset et le contraire à un autre, chaque verset, chaque chapitre se parlent et se répondent selon le principe du Tout dans le tout et ce, dans une admirable cohérence. Nous retrouvons ici une veille figure de style de l’alchimie, celle du combat du Lion et de l’Aigle, du fixe et du volatil, du solve et coagula, du subtil et de l’épais. Ces symboles du Lion Solaire et de l’Aigle sont aussi ceux des visions d’Ezéchiel, ou des évangélistes. C’est aussi le Lion ailé de St Marc, l’évangéliste, qui symbolise admirablement l’analogie de ces deux contraires indissociables. Habel en tant que rédempteur des âmes, IHÔAH en tant que sauveur de ces-offrandes-siennes, assurent aux âmes-de-vie la pérennité et la sortie de la sphère temporelle ; il est en cela le grand pasteur des âmes. Ce que nous retrouvons dans le rôle et l’influence Saturnienne, et que nous aurons l’occasion de détailler plus loin. La Genèse Biblique, chapitre 4. - 4.5 mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. Le Sépher de Moïse, chapitre IV, version lissée. - 5. Ne reçut point de même Kaîn, ni son oblation ; ce qui causa un violent embrasement dans ce fort et puissant transformateur, décomposa sa physionomie, et l’abattit entièrement. Le sépher de Moïse, chapitre IV, version décryptée. - 5°) Et-envers-Kaîn, et-envers-l’oblation-sienne, non-pas-se-montrer-sauveur : ce-qui-causa-l’embrasement à-Kaîn tout-à-fait ; et-furent-abattues les-faces-siennes. Manifestement, Kaîn/Soleil, le producteur des œuvres de la sphère temporelle organique a fait preuve d’un trait de caractère, que nous retrouvons largement répandu dans l’humaine nature au cœur solaire, celui d’avoir par vanité et aveuglement, voulu assimiler le mortel à l’immortel, le matériel au spirituel, l’épais au subtil, le Destin à la Providence, l’involution et l’évolution. En tentant de valoriser ses offrandes issues de l’involution par rapport à celles d’Habel qui sont de nature évolutives ; Kaîn, le contractant, tombe dans le piège de Nahash l’ardeur cupide, et des travers de l’ego, que nous connaissons si bien nous ses descendants, dans les manifestations de vanité, d’orgueil, de prétention et de suffisance. Être consacré comme le fort et puissant, le central le cœur flamboyant, et ne pas se voir reconnu dans ses œuvres par l’Ultime arbitre IHÔAH, voilà qui mène à la déconvenue, et comme ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, ce principe de déconvenue issu de la non reconnaissance de ses œuvres, se retrouve dans tous les aspects de la vie terrestre, avec les conséquences négatives et déprimantes que cela entraîne. Nous ne pouvons que constater, que Kaîn, en digne fils d’Adam et Hêwa, reproduit à son échelle le péché originel, celui de nature égotique, contractante en faisant fi de la plus grande de toutes les vertus : l’Humilité. Trait de caractère que nous retrouverons dans le Microcosme qui en est son miroir. Kaîn succombe, comme son père Adam, au péché originel, celui qui le détourne de l’Universalité. Et-furent-abattues les-faces-siennes. Formidable et fabuleuse richesse que l’enseignement de Moïse, dont l’élégante subtilité n’a rien à envier aux poésies Orphiques. Kaîn n’étant plus en harmonie avec les Lois de la Divine Providence, s’enfonce dans les ténèbres de ses passions et découvre l’effet incontournable que nous retrouverons tout au long de l’involution de la nature humaine : La Souffrance et la déprime, qui commencent par l’abattement et son cortège d’idées sombres qui l’accompagnent inévitablement. Après avoir fait preuve d’ignorance, le premier des douze péchés de l’hermétisme, Kaîn succombe au deuxième qui est la tristesse. Principe qui par son intemporalité se retrouve à l’identique dans l’humanité actuelle. L’artiste ne se contente plus de son œuvre, il veut en plus être reconnu ; vanité qui, si elle est frustrée, engendre abattement et tristesse avant d’en arriver à la colère et la violence. La Genèse Biblique, chapitre 4. - 4.6 Et l'Éternel dit à Caïn: Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu? Le Sépher de Moïse, chapitre IV, version lissée. - 6. Alors, IHÔAH dit à Kaîn : pourquoi cet embrasement de ta part ? et d’où vient que ta physionomie s’est ainsi décomposée et abattue ? Le Sépher de Moïse, chapitre IV, version décryptée. - 6°) Et-il-dit, IHÔAH, à-Kaîn, pourquoi le-soulèvement-embrasé-à-toi ? et-pourquoi la-chute (la dépression) de-la-face-tienne ? Il pourrait sembler curieux de voir IHÔAH, qui par essence sait tout, poser ces questions à Kaîn Mais nous retrouvons là encore, la même attention qu’IHÔAH a eu vis-à-vis d’Adam et d’Aîsha lors de la chute. Il ne s’agit pas pour lui de découvrir ce qu’il sait déjà, mais de permettre, par les interrogations que susciteront ses questions, à Kaîn de s’instruire en s’interrogeant. Règle universelle de la sagesse qui consiste en face de chaque situation, surtout négative, d’être capable de se poser des questions sans complaisance, concernant la responsabilité directe de nos actions qui sont à l’origine de situations désagréables. La simplicité et la pureté même de cet enseignement, pourraient le rendre banal et ordinaire, et passer inaperçu, alors qu’il s’agit d’un élément d’une haute initiation. Combien sont ceux, qui au lieu de s’interroger directement et sans complaisance, préfèrent rechercher à l’extérieur d’eux-mêmes les alibis et les excuses à leurs égarements et leurs responsabilités. Alors qu’il suffit de constater, suivant l’apport des Tables de la Loi, que chacun est et reste le seul artisan de son propre malheur, ou de son propre bonheur, et ceux qui sont capables, à chaque expérience, de s’interroger directement et en conscience, sur leur responsabilité, sont ceux qui progressent le plus rapidement sur le chemin de l’évolution. Mais pour y parvenir encore faut-il faire preuve de la vertu mère qu’est l’humilité, et sans laquelle l’ego, qui n’aime jamais ce qui dévalorise son image et son apparence (orgueil et vanité), cherchera toujours un bouc émissaire à ses turpitudes. Voilà la prodigieuse richesse que renferme le principe du questionnement d’IHÔAH. C’est celle qui consiste à enrichir celui qui doit apporter la réponse la plus juste, et cette juste réponse implique d’avoir consommé du fruit de l’arbre de la connaissance, en éprouvant par soi-même cette connaissance. Notons aussi que ce n’est pas Adam le géniteur qui s’adresse à Kaîn, mais IHÔAH, voilà qui confirme que Kaîn est bien en communion avec lui, et notamment au travers de l’action rituellique, et qu’il est de la même essence spirituelle. La filiation de Kaîn et d’Adam devant, me semble-t-il s’entendre d’avantage comme : Kaîn étant Adam dans un état inférieur. En réalité, il convient de comprendre qu’IHÔAH éclaire Kaîn par la question induite suivante : Demande-toi pourquoi tu réagis comme cela Kaîn n’est qu’une déclinaison d’Adam dans la chute, et comme manifestement elle est pénible, il bénéficie de l’aide supérieure des lumières de la Connaissance, cette aide étant d’essence divine, elle est une constante laissée à la libre disposition de la faculté volitive ; son activation ne dépendant que de la volonté qui manifeste ou non le souhait de la recevoir. C’est d’ailleurs cette simplicité d’activation, ce qui suppose une grande sensibilité et subtilité de discernement, qui la rend si difficile d’accès pour les esprits épais et intellectuellement sophiste. Une des règles qui découle de ce principe est que la Providence ne laisse jamais l’âme-de-vie seule et sans indication. Nous retrouvons ce phénomène dans la nature par exemple : là où sévit une maladie, pousse en général la plante qui en est son remède. À aucun moment cette aide, cette assistance ne s’impose contre la volonté du bénéficiaire, elle laisse à Kaîn, comme à Adam et leurs progénitures, son libre arbitre d’en profiter ou non. Ce qui rapporté au Microcosme humain, se traduit par la faculté qu’a chaque individu de recevoir la Connaissance, sous forme de question que la Nature, les expériences ou les circonstances, sans cesse nous posent, et de tenter d’y apporter la réponse la plus juste, ou de poursuivre notre route dans l’aveuglement, l’ignorance et la crispation égotique, ce qui condamne à revivre sans cesse sa propre histoire. A ceux qui prendront la peine de transposer ce qui est en bas d’avec ce qui est en haut, analogiquement s’entend, les Tables de la Loi du Sépher de Moïse deviennent une inépuisable et incomparable source d’enseignement, et pas seulement ésotérique et spirituelle mais aussi concrète et pratique. Et qu’il me soit permis d’insister encore et toujours sur le fait que cet enseignement a de plus, l’avantage de démontrer son intemporalité et son universalité par la permanence de son efficacité. Ceci devant permettre aux lecteurs de percevoir la réalité de l’origine incontestablement Divine de ces Tables de la Loi, et de pouvoir en tirer les conséquences comme celle qui consiste à se dire : si c’est intemporel, et si c’est valable dans l’état présent, forcément ce sera tout aussi valable dans d’autres états et sur d’autres plans ; d’où l’intérêt indéniable d’acquérir et de maîtriser cette richesse impérissable. Et-pourquoi la-chute (la dépression) de-la-face-tienne? Notons que ce sentiment de souffrance individuelle va aller en s’accroissant, nous sommes passés d’abattu à la chute, cette modulation n’est pas innocente si l’on tient compte de la rigueur extrême de chaque expression. Il y a manifestement dans cette succession, des changements d’états. Et quoi de plus parlant que cette expression : de-la-face-tienne. L’image de chacun est dans l’expression de sa face sur laquelle il est si facile de lire les pensées, les humeurs, les extases ou les déprimes. La face, en reflétant l’état de conscience, devient ainsi ce que l’écran est à l’ordinateur. Pour l’être humain, comme pour beaucoup d’animaux d’ailleurs, la face est aussi le regard par lequel rayonnent ou non, les lumières de l’âme-de-vie. © Claude le Moal
La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
610
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.