La Cabbale, Mère de toutes les cabbales. La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, première partie du tome II. Commentaires du chapitre IV, du Sépher de Moïse, verset 18, suite I. 18°) Et-il-fut-fait-produire à-Henoch, l’existence-de-Whirad, (le mouvement excitateur, la passion, la volonté conductrice) ; et Whirad produisit celle-de-Mehoujâel (la manifestation de l’existence ; et Mehoujâel produisit celle-de-Methoushâel (le gouffre de la mort), et-Methoushâel produisit-celle-de-Lamech (le nœud qui saisit la dissolution et l’arrête ; le lien flexible des choses). Methoushâel/Mars symbolise le fer et le feu des passions, de la violence, du dynamisme hyper actif et de l’agressivité. Nous retrouvons d’ailleurs nés au lever et à la culmination de cette planète, les principaux hommes de guerre ou chefs militaires européens. Nul doute que tous les états colériques de la Monade/Conscience sont sous domination de Mars, comme les rivalités, les hostilités, l’égoïsme, les compétitions ainsi que l’ardeur aux désirs et aux passions dans l’intempérance ; les volontés de domination sont de coloration Martienne. Trithème, l’un des plus grands magistes de la période chrétienne du 16ème siècle, abbé irréprochable d’un monastère de bénédictins, théologien savant et maître de Henri Corneille-Agrippa, a laissé, parmi ses nombreux ouvrages, un inappréciable traité des causes secondes dans lequel nous trouvons ce passage sur Mars : Le cinquième Ange de Mars est Samaël (qui en hébreux signifie poison supérieur), lorsqu’il règne sur l’humanité pendant une période de 354 ans et 4 mois, imprime fortement son influence sur les hommes. C’est sous son règne que survint le déluge universel (le bras armé de la Justice). Chaque fois que le génie de Mars gouverne le monde, un changement complet intervient dans quelque grande monarchie, comme le rapportent les Philosophes anciens, ; les religions et les castes sont renversées, les grands et les Princes exilés, les lois changées. En général ce n’est pas au début de son règne qu’interviennent ces changements, mais seulement lorsqu’il entre dans sa seconde moitié. Methoushâel/Mars, gouverne l’activité, les luttes, les rivalités, les ruptures, l’ardeur, la violence, les destructions, les emballements. Dispositions qui généreront dans la Monade/Conscience, de l’agressivité, de la témérité, de l’impulsivité, de l’indocilité, des coups de tête, des révoltes et des colères furieuses le tout n’étant pas favorable à la souplesse. Sur le plan physique il gouverne la tête, le nez, la bile, les nerfs, les organes génitaux externes. En évolution cela donnera de l’initiative, de la vigueur, de l’audace, de l’enthousiasme qui pousse aux grandes réalisations, du courage de la bravoure et de la confiance en soi de la force dans la domination de ses instincts. Et-Methoushâel produisit-celle-de-Lamech (le nœud qui saisit la dissolution et l’arrête ; le lien flexible des choses). Dans l’ordre astrologique après Methoushâel/Mars, Lamech est incontestablement Jupiter. Cette planète qui occupe un point central d’équilibre, puisque dans sa partie intérieure elle comprend : Mercure, Vénus, La Lune/Terre, et Mars ; et dans sa partie extérieure : Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. Lamech/Jupiter symbolise l’ordre autoritaire imposé de l’extérieur, c’est le principe d’équilibre d’ordre d’autorité de stabilité, de progrès et de préservation de la hiérarchie établie. Dans la Kabbale hébraïque c’est Chésed la Justice sur le pilier de la miséricorde, le grand législateur. Toujours dans son ouvrage La philosophie occulte, Henri Corneille-Agrippa dit de Jupiter : « Ils qualifient de même Jupiter, l’appellent père secourable, roi des habitants du ciel, magnanime, tonnant, fulminateur, invaincu, le haut potentat, le grand seigneur, le bon, le fortuné, le doux, le débonnaire, de bonne volonté, l’honnête, le propre, le bien allant et avec honneur, le seigneur de la joie et des jugements, le sage, le véridique, le démonstrateur de la vérité, le juge de tous, le maître des richesses et de la sagesse. » Lamech/Jupiter, dans toutes les traditions, est le fils de Saturne/Kronos, c’est une planète de jour, elle a un caractère viril, nourricier et bienveillant. Elle domine la vie humaine dans sa période 57/68 ans et régit la religion et le droit. Trithème dans son traité des causes secondes nous dit que le troisième gouverneur, Zachariel (souvenir de Dieu dans la langue hébraïque), Ange de Jupiter lorsque les hommes, lorsqu’ils sont gouvernés par lui pendant une durée de 354 ans et 4 mois, commencent à usurper à tour de rôle le pouvoir, à se livrer à la chasse, à dresser des tentes, à orner leur corps de vêtements variés ; les bons sont séparés des méchants, les bons invoquent Dieu, comme le fit Enoch, tandis que les méchants se plongent dans les plaisirs de la chair. C’est sous le règne de Zachariel que les hommes commencèrent à vivre en société, à se soumettre aux lois imposées par les plus forts, et, s’éloignant de leur barbarie primitive, ils se civilisèrent. C’est la période de fondation des villes et de la circonscription des empires, avec pour conséquences la civilisation et la guerre. Toute la mythologie, attribue à Jupiter un rôle central dans les enseignements ésotériques. Maître de l’Olympe, il lance au loin la foudre de sa terrible main et sa légende se résume selon dom Antoine Pernety de la façon suivante : « Jupiter. Père des Dieux et des hommes, comme l’appellent les Poëtes, manqua de périr dès sa naissance; Saturne, son père, avait fait un traité avec son frère Titan, par lequel il s’était obligé à faire périr tous les enfants mâles qui lui naîtraient; et pour observer ce traité, Saturne dévo-rait ses enfants à mesure qu’ils ve-naient au monde. Rhée, son épouse, le trompa quand il fut question de Jupiter. Sitôt qu’il fut né, elle enve-loppa un caillou dans des langes, et le présenta à Saturne, qui ne soup-çonnant point de supercherie, avala le caillou; mais comme il se trouva de trop dure digestion, il le vomit. Ce n’était pas assez d’avoir ainsi trompé Saturne, il fallait soustraire Jupiter à sa vue, et aux attentions curieuses des Titans. Rhée, pour cet effet, le fit porter chez les Corybantes, qui faisaient retentir sans cesse le son bruyant de plusieurs instruments d’ai-rain, pour empêcher qu’on entendît ses cris. A ce bruit les mouches à miel accoururent, et fournirent tout ce qui dépendait d’elles pour la nour-riture de cet enfant. Les Nymphes, les Nayades, une chèvre même, tout s’em-pressait enfin de contribuer à sa con-servation. Quand Jupiter fut devenu grand, et qu’il eut appris que Saturne et les Titans avaient conspiré sa perte dès sa naissance même, il chercha tous les moyens de s’en venger. Il leur fit la guerre; et les ayant vaincus, il mutila son père, et précipita les Titans dans le Tartare. Ainsi, possesseur tranquille de l’Univers, il en fit le partage avec ses deux frères, Neptune et Pluton; il donna les eaux et la mer à Neptune, les enfers à Pluton, et se réserva le ciel et la terre. Il soutint une seconde guerre contre les Géants, qu’il foudroya tous, et délivra par là tous les habitants de l’Olympe des craintes et des frayeurs que ces fils de la Terre leur avaient imprimées. Ce Dieu bienfaisant voulut alors mériter le titre glorieux de père des Dieux et des hommes qu’on lui donna dans la suite; il commença à tromper sa propre sœur jumelle, et pour cela il se changea en coucou, et feignant d’être poursuivi par un oi-seau de proie, il se réfugia entre les bras de Junon, qui le cacha dans son sein. Jupiter saisit l’occasion favora-ble, reprit sa première forme, et ne trouva pas Junon rebelle. Il l’épousa dans la suite. L’humeur amoureuse de Jupiter ne lui permit pas de s’en tenir à cette épouse. Il prit tous les moyens imagi-nables de satisfaire sa passion pour les femmes; ce qui brouilla les époux plus d’une fois, et leur fit faire un très mauvais ménage. Soit pour ne pas irriter la jalousie de Junon, soit pour venir plus facilement à bout de ses desseins amoureux, Jupiter prit mille formes différentes quand il voulut avoir affaire avec les beautés humaines. Il se présenta à elles tantôt sous la forme d’un cygne, tantôt sous celle d’un taureau, puis sous celles d’un satyre, de feu, de pluie d’or, et d’une infinité d’autres manières; Sémélé fut la seule qui pour son malheur le reçut avec toute sa gloire et sa majesté. On trouve ces différentes métamorphoses dans le quatorzième livre de l’Iliade d'Homère, et dans le sixième des Métamorphoses d’Ovide. De toutes ces visites naquirent une infinité d’enfants, qui devinrent tous des Dieux ou des Héros, tels que Bacchus, Esculape, Castor, Pollux, Thésée, Persée et tant d'autres. Les Egyptiens qui le mettaient au nombre de leurs plus grands Dieux, ne lui donnaient pas un si grand nombre de descendants; les Grecs qui avaient em-pruntés ce Dieu des Egyptiens, lui en adjugèrent suivant leur fantaisie; mais les plus anciens de leurs Philosophes Poètes se conformèrent cependant tou-jours dans les fables qu’ils imaginèrent au sujet de ce Dieu, à l’objet qu’avaient eu en vue les Philosophes de l'Egypte, lorsqu’ils inventèrent celles de leur Jupiter. » Il serait évidemment trop long et hors sujet de décrypter cette fable ésotérique pour en révéler les enseignements cosmogoniques qu’elle contient sous une forme allégorique et profane. Mais il me semble important de la faire figurer dans ce verset ne serait-ce que pour permettre de visualiser la transition analogique de puissances sur différents plans, et dans différents états de la création, qui, si elles changent d’apparences et de formes, en conservent intégralement l’héritage de leur hérédité, ce que la Mythologie a traduit sous forme de filiations. Filiations qui d’un point de vue terrestre et rustique pourraient paraître équivoques, immorales et incestueuses, alors que remises en perspective cosmogonique, elles sont naturelles, morales et d’une parfaite cohérence. Les Tables de la Loi, nous enseignent le processus de transmutation de la Conscience dans les formes, en fonction de ses évolutions et suivant l’activation des empreintes qu’elle porte en elle et qui sont toutes reliées au cosmos visible et invisible. C’est ce que nous constatons sur le plan de la raison scientifique, l’énergie originelle, que la science est incapable de définir, ni ne se crée, ni ne se perd, elle se transforme perpétuellement, et l’agent de cette transformation est la faculté volitive, cette femme qui la féconde et l’engendre. Cet enseignement est si proche des Lois de la Divine Création, que la science humaine ne fait qu’en confirmer la justesse, à n’importe quelle époque. L’importance de Jupiter dans cette mythologie permet, d’autre part de mieux comprendre pourquoi Lamech est défini comme le nœud qui saisit la dissolution et l’arrête ; le lien flexible des choses dans le chapitre de la matérialisation des principes. La correspondance du nom de Lamech avec les lames du livre de Thoth, est la suivante : Le Nombre 12, le Pendu ; le Nombre 13, la Mort ; le Nombre 11, la Force. « 12 Le Pendu, l’équilibre entre la Nécessité et la Liberté, l’expérience acquise par la Connaissance, l’Initié réalisant le Grand Œuvre par sublimation des lois de la Providence et celles du Destin et qui élargit sa Conscience dans les sphères supérieures subtiles. Impuissance matérielle, esprit échappant à la matière et n’ayant pas prise sur elle, Apôtre, martyr de l’inintelligence ; Saturne dans son œuvre de mort physique. » « 13 La Mort, le passage obligé pour une renaissance, le grand transformateur universel, la force plastique universelle ; principe de vie, elle est aussi une matrice de fécondation passive. La Mort est la suprême libératrice des forces dominatrices du Destin, elle appartient donc à la Providence. La Mort en position finale est signe de développement d’un être dans l’espace infini. C’est la dissolution nécessaire des assemblages imparfaits. Fatalité, décomposition, fin de quelque chose, transformation.». « 11 La Force, vertu cardinale, force de maîtrise des instincts égotiques, expression de la volonté par le courage, domination des forces du Destin, force du verbe juste et réfléchi exprimé au bon moment ; la force équilibrante sa composition peut être celle de 9 + 2, 8 + 3, 7 + 4, 6 + 5, qui associent toujours Providence et Destin ou Conscience et Destin. Puissance, génie pratique, intelligence domptant la matière, énergie, courage. » Ce que nous pourrions traduire pour l’association des Puissances qui composent le Nom de Lamech : « La réalisation du Grand Œuvre par le juste équilibre entre la Nécessité et la Liberté, sublimée soit par la renaissance spirituelle, ou retombant dans la réincarnation au travers de la Mort le grand transformateur, en fonction de la pratique des Vertus dont la Force, si nécessaire au libre-arbitre ». Lamech/Jupiter étant l’avant dernière étape avant le ciel d’Habel/Saturne, comme le précise Fabre d’Olivet, ce nom, caractérise donc l’espèce de lien qui empêche qu’une chose, d’abord véhémente, violente, et maintenant domptée, adoucie, abattue, prête à se dissoudre, ne se dissolve, et ne se dissipe entièrement. Lamech/Jupiter, gouverne la prépondérance, les avantages matériels ou spirituels, les réussites et les satisfactions. Il donne une très grande ambition et une volonté déterminée, ce qui engendre des chefs justes et autoritaires. Il peut aussi avoir une certaine hypocrisie, de l’orgueil, de l’irréflexion, de l’imprudence, de l’insouciance et des coups de tête reposant sur des jugements erronés. En évolution au contraire cela donnera des qualités d’ordre, de méthode, de bonté, de bienveillance, de générosité un sens aigu de l’équité et du devoir, ainsi que le respect de l’ordre établi. Sur le plan physique il régit le foie, le système sanguin, la plèvre et l’index. © Claude le Moal
La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
618
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.