La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
La Cabbale, Mère de toutes les cabbales Les Tables de la Loi, commentaires du Chapitre I, du Sépher de Moïse. Versets 27 à 28 La Genèse Biblique, chapitre1 - 1.27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. Le Sépher de Moïse, chapitre I, version lissée. - 27. Et LUI, l'Être des êtres, avait créé l'existence potentielle d'Adam, l'Homme universel, en son ombre réfléchie ; en son ombre divine il l'avait créé ; et puissance collective, l'avait identifié ensemble mâle et femelle. Le Sépher de Moïse chapitre 1 version décryptée. - 27°) Et-il-créa, Lui-les-Dieux, l’ipséité d’Adam (similitude première, unité collective, homme universel) en-ombre-sienne, en-ombre-de-Lui-l’Etre-des-êtres, il-créa-lui (Adam) ; mâle et-femelle il-créa l’existence-universelle-à-eux. Nous avons vu dans les épisodes précédents de la Genèse Biblique, avec ses traductions minimalistes, - je veux dire dans un sens uniquement matérialiste et profane -, qu’Adam, le principe de l’essence conceptuelle, est passé rapidement à l’état corporel du cavernicole velu de nos terrestres natures de chair et de sang Dans ce verset 27, la séparation abyssale entre la Genèse Biblique et le Sépher de Moïse devient d’une profondeur cosmique D’un côté nous avons l’affirmation Biblique de Dieu créant, non plus Adam, mais l’homme avec un petit « h », et dans la foulée, il nous fait au débotté la femme, petit «f », histoire probablement d’augmenter la productivité, même si cette création viendra en télescopage dans le chapitre II, verset 2,22, ou, à nouveau oubliant ce qu’il avait fait en 1,27, il recommencera à refaire la femme, la première ne l’ayant manifestement pas marqué au point qu’il s’en souvienne Pour approcher ce que contient cette idée de l’Adam, en-ombre-sienne, il est peut-être utile de savoir que la traduction samaritaine en disait mot-à-mot : « Et-il-dit, Lui-Dieu, travaillons Adam, dans-la-forme-extérieure-nôtre, et-suivant-l’action-nôtre-de-nous-composer ». Les hellénistes traduisent : à l’image, mais la racine hébraïque, exprime toujours une idée d’ombre jetée sur quelque chose, un voile, une apparence, une protection. Et là, où il y a eu une grosse différence dans les traductions entre les grecques et latines, et celle de Fabre d’Olivet, c’est notamment d’avoir transformé le principe d’Adam mâle et-femelle, pour en faire l’homme et la femme, ce qui va complètement dévoyer la suite de la Genèse Biblique en lui faisant perdre les mystères que nous révélera le Sépher de Moïse. Nous verrons d’ailleurs, que Lui-les-Dieux ayant créé Adam androgyne, l’interprétation qui en a été faite sur le chapitre consacré à la femme est totalement erronée et a conduit à des aberrations monumentales au sectarisme accablant. Ce que Lui-les-Dieux fait une fois, il n’a nul besoin de le refaire, sa perfection rend ses créations éternelles, c’est pourquoi il ne s’agit pas de la sphère temporelle, qui elle sera délimitée dans un autre chapitre. Et-il-créa, Lui-les-Dieux, l’ipséité d’Adam, nous avons eu l’occasion, à plusieurs reprises, de voir ce dont il s’agissait concernant l’ipséité, (ce qui fait qu’un être est lui-même et pas autre chose) ses paramètres métaphysiques. Adam acquiert donc cette Faculté d’être différencié de l’Universel. Non pas comme une manifestation matérielle limitée dans le temps, mais comme un principe, ce qui assure sa pérennité en tant qu’archétype de conscience universelle. Mais c’est aussi l’unité collective, c’est-à-dire les générations qui découleront du pouvoir d’Adam de faire manifester, par sa volonté, une descendance qui se trouvera regroupée sous le terme d’Humanité, unité collective de pensées, de l’homme universel, ou d’origine, de souche, métropole, nation, famille, règle, mesure. Le principe de la Genèse repose sur des archétypes qui sont les constantes du Moment Présent, en puissances contingentes. Nous retrouvons, là encore, le principe Divin du Tout dans le tout, comme chaque cellule humaine contenant en puissances contingentes, l’intégralité de l’être humain qu’elle peut manifester, chaque individu contient en lui, en puissances contingentes, l’archétype de L’Adam originel qu’il exprime partiellement, dans son incarnation comme une cellule du corps se spécialisant dans une fonction particulière ; et toutes les manifestations d’une humanité seront donc celles de cet Adam archétypal Il faudra se souvenir pour la suite des chapitres du Sépher de Moïse, que la manifestation des grands caractères de cet Adam, sera appelée sa postérité, qu’il convient de rapprocher du principe d’arborescence. Et cette postérité, avant de pouvoir se manifester dans la sphère temporelle et organique, doit préexister, en principe. Ce que nous enseignent les Tables de la Loi c’est que la pensée précède toujours l’action, c’est un principe universel invariable. Et que l’évolution précède l’involution, car sans cela il n’y aurait pas de rédemption (retour) possible. En-ombre-sienne, en-ombre-de-Lui-l’Etre-des-êtres Moïse, redoutant probablement l’ignorance des destinataires de ces Tables de la Loi, auxquels il devait confier cet enseignement pour la postérité, et compte tenu de la complexité des analogies hiéroglyphiques peu accessibles à l’état de sous développement spirituel du peuple choisi pour recevoir ces Tables, ne cesse de fournir des précisions, qui peuvent paraître redondantes, mais qui sont d’une parfaite cohérence et d’une grande subtilité. En-ombre-sienne, c’est donc bien en-ombre-de-Lui-l’Etre-des-êtres, traduire cela par à son image, encore faudrait-il pouvoir définir l’image de qui est réputé ne pas en avoir, et donc qui va laisser se répandre un anthropomorphisme aussi ridicule, compte tenu de la haute élévation spirituelle de ce texte, que réducteur dans les arborescences qui en découleront, du vieillard barbu. Ce qui se traduit toujours par une atrophisation de la Divinité, et un dépérissement spirituel, comme l’histoire le confirme hélas avec une régularité invariable. Alors que l’élévation de la nature humaine à sa divinité spirituelle, est une sublimation de celle-ci, concept que nous retrouverons au niveau de l’archétype dans le péché originel, mais n’anticipons pas. Il-créa-lui (Adam), je renvoie au passage précédent concernant le « Moment Présent, lorsqu’il est dit : il-créa c’est forcément dans le cadre d’un éternel présent duquel tout émane, Adam, dans son principe et son ipséité, devient donc irrévocable, il est au moins équivalent aux puissances d’êtres, si ce n’est davantage puisqu’il reçoit le sceptre de commandement. Je crois qu’il est utile de s’arrêter un instant sur ce sceptre de commandement. Ce symbole a une haute signification sur le plan de la Principiation ; Lui-les-Dieux crée toutes les Puissances contingentes, les Lois Universelles des causes premières, et comme ses Lois sont Justes, il n’y a pas lieu pour lui, d’intervenir après, pour compenser un quelconque déséquilibre, ce qui supposerait une erreur de pesée ou d’appréciation de la Vérité Absolue, éternelle et omnisciente. Le sceptre qu’il transmet à l’androgyne Adam, son ombre-nôtre, c’est celui qui le fera régner sur les causes secondes. Ce sceptre implique qu’Adam ait d’une part, la faculté de commander aux puissances contingentes et d’autre part, la faculté d’avoir l’autorité suprême, sur ces mêmes Puissances. Détails qui peuvent paraître anodins mais qui sont la base et la clef de voûte de la Magie Divine. Adam, par cette consécration devient le père de tous les talismans comme le dit si bien la Table d’Emeraude d’Hermès Trismégiste : « Le Père de tous les talismans du monde est ici. Sa force ou puissance est entière, Si elle est convertie en terre. » Ce sceptre est aussi la Monade (conscience) divine qui va animer toutes formes de l’atome au cœur d’une galaxie, car Adam dans sa forme glorieuse est le Verbe, le Logos manifesté. Mâle et-femelle il-créa. Le passage de ce verset démontre sans équivoque qu’Adam est bien androgyne, et ce principe aura une grande importance dans les chapitres suivants. Mais nous avons là encore une précieuse indication, Adam est Eve, et réciproquement, et nous retrouvons la signification du Tétragrammaton : Iod, Hé, Vau, Hé, qui à l’origine se prononçait Iévé, le Iod étant le principe Male, et Eve le principe femelle, réunis en un seul. Le Nom d’Eve se compose de trois lettres ; celui de l’Adam originel, ou céleste , s’écrit d’une seul lettre, Jod ou Yod ; il ne doit, par conséquent, pas se prononcer Jehovah, sinon Yevah, ou Eve. L’Adam spirituel est donc pur androgyne c’est l’Adam-Kadmon c’est-à-dire Yodheva. Yod de valeur 10, est le 1 sur un autre plan, Adam (10) est donc bien le Fils de Lui-les-Dieux (1) Il est curieux de constater que le hiéroglyphe « Hé » se répète deux fois dans le Tétragrammaton, sans que personne n’en donne une signification pertinente, pourtant il m’apparaît clairement que ce « Hé » principe de la vie universelle, qui représente l’haleine de l’homme, l’air, l’esprit, l’âme, tout ce qui est animateur et vivifiant, ce hiéroglyphe qui exprime la vie et l’idée abstraite de l’être, n’avait nul besoin d’être répété dans un même nom. Sauf si, comme il est plus que probable, cette répétition permet une précision, voire un trope spécifique. Or l’analyse montre l’extrême rigueur que contient ce Nom. Nous avons donc « Hé » le principe de vie, l’idée abstraite de l’être, l’haleine de l’hommePuis le signe « Vau » un lien, l’image du nœud, du mystère le plus profond, et surtout le signe convertible universel, celui qui fait passer d’une nature à l’autre Enfin à nouveau le hiéroglyphe « Hé », qui est donc un deuxième principe de vie, idée abstraite de l’être mais ayant changé de nature par la grâce du signe « Vau », et comme nous avions dans le premier signe, l’haleine de l’homme, il convient me semble-t-il, de voir dans ce deuxième « Hé » celui de la femme, la double nature de l’androgyne se trouvant ainsi parfaitement manifestée dans le Tétragrammaton, ce que nous aurons l’occasion de constater lors du chapitre II. L’existence-universelle-à-eux. Nous avons là un principe universel, de l’Adam (archétype de l’homme universel androgyne) qui se retrouve probablement semblable dans son ipséité, dans n’importe quel endroit de l’univers, et pas nécessairement sous la forme humaine que nous connaissons, mais aussi et surtout sous forme d’Humanité de consciences, ce qui est très différent. Adam, l’humanité, l’Homme universel, l’archétype, est donc comme l’atome d’hydrogène, semblable dans son ipséité spirituelle universelle, d’un bout à l’autre de l’univers. Et si, comme il est probable, il doit y avoir d’autres créatures sur d’autres planètes, il y a fort à parier que leur intellect spirituel est similaire au nôtre, même si elles sont beaucoup plus développées, ou beaucoup moins, peu importe l’amplitude de cet intellect pouvant parfaitement être au moins similaire à celle de l’atome d’hydrogène qui peut fort bien être la minuscule goutte d’eau, ou un Soleil. La Genèse Biblique, chapitre1 - 1.28 Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. Le Sépher de Moïse, chapitre I, version lissée. - 28. Il avait béni son existence collective, et lui avait déclaré collectivement sa volonté, disant : propagez-vous et multipliez-vous ; remplissez la Terre et subjuguez-la ; tenez universellement l'empire et dominez dans le poisson des mers, et dans l'oiseau des cieux, et dans toute chose jouissant du mouvement vital sur la Terre. Le Sépher de Moïse, chapitre I, version décryptée. - 28°) Et-il-bénit l’existence-universelle-à-eux, Lui-les-Dieux, et-il-dit-à-eux: engendrez et-multipliez et-remplissez la-terre et-captivez-la, et-tenez-le-gouvernail (régnez) dans-le-poisson des-mers, et-dans-l’oiseau des-cieux, et-dans-toute-chose mouvante-d’un-mouvement-vital sur-la-terre. Grosse différence entre la Genèse Biblique et le Sépher de Moïse, l’un dit: dominez sur... et l’autre: régnez dans... certains pourraient n’y voir qu’un détail sémantique, alors qu’il s’agit d’une conformation structurelle. Dans dominez sur, nous sommes dans le monde du cavernicole velu qui doit dompter les éléments extérieurs à lui. Alors que régnez dans, n’est rien de moins que la Conscience Universelle qui vient animer l’élément adamique et-pour-les-divisions-temporelles du verset 14 du Sépher. Et-il-bénit, la racine renferme toute idée de fléchissement, d’atténuation, d’attendrissement, tant au physique qu’au moral. Cette bénédiction, et la sacralisation de cette ipséité, c’est aussi son éternelle protection. Adam, quoi qu’il arrive, est et reste le Fils de Lui-les-Dieux. Engendrez et-multipliez et-remplissez la-terre et-captivez-la, ces tropes nous indiquent, un des pouvoirs d’Adam, celui qui consiste à faire se manifester des générations de lui-même; sa génération est humanité, espèce, race, civilisation, nation, famille; nous verrons dans les chapitres suivants, l’importance qu’il y aura de garder en mémoire cette spécificité Après avoir créé en principe et puissance contingente l’archétype d’Adam, son ombre-nôtre, Lui-les-Dieux lui insuffle l’énergie vitale, si mystérieuse, qui mettra en mouvement le principe des générations. Et captivez la terre, n’est rien d’autre que la conséquence de la domination qu’il a reçue sur les puissances par le sceptre, symbole de l’autorité Divine, que le Fils reçoit du Père. Adam quels que soient sa situation, et son état, est donc celui qui est appelé à dominer les éléments, voilà encore ce qui explique ce très ancien culte qu’est l’anthropocosme. Et-tenez-le-gouvernail (régnez) S’il fallait une nouvelle confirmation d’autorité concernant l’élévation au commandement que confère le sceptre reçu, dans ce Sépher où chaque mot a une importance considérable, l’injonction de tenir le gouvernail, sur toute-chose-mouvante, ne permet aucun doute quant à cette faculté. Les Tables de la Loi, dans leur intemporalité, nous indiquent ici clairement qu’Adam est, par le sceptre reçu, et les pouvoirs qui sont les siens, le grand recteur, le Démiurge de la création manifesté. © Claude le Moal
650
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.