La Cabbale, Mère de toutes les cabbales Les Tables de la Loi, commentaires du Chapitre II, du Sépher de Moïse. Verset 8 La Genèse Biblique, chapitre 2. - 2.8 Puis l'Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé. Le Sépher de Moïse, chapitre II, version lissée. - 8. Ensuite il traça, IHÔAH, LUI-les-Dieux, une enceinte organique dans la sphère de la sensibilité temporelle, extraite de l'antériorité universelle des temps ; et il y plaça ce même Adam, qu'il avait formé pour l'éternité. Le Sépher de Moïse, chapitre II, version décryptée. - 8°) Et-il arrêta (traça), IHÔAH, Lui-les-Dieux, une-enceinte (une circonférence organique) dans-la-sphère-sensible-et-temporelle extraite-de-l’antériorité-universelle (des temps) ; et-il-plaça là ce-même Adam qu’il-avait-formé-pour l’éternité Avoir transformé une-enceinte (circonférence organique, qu’il convient encore de comprendre dans le sens d’un état plutôt que d’une texture) en jardin d’Eden, ou Paradis pour la traduction hellène, c’est vraiment être passé à côté de toute la subtilité de ce verset particulièrement évocateur et riche. Alors que les traductions syriaques, chaldaïques, et hébraïques, ont signifié un vêtement de femme, une enveloppe légère entourant la personne de ses plis onduleux. Ceci démontre que la signification du mot hébreu n’a jamais eu d’autre sens que celui d’une enveloppe, d’une enceinte protectrice. Et la subtilité de cette création de l’homme par « densifications » successives, se retrouve admirablement dans les stances de Dzyan transmises par H.P. Blavatsky qui dans sa Doctrine secrète révèle les différentes races racines, qui vont de l’éthéré auto-généré, pour en arriver, étapes par étapes successives de concentration, à celles physiques que nous connaissons. Difficile, pour qui n’a pas connu ces différentes formes de descente dans l’humanisation de la Monade adamique, d’en percevoir le principe, notre seule référence corporelle nous renvoie à la situation du ver des abysses auquel on essaie de faire comprendre ce qu’est la lumière qu’il n’a jamais vue. Pourtant si nous observons le développement d’un embryon humain, jusqu’à son stade final, il nous est possible d’y voir un résumé rapide des étapes de densification de l’espèce, comme une sorte de film à grande vitesse, du parcours effectué par cette espèce depuis son avènement: Du croisement des puissances contingentes invisibles que sont l’attraction de l’amour et des désirs sexuels, en passant par les différentes enveloppes plus ou moins subtiles, qui constitueront cet organisme, jusqu’à la végétation des membres, sa vie aquatique et sa naissance à l’air terrestre, avant sa renaissance à l’æther. Dans son admirable ouvrage Her-Bak disciple, Isha Schwaller de Lubicz, éditions Flammarion, écrit concernant les peaux constituant l’individu: « Cette suite cosmique se retrouve dans les phases successives d’une destinée individuelle. Regarde-toi, toi-même, comme cette statue de chair qui enferme et cache les multiples aspects de ton être vivant. A ton commencement, dès ta conception, Khnoum a modelé ton œuf comme il a modelé l’œuf du monde ; mais avant que cet œuf eût pris consistance de corps, il l’avait déjà formé en essence, avec les Idées de tes membres, aidé en cela par les Forces en jeu au moment de ta conception. Alors, successivement, il l’enveloppa de peaux ; et chaque repli de ces peaux reçut la signature de la Force cosmique qui lui correspondait. Que dois-je entendre par ces « peaux » ? (demande Her-Bak à son Maître instructeur) Il ne s’agit pas toujours de membranes, mais d’exsudations de nature plus ou moins subtiles, aériennes, ou fluides, qui sont issues de l’embryon ou de sa mère, c’est-à-dire de la Terre ou du Ciel. Chacune est un état, une atmosphère, une enveloppe ou une peau, qui parfois entoure et parfois pénètre l’embryon, l’astre ou la graine, selon sa fonction et sa subtilité. Que ce soit l’eau amonienne de Nou ou l’enveloppe aérienne d’Amon, chacune d’elle correspond respectivement au liquide dans lequel baigne l’embryon et à la membrane qui contient ce liquide. Une autre enveloppe ultérieurement formée, issue de l’embryon lui-même et par laquelle la mère lui transmet les humeurs nourricières, correspond à l’atmosphère lunaire qui entoure la terre. Enfin l’enveloppe extérieure donnera toutes les peaux externes et internes de l’enfant . Le nouveau-né ne garde à sa naissance physique que ces dernières peaux matérielles, mais chacun des « états » cosmiques qui avaient constitué à leur image les enveloppes de l’embryon demeurent dans l’enfant, devenant les « états » subtils de son être vivant. » J’ajoute, à la suite de cette citation, que le processus ne s’arrête pas à la naissance, mais qu’il se poursuit indéfiniment. Ainsi, que devient l’enfant, l’adolescent, le jeune adulte que nous avons été ? Ils ont été recouverts par notre plus récente enveloppe (état d’être) mais ils n’ont pas définitivement disparu, ils sont toujours en nous, et il faut parfois une légère et subtile évocation, (goûts, parfums, sons, madeleines) pour les faire revenir sur le devant de la mémoire, preuve s’il en était besoin de leur permanence. Et-il arrêta (traça), IHÔAH, Lui-les-Dieux, une-enceinte (une circonférence organique). Si nous nous reportons au chapitre I du Sépher de Moïse, nous constatons que les puissances contingentes sont dans l’infini Moment Présent de la Genèse; alors IHÔAH, Adam dans sa forme glorieuse, qui n’est pas, observons-le, dans une sphère organique mais purement Mentale, lisant directement dans les pensées (les lois providentielles) de Lui-les-Dieux, délimite un état, pour les créations qui découlent de son pouvoir d’extraction et de manifestation. Ce pouvoir est celui de donner une possibilité de manifestation aux puissances contingentes, sur lesquelles il a reçu domination, par l’expression du Verbe Divin qu’il incarne. Il donne par le voile de cette enceinte organique, des organes à ce qui n’en a pas en puissance contingente. Et il était couramment admis dans les anciennes traditions, que chaque organe du corps correspondait à une ou des puissances cosmiques. Henri Corneille-Agrippa dans son ouvrage La philosophie occulte ou la magie au 1er tome, chapitre XXII de son livre, nous le résume admirablement : « Il est constant que les choses inférieures sont soumises aux supérieures, et qu’elles se rencontrent d’une certaine manière, comme le dit Proclus, les unes dans les autres, savoir celles d’en haut en celles d’en bas ; et celles d’en bas en celles d’en haut ; ainsi les choses terrestres se trouvent dans le ciel, mais comme dans leur cause et d’une manière céleste ; et celles qui sont dans le ciel sont sur la terre, mais d’une manière terrestre, c’est-à-dire selon les effets ; c’est pourquoi nous disons qu’il y a ici des êtres solaires, et d’autres lunaires, dans lesquels le Soleil et la Lune causent quelque chose de leur vertu ; ainsi les choses reçoivent de cette sorte, plusieurs opérations et propriétés semblables aux opérations des étoiles et à leurs figures, auxquelles elles sont soumises. Nous savons que tout ce qui est solaire fait respectivement des effets sur le cœur et sur la tête, parce que le siège ou maison du Soleil est le Lion et le Bélier son exaltation ; ainsi les signes de Mars contribuent à la tête et aux testicules, à cause du mouton et du scorpion : c’est pourquoi quand le corps tremble et la tête fait mal à ceux qui ont fait des débauches de vin, il n’y a qu’à leur tremper les testicules dans de l’eau fraîche ou froide et les laver avec du vinaigre. Mais il faut savoir comment le corps humain est distribué aux planètes et aux signes ; or suivant la tradition des Arabes, le Soleil préside au cerveau et au cœur, à la cuisse, aux moelles, à l’œil droit et à l’esprit de vie. Mercure préside à la langue, à la bouche et aux autres instruments ou organes des sens tant extérieurs qu’intérieurs, aux mains, aux jambes, aux nerfs, et à la vertu phantastique. Saturne à la rate, au foie, à l’estomac, à la vessie, à la matrice et à l’oreille droite, et à la vertu réceptive. Jupiter au foie et à la partie la plus charnue de l’estomac, au ventre et au nombril ; c’est pour cela que l’antiquité représente un nombril dans le temple de Jupiter Ammon ; il y en a qui lui attribuent, outre cela, les côtes, la poitrine, les intestins, le sang, les bras, la main droite, et la vertu naturelle ; mais Mars préside au sang, aux veines, aux reins, au chyle, au fiel, aux narines, au dos, à l’effusion du sperme, et à la vertu irascible, et aux passions. Vénus préside aux reins, aux testicules, à la verge, à la matrice, à la vertu séminale, à la vertu de concupiscence, à la chair, à la graisse, à l’embonpoint, au bas-ventre, au nombril, à tout ce qui sert à l’œuvre de Vénus, comme à l’os sacré, à l’épine du dos, à la partie inférieure du dos appelée râble, et outre cela, à la tête et à la bouche dont on donne le baiser d’amour. Et quoique la Lune s’attribue tout le corps et tous les membres, à cause de la variété des Signes, cependant on lui attribue particulièrement le cerveau, le poumon, la moelle de l’épine du dos, l’estomac, les règles des femmes, tous les excréments, l’œil gauche et la force de croître. Hermès dit qu’il y a sept trous dans la tête d’un animal, distribués aux sept Planètes, savoir, l’oreille droite à Saturne, la gauche à Jupiter, la narine droite à Mars, la gauche à Vénus, l’œil droit à Jupiter, le gauche à la Lune, et la bouche à Mercure. Ainsi chaque figure du Zodiaque a soin de ses membres ; de sorte que le Bélier gouverne la tête et la face, le Taureau le col, les Gémeaux les bras et les épaules ; l’Ecrevisse préside à la poitrine, au poumon, à l’estomac et aux muscles ou parties charnues des bras ; le Lion préside à l’estomac, au foie et au dos ; la Vierge regarde les entrailles et le fond de l’estomac ; la Balance gouverne les reins, le dehors de la cuisse et les narines ; le Scorpion les parties génitales, la verge et la matrice ; le Sagittaire domine au dehors de la cuisse, au-dessous des ongles et aux boyaux ; le Capricorne gouverne les genoux ; le Verseau les cuisses et les jambes ; et comme ces trois sortes de Signes se répondent et conviennent dans les corps célestes, ils conviennent aussi dans les membres. » Dans-la-sphère-sensible-et-temporelle, qui dit organe dit sens par lesquels l’âme percevra les réalités de cette sphère spécifique, et ce qui est manifesté par IHÔAH, ne pouvant pas être de même nature que ce qui est créé par Lui-les-Dieux, nous sommes donc dans une sphère de temporalité de vies et de morts. Car ce qui a un début doit nécessairement avoir une fin, dans la sphère de l’écoulement du temps. Si nous analysons le hiérogramme Dans-la-sphère-sensible nous avons Beth, Ayn et Daleth, qui correspondent aux lames du Tarot : la Papesse 2, l’Empereur 4 et la Maison de Dieu 16 : La Prêtresse des mystères, Isis, la déesse de la nuit profonde avec le feu vital dans la matière et la Maison de Dieu, le début du 6ème ternaire , qui correspond au corps de l’Adam terrestre, c’est-à-dire à l’organisme construit de l’individualité humaine ou à celui de l’humanité envisagée dans son ensemble. Le total de ces lames nous donne 22, et en réduction théosophique 4, la matière du quaternaire. Extraite-de-l’antériorité-universelle (des temps), Voilà qui a le mérite de nous guider sur la bonne voie et la juste lecture des choses; ce que manifeste IHÔAH, il l’extrait de l’antériorité des temps, l’éternel Moment Présent, la Genèse des 7 Jours, qui par son immuabilité n’appartient pas à la sphère temporelle et mentale. Ce trope renferme un mystère qu’il convient d’éclairer ; l’antériorité-universelle, est ce qui préexiste avant l’avènement de la sphère temporelle et mentale, c’est l’immuable éternité des causes premières. Doit-on considérer la sphère temporelle comme provisoire ? Certainement pas, car si ses manifestations ont un début et nécessairement une fin, étant issue elle-même de l’antériorité-universelle (des temps), elle est dans son principe cyclique une éternité postérieure à la création matérielle, ou une éternité en phase de manifestation cyclique. Le temporel n’est pas une violation du principe d’éternité, mais une polarisation de ce principe, le temps d’un côté et le cycle de l’autre, qui permet de passer de l’immuable au mouvement, et lorsque le mouvement cesse, le temps et le cycle retournent à leur immuable éternité dans l’éternel Moment Présent où tout est simultané au lieu d’être successif. Et-il-plaça là ce-même Adam qu’il-avait-formé-pour l’éternité. Notre Adam Homme universel, principe de l’âme vivante (animatrice de la matière adamique) est donc distingué de l’Adam dans sa forme glorieuse IHÔAH et donc immuable, et donne naissance à l’Homme universel dans la sphère temporelle de vies et de morts, et ce pour l’éternité Cela pourrait paraître paradoxal, sauf si nous considérons la sphère organique, comme un principe immuable de cycles temporels permettant à la postérité d’IHÔAH de parcourir ces cycles, offrant ainsi à la Conscience, la possibilité de connaître et d’éprouver l’Œuvre de Lui-les-Dieux dans la sphère du sensible, avant de pouvoir la découvrir dans le monde du spirituel. Notons au passage qu’Adam Homme universel, n’est pas issu de la sphère sensible et temporelle; il y est de l’éternel Moment Présent, placé dans la sphère sensible et temporelle, il n’est donc pas mortel mais immortel, les Tables de la Loi se complètent mais ne sont jamais contradictoires et ce, à l’inverse de la Genèse Biblique. Le hiérogramme d’Adam se compose de l’Aleph 1, du Daleth 4 et du Mem 40 de valeur guématrique 45, que nous pourrions traduire, sans qu’il y ait contradiction avec notre description (chapitre I verset 26) par : le souffle de Lui-les-Dieux prenant forme dans la matière au sein de la matrice de vie et de mort. Si nous rapportons ces lettres hébraïques à leur correspondance dans le livre de Thoth, nous avons : le Bateleur 1, l’Empereur 4 et la Mort 13, qui nous confirment dans le bien-fondé de cette définition. Les trois lames du livre de Thoth font un total de 18, la Lune et tout ce qui est terrestre et végétatif, ou 9 en réduction théosophique, tout comme le 45 du hiérogramme d’Adam, devient par réduction 9 l’Ermite, qui est le symbole de l’Initié et de la Prudence, Adam l’homme universel est l’initié en puissance ou en contingence. © Claude le Moal
La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
657
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.