La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
La Cabbale, Mère de toutes les cabbales Les Tables de la Loi, commentaires du Chapitre III, du Sépher de Moïse. Versets 5 et 6 La Genèse Biblique, chapitre 3 - 3.5 mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version lissée. - 5. Car, sachant bien, LUI-les-Dieux, que dans le jour où vous vous alimenterez de cette substance, vos yeux seront ouverts à la lumière, il redoute que vous ne deveniez tels que LUI, connaissant le bien et le mal. Le Sépher de Moïse, chapitre I,II version décryptée. - 5 °) Car sachant, Lui-les-Dieux, que dans-le-jour, aliment à vous de-quoi-de-lui (vous ferez) seront-ouverts-à-la-lumière, les-yeux à-vous, et-vous-serez tels-que Lui-les-Dieux, connaissant-le-bien-et-le-mal. Dans ce verset autant subtil que complexe, il est dit que Lui-les-Dieux sait parfaitement qu’Aîsh et Aîshah s’alimenteront de la substance de-quoi-de-lui. Cette marche vers le libre arbitre faisant partie de la souveraine divinité qui est la nature d’Adam, et le plan de la Divine Providence d’ouvrir à cette faculté volitive tous les champs du possible. Cet héritage grandiose, qui n’est rien de moins que celui de notre divinité, nous ne le recevrons pas dans un hypothétique au-delà, nous l’avons reçu dès l’origine et en totalité qui plus est. Ceci pour dire à ceux qui cherchent un royaume dans je ne sais quel ailleurs, qu’ils ne sont que des aveugles dans les ténèbres de l’ignorance. Tout est là, maintenant, ce que nous retrouvons dans l’Evangile de Thomas, logion 2 : « 2. Jésus dit : “Si ceux qui vous guident vous disent : « Voici, le Royaume est dans le ciel ! » - alors les oiseaux du ciel y seront avant vous. S’ils vous disent : « Il est dans la mer ! » - alors, les poissons y seront avant vous. Mais le Royaume est à l’intérieur de vous et il est à l’extérieur de vous ! » Il paraît difficilement acceptable, comme le veut la tradition Judéo-Chrétienne, de croire que les richesses de la Connaissance soient une malédiction, alors qu’elles ont pour finalité de faire de celui qui les reçoit une divinité. Ou alors il faut y voir une volonté délibérée de détourner l’être humain de sa véritable destinée pour le maintenir dans l’ignorance, sans laquelle sa domination et son asservissement collectifs deviennent difficiles pour ne pas dire impossibles L’amalgame qui est fait entre l’accession à la Connaissance et le péché originel, qui est d’une tout autre nature, n’est, à la lecture des Tables de la Loi du Sépher de Moïse, plus recevable. Le péché de la Connaissance spirituelle n’est même pas un coup tordu de Nahash, mais bien plus celui du cavernicole velu, dans ses interprétations ignorantes. Aliment à vous de-quoi-de-lui. Quel est donc cet aliment qui est de Lui-les-Dieux et qui donne la connaissance du bien et du mal ? Il n’y a pas d’autre explication que ses propres pensées (l’énergie Divine universelle). Se nourrir des pensées, nécessairement les plus hautes de Lui-les-Dieux, ne peut pas ne pas apporter la Connaissance, cela provoquera une ouverture des « yeux » (vision spirituelle) et cette ouverture provoquera une dilatation de la Conscience vers le discernement, attribut qui permet l’exercice de la faculté volitive dans un libre arbitre souverainement divin. L’exercice de cette faculté volitive confondue avec la plus haute Connaissance, couplée avec le pouvoir du verbe d’Adam, devient incontestablement un élément de souveraine divinité, ce sont aussi les attributs de la Magie Divine, celle qui active les facultés spirituelles qui restent inemployées, tant que l’individu se contente de ses sens animaliers. Car ce n’est que lorsque le verbe atteint l’expression d’une pensée purifiée, manifestant les vertus les plus hautes, qu’il recouvre sa puissance de manifestation créative. La célèbre loi de Maât : Juste de pensée, juste de parole, juste d’action. Sans oublier le subtil équilibre qui gouverne cette loi : Trop de Maât n’est plus Maât. Et ce qu’il (Lui-les-Dieux) redoute n’est pas tant la concurrence de cette Conscience éclairée, que le laborieux parcours dans les ténèbres et les souffrances de l’ignorance, que devra faire cette Conscience différenciée de l’Universel, pour éprouver sa faculté de discernement, dès lors où elle va s’engager dans cette voie de la traversée du jardin intérieur du bien et du mal. La consommation des nourritures spirituelles sera forcément une mauvaise chose pour ceux qui le feront sans la compréhension des Lois d’harmonie de la Divine Providence. C’est ce qui différencie le savoir stérile (accumulation de ces nourritures sans cohérence) de la Connaissance. Ce que nos sages ont de tout temps appréhendé en ne permettant pas que soit profanée la Connaissance, nous retrouvons ceci résumé dans les 4 commandements que doit respecter l’alchimiste : Savoir, Vouloir, Oser, se Taire. Mais, si la consommation désordonnée de cette substance spirituelle a des effets négatifs, elle est aussi une extraordinaire promesse, celle de la divinité d’Adam: et-vous-serez tels-que Lui-les-Dieux, connaissant-le-bien-et-le-mal. Autre indication infiniment précieuse et subtile ; se nourrir de savoir et d’expériences n’est pas nécessairement Connaissance ; cette Connaissance ne s’acquiert qu’avec le discernement qui rend le libre arbitre opérationnel. Donc pour discerner le bien du mal, à supposer que le bien soit dans notre nature, il faut faire l’acquisition de la connaissance du mal qui ne peut donc faire que partie, lui aussi, de notre nature. Nous retrouvons là, le principe de polarité qui rend la manifestation des choses possibles. La Conscience différenciée de l’universel n’est possible que grâce à et par cette polarisation entre le bien et le mal. L’analogie des contraires, qui s’obtient par la Connaissance, permettra à la Conscience de rayonner les Lumières de Lui-les-Dieux, ce qui activera les facultés de notre propre divinité. Conscience, qui bien que d’origine adamique, est aussi affaire de degré. Plus ce degré est élevé, plus la Conscience s’approche de l’universel, et inversement. Ceci pour dire l’extraordinaire complexité et difficulté de discerner ce bien du mal en Conscience, au fur et à mesure de l’élévation spirituelle, et qui dans sa partie la plus haute confine réellement au divin. Car ne nous y trompons pas, cette distinction du bien et du mal n’est pas une conception figée, mais la clé même du principe de perfectibilité. Plus on progresse dans la Connaissance, plus ces notions de bien et de mal évoluent en sophistication. Ce qui est bien ou mal pour un jeune enfant, n’a pas la même profondeur et subtilité que pour le vieux sage. Nous devons par ailleurs considérer que ces notions de bien et mal ne sont jamais extérieures à notre nature, mais font partie intégrante de celle-ci. Il n’y a pas des individus qui peuvent prétendre n’avoir que le bien pour constitution, comme d’autres n’avoir que le mal. ces deux polarités sont indissociables de la Conscience. Au passage notons une nouvelle fois une parfaite correspondance de la numérotation de ce verset avec la Lame du livre de Thoth. Ce verset qui donne l’indication de la nourriture permettant d’accéder à la Lumière Divine est le 5, nombre de la lame du Pape, la quintessence : « Le Pape, l’Intelligence et la vie universelle, l’étoile à 5 branches, la quintessence gouvernant la matière, la Gnose Universelle, l’air, l’esprit, l’âme, la vie et l’idée abstraite de l’être. La Conscience animatrice du Destin. Métaphysique, spiritualisme, savoir transcendant ». La Genèse Biblique, chapitre 3 - 3.6 La femme vit que l'arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu'il était précieux pour ouvrir l'intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version lissée. - 6. Aîshah, la faculté volitive, ayant considéré qu'en effet cette substance, mutuellement désirée par le sens du goût, et par celui de la vue, paraissait bonne, et la flattait agréablement de l'espoir d’universaliser son intelligence, détacha de son fruit, s'en nourrit ; et en donna aussi avec intention à son principe intellectuel, Aîsh, auquel elle était étroitement unie ; et il s'en nourrit. Le Sépher de Moïse, chapitre III, version décryptée. - 6°) Et-elle-considéra Aîshah, que bonne-était la-substance-élémentaire-selon-le-goût, et-que mutuellement-désirée-elle-était selon-les-yeux, et-agréable autant-que-possible cette-substance, selon-l’action-d’universaliser-l’intelligence ; et-elle-prit du-fruit-sien, et-elle-s’alimenta, et-elle-donna-avec-intention aussi à-l’être-intellectuel-sien, réuni-à-elle ; et-il-s’alimenta. Je ne m’attarderai pas sur le réductionnisme spirituel barbare de la Genèse Biblique, qui transforme la faculté volitive en la femme, qu’elle va accabler du péché originel, et qui aura de si néfastes conséquences sur les civilisations que cette ontologie marquera de son empreinte. Il s’agit là manifestement d’un incontestable manque de discernement du bien et du mal. Dans ce verset 6, Aîshah, la Volonté, exerce la plénitude de ses facultés de libre arbitre. Et pour sa première expression, reconnaissons que c’est vraiment un coup de maître, puisque délibérément, et malgré les indications de mortelle randonnée, données par Lui-les-Dieux, Aîshah choisit la voie de la Connaissance, qu’elle considère comme bonne et mutuellement désirée, pour un dessein sublime: UNIVERSALISER SON INTELLIGENCE. C’est-à-dire, passer de son état contingent, à celui d’être. Ainsi la Conscience Aîsh et son épouse la volonté Aîshah, selon-l’action-d’universaliser-l’intelligence, décident d’aller à la perfection, à l’achèvement, à la plénitude des choses, à la réalisation du Grand Œuvre de nos alchimistes, qui consiste de passer des béatitudes innocentes de l’inconscient collectif à la Conscience individualisée par une intelligence universelle. Il y a du sacrifice dans ce choix fait en connaissance de cause, car compte tenu des avertissements préalables de Lui-les-Dieux, il est évident que le prix à payer pour l’accession à cette Connaissance, ce libre arbitre, cette divinisation, est celui de l’effort, de l’obstination et du courage, et la suite des épisodes va nous en révéler toute l’ampleur, qui dépasse et de loin la simple petite nature humaine. L’entrée dans cet état de perfectibilité constante se retrouve dans cette formule d’une redoutable précision : autant-que-possible, nous ne sommes plus dans le monde de l’absolu, mais dans celui du relatif qui est le seul permettant l’expression du libre arbitre. Tout peut se faire autant qu’il est possible, c’est-à-dire autant que l’action peut se nourrir des moyens qui se trouvent à sa disposition, pour qu’elle se manifeste. Il n’y a pas de liberté sans règles, et celle qui découle de la sentence : autant-que-possible est d’une luxuriante arborescence. C’est la sophistication à son apogée qui se traduit par ce qu’il y a de plus simple. Toute liberté d’agir est possible dans les limites des moyens disponibles à la manifestation de cette liberté ; que ces moyens soient ceux que la Nature met à notre disposition, ou mieux encore, que ce soient les moyens cumulés de cette Nature et des ressources de notre intelligence, qui dans une perfectibilité croissante, s’universalise. A noter que, conformément à ses attributs, Aîshah, la faculté volitive, prit-du-fruit-sien, et-s’alimenta, et-elle-donna-avec intention, - il ne s’agit donc plus d’un acte innocent, naïf et involontaire, mais bien d’une pleine responsabilité - qu’elle offrit à la Conscience Aîsh de partager Le libre arbitre commence avec ce choix lourd de conséquences mais aussi porteur de tant d’espérances. Et-elle-prit du-fruit-sien, et-elle-s’alimenta. Si vous avez suivi le déroulement du Sépher, vous ne pourrez que constater qu’il ne s’agit pas de fruit de nature terrestre, mais bien du fruit de sa propre réflexion qui vient la nourrir intellectuellement, tout comme ce fruit viendra nourrir intellectuellement Aîsh: ce sont bien des fruits de nature spirituelle. Contrairement au conte pour enfants attardés, Adam n’a pas été abusé par Eve, mais Aîsh et Aîshah sont parfaitement complices et responsables de leur destinée, ce qui est clairement exprimé dans ; et-elle-donna-avec-intention aussi à-l’être-intellectuel-sien, réuni-à-elle. A ce stade des Tables de la Loi du Sépher de Moïse, il est clairement indiqué qu’Aîsh et Aîshah sont toujours réunis et donc qu’ils sont androgynes polarisés mais pas encore séparés. Ce verset 6 correspond à la lame 6 l’Amoureux dans le livre de Thoth, et sa description synthétique est en parfaite conformité avec la fonction de ce verset : « 6 L’Amoureux, l’attraction universelle, le nombre de l’homme, la puissance des désirs, la lutte entre les passions et la conscience, l’antagonisme des idées, expression de la faculté volitive. Ce qui fait passer d’une nature à une autre. Le Destin et ses lois de causalité. Epreuve, doute, lutte inquiète contre les difficultés de la vie. » Difficile d’être plus précis et rigoureux en matière de numérologie. Les Tables de la Loi reposent sur cette étonnante cabbale hermétique, qui a servi d’inspiration à la Kabbale hébraïque, qui n’en a ni la précision ni la cohérence, la copie tardive étant toujours moins bonne que l’original. © Claude le Moal
669
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.