683
La véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée.
La Cabbale, Mère de toutes les cabbales Les Tables de la Loi, commentaires du Sépher de Moïse. Synthèse du premier ternaire. Le 3, L’Impératrice. En 3, l’Impératrice reçoit les semences de 1 et 2 pour leur donner formes, espaces et durées. Le 3, force contractante de 1 et 2, et la Nature active qui réunit les principiations positives du 1, l’Éternel Moment Présent de la Genèse des causes premières, et les distinctions négatives de 2, les puissances archétypales invisibles, pour les convertir, par croisement, en de multiples potentialités, les fameux champs du possible, sans lesquels l’expression du libre arbitre ne pourrait avoir lieu. Ce chapitre 3 est nommé « l’Extraction », c’est le Sel des alchimistes . Le texte Yetziratique dit du 3 : « La troisième Intelligence est dite l’Intelligence Sanctifiante, le Fondement de la Sagesse ; elle est aussi appelée la Créatrice de la Foi. Ses racines sont en Amen. Elle est la mère de la foi ; celle de qui la foi émane. » Le 3 est l’enveloppe matérielle des formes spirituelles auxquelles ce principe donnera naissance par attraction et contraction. Dans le Sépher de Moïse c’est la faculté volitive séductrice qui unissant en son sein les deux polarités sexuelles sera à l’origine des manifestations de la sphère organique celle de vie et de mort. Nous retrouvons dans cette sphère organique l’influence de l’Impératrice sous la forme de l’attirance sexuelle physique, c’est pour cette raison que cette lame du livre de Thoth est dédiée à Vénus. L’esprit, qui est invisible dans l’Océan de l’énergie pure, comme le sel dans la mer, se cristallise et prend corps lorsque cette énergie se raréfie. Ce que les alchimistes ont admirablement perçu en attribuant au principe du sel celui de la corporisation. Le texte Yétziratique parle de foi, ce qui peut paraître étonnant sauf si l’on considère que le principe de forme générateur de l’incarnation dans la sphère organique, est un voile d’ignorance, qui découle de la limitation dans la temporalité des créations finies, qui va obscurcir la Lumière originelle de la Connaissance. L’entrée dans le monde ténébreux de l’ignorance implique, pour un retour vers la lumière, le principe de foi qui précède nécessairement toute élévation vers la Connaissance. L’Impératrice étant la Mère des formes, et celle par qui se manifeste le 1 et le 2, qui sans elle resteraient imperceptibles car infinis, elle a donc autorité sur toutes les créations sublunaires, c’est pour cette raison qu’elle est représentée dans les lames du livre de Thoth avec le pied sur un croissant de lune retourné. Un des principes les plus difficiles à appréhender dans le Ternaire Divin est celui de la polarité sexuelle de chacun des trois éléments qui le composent. Ainsi le 1 est fusionnellement androgyne non-polarisé ; le 2 est androgyne polarisé dans ses différentes facultés, femelle dans ses rapports avec le 1, mais mâle dans ses rapports avec le 3, et ainsi de suite car à partir du 2 tout est polarisé et ce qui se « manifeste » en mâle, est en « principe » femelle, et inversement. Et nous en arrivons à la grande distinction qu’il y a entre le 2 et le 3. le 2 la Papesse est la force sexuelle pure qui se perd dans l’infini comme l’énergie atomique qui se libère de la matière. L’impératrice est la forme contractante magnétique qui va réunir ces deux polarités sexuelles infinies, pour la transformer en force vitale spécifiée dans une manifestation de la création. L’énergie inépuisable du 2 fait fonctionner la machine temporelle et causale du 3. La matière n’est pas que ce qui se manifeste ; cette manifestation n’en est que la cristallisation (polarité positive et active) rendue possible par la forme. En l’absence de cette cristallisation, la matière redevient informe (polarité négative et passive) et énergie vitale infinie. La matière cristallisée s’appréhende par les sens organiques, la matière informe par les sens spirituels. Le sel de la mer ne peut se cristalliser que parce qu’il est contenu dans un état informe dans cette mer. Ceci implique que l’état de cristallisation de la matière sous une forme organiquement visible, qu’elle existe aussi dans un état informe et non perceptible par les sens organiques. La Papesse est la matière informe, l’Impératrice la forme cristallisée de la matière. L’axiome d’Hermès qui dit que ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, se vérifie une nouvelle fois avec une parfaite précision, il nous suffit de constater la similitude analogique entre la puissance sexuelle libérée sous forme de spermatozoïdes du mâle qui se perd dans un infini inerte tant qu’un de ces derniers ne rencontre pas la matrice qui libérera sa toute puissance dans une forme spécifiée. Pour comprendre les fonctions des trois premiers nombres et leur Esprit, voici ce qu’en dit Louis Claude de Saint-Martin : « 1 - a le principe en lui et le tient de lui. 2 - l’a en lui et ne le tient pas de Lui. 3 - ne l’a pas en lui ni ne le tient de lui. Ces vérités se découvrent avec évidence dans l’ordre spirituel comme dans l’ordre matériel ; mais elles sont plus sensibles pour nous dans la classe matérielle, puisque nous y sommes emprisonnés. Aussi se trouvent-elles écrites lisiblement dans l’action et les lois des trois règnes de la Nature, quoi que dans son essence cette Nature n’ait rien à elle qu’elle n’ait reçu. Prenons-la toute formée. L’animal a sa force en lui et tire tout de lui. Le végétal a une force en lui, mais il n’en peut user que par le moyen de la terre. Le minéral n’a point de force en lui, et à plus forte raison ne tire rien de lui. » Si nous suivons le raisonnement de L.C. de Saint-Martin, nous comprenons mieux le principe de semence du 1, le principe de fécondation occulte du 2 et le principe de la forme qui ne peut se manifester qu’après avoir reçu son énergie vitale animante, que nous voyons en 3. Le Ternaire Divin est l’essence de toute création, il est indissociable dans son principe ce qu’a admirablement traduit ce grand occultiste que fût Eliphas Lévi dans son ouvrage magistral : « Dogme et rituel de la haute magie » : « Voilà l’explication du ternaire et l’origine du dogme de la Trinité. Le dogme magique aussi est un en trois et trois en un. Ce qui est au-dessus ressemble ou est égal à ce qui est au-dessous. Ainsi deux choses qui se ressemblent et le verbe qui exprime leur ressemblance font trois. Le Ternaire est le dogme universel. En magie, principe, réalisation, adaptation ; en alchimie, azoth, incorporation, transmutation ; en théologie, Dieu, incarnation rédemption ; dans l’âme humaine, pensée, amour et action ; dans la famille, père, mère et enfant. Le Ternaire est le but et l’expression suprême de l’amour : on ne se cherche à deux que pour devenir trois. Il y a trois mondes intelligibles qui correspondent les uns avec les autres par l’analogie hiérarchique : Le monde nature ou physique, spirituel ou métaphysique, et le monde divin ou religieux. De ce principe résulte la hiérarchie des esprits divisés en trois ordres, et subdivisés dans ces trois ordres toujours par le ternaire. Toutes ces révélations sont des déductions logiques des premières notions mathématiques de l’être et du nombre. L’unité, pour devenir active, doit se multiplier. Un principe indivisible, immobile et infécond, serait l’unité morte et incompréhensible. Si Dieu n’était qu’un, il ne serait jamais créateur ni père. S’il était deux, il y aurait antagonisme ou division dans l’infini, et ce serait le partage ou la mort de toute chose possible : il est donc trois, pour créer de lui-même et à son image la multitude infinie des êtres et des nombres. Ainsi il est réellement unique en lui-même et triple dans notre conception, ce qui nous le fait voir aussi triple en lui-même et unique dans son intelligence et dans notre amour. Ceci est un mystère pour les croyants et une nécessité logique pour l’initié aux sciences absolues et réelles. Le Verbe manifesté par la vie, c’est la réalisation ou l’incarnation. La vie du Verbe accomplissant son mouvement cyclique, c’est l’adaptation ou la rédemption. Ce triple dogme a été connu dans tous les sanctuaires éclairés par la tradition des sages. Voulez-vous savoir quelle est la vraie religion ? Cherchez celle qui réalise le plus, dans l’ordre divin ; celle qui humanise Dieu et divinise l’homme ; celle qui conserve intact le dogme ternaire, qui incarne le Verbe, en faisant voir et toucher Dieu aux plus ignorants ; celle enfin dont la doctrine convient à tous et peut s’adapter à tout ; la religion qui est hiérarchique et cyclique, qui a pour les enfants des allégories et des images, fait pour les hommes une haute philosophie, de sublimes espérances et de douces consolations pour les vieillards. Toute pensée vraie, correspond à une grâce divine dans le ciel, et à une œuvre utile sur la terre. Toute grâce de Dieu suscite une vérité et produit un ou plusieurs actes, et réciproquement, tout acte remue dans les cieux une vérité ou un mensonge, une grâce ou un châtiment. Lorsqu’un homme prononce le tétragramme, écrivent les kabbalistes, les neuf cieux reçoivent une secousse, et tous les esprits se crient les uns aux autres : qui donc trouble ainsi le royaume du ciel ? Toute parole a trois sens, toute action une triple portée, toute forme une triple idée, car l’absolu correspond de monde en monde avec ses formes. » Rappelons-nous que dans l’alphabet hébraïque, auquel les lames du livre de Thoth correspondent, il y a 3 lettres mères, 7 doubles et 12 simples soit un total de 22. La Table d’Emeraude d’Hermès Trismégiste (le trois fois Grand) débute par une triple affirmation : « Il est vrai, sans mensonge et très véritable) la Vérité manifestée dans les trois mondes. QUELQUES ADAPTATIONS DU TERNAIRE AUX CONNAISSANCES CONTEMPORAINES Le principe du Ternaire constitue une entité indivisible. Nous le retrouvons à l’origine de chaque création et de chaque créature. La manifestation dans la sphère temporelle repose obligatoirement sur le Ternaire source : le Germe, la Matrice polarisante, la forme. L’énergie Germe en force vitale sexuelle, et la Matrice contractante produit des formes animées par l’énergie vitale. Ce Ternaire cosmogonique, que le Sépher de Moïse nous dévoile avec une richesse inouïe, se multiplie dans l’Univers de l’infiniment grand à l’infiniment petit, sur le plan humain nous le retrouvons dans toutes opérations physiques, intellectuelles ou spirituelles. Ainsi la célèbre Loi de Maât se traduisait par : Juste de pensée, juste de parole, juste d’action. Nous avons encore les plans (Mental, Astral, Terrestre) de la tradition Hermétique, qui se manifeste dans l’homme par : le Mental la tête et l’aspect spirituel, l’Astral le cœur poumon, et le Terrestre au travers des organes de la sexualité reproductive. Ce principe fractal du Ternaire est tellement répandu qu’il serait vain et fastidieux d’en faire une liste exhaustive. Ce qu’il convient de retenir, c’est que rien n’y échappe, qu’il est donc en chacun de nous et qu’il est la source énergétique de toutes manifestations. Les trois premiers chapitres du Sépher de Moïse, nous en donnent une définition/application magistrale, culturellement, spirituellement et socialement incontournables, ceci pour les manifestations extérieures. Quoi d’étonnant que nous retrouvions cet incontournable Ternaire sur les plans ésotériques, métaphysiques et religieux? Ainsi, les lames du livre de Thoth, ne sont-elles que la répétition des 7 manifestations phénoméniques, des 7 premiers jours, sur les 3 plans (Mental, Astral et terrestre) ce qui nous donne 3 X 7 = 21 lames plus le zéro, qui contrairement à une idée généralement admise par tous ceux qui ont eu à aborder le Tarot, n’est pas la lame 22, mais bien le 0, l’incohérence, le désordre qui vient introduire une part d’instabilité dans un ordre qui finirait par être figé sans sa présence. Et si nous prenons l’ensemble des 78 lames, nous avons alors 3 X 26 ; 26 qui est la somme théosophique du tétragramme IHÔAH, Iod-Eve, Jéhovah, qui n’est en réalité qu’une seule et même chose. C’est donc par le Ternaire Divin que toute manifestation est possible, comprendre et identifier ce Ternaire dans chaque chose, c’est pour l’initié, ouvrir son esprit sur les mystères de la création ; et c’est par ce ternaire et sa maîtrise que l’être humain se réalise dans sa plus haute finalité, la divine, en procédant à l’analogie des contraires, les deux polarités (+ & - ) par le neutre. Nous retrouvons ce précieux ternaire dans les tablettes de Thoth suivantes : “Je vais déclarer un secret d'initié qui restera incompréhensible pour le profane. TROIS est le mystère qui provient de l'UN. Écoute et la lumière va descendre sur toi. Dans l'ancien des origines, se trouvent trois unités en dehors desquelles rien ne peut exister. Ces trois sont l'équilibre, la source de la création. Un Dieu, une vérité, un point de liberté. Le trois provient du trois de l'équilibre: toute la vie, toute la mansuétude, tout le pouvoir. Les attributs de Dieu dans sa maison de Lumière sont trois: pouvoir infini, sagesse infinie, amour infini. Il y a trois pouvoirs qui sont donnés aux maîtres: transmuter le mal, favoriser le bien et faire preuve de discrimination. Dieu réalise trois choses inévitables : manifester le pouvoir, la sagesse et l'amour. À ces trois choses se rattachent trois pouvoirs qui créent toutes choses: l'Amour Divin possède la connaissance parfaite; la Sagesse Divine connaît tous les moyens possibles et le Pouvoir Divin est acquis par la volonté commune de l'Amour Divin et de la Sagesse. L'existence comporte trois cercles : Le cercle de la Lumière où réside Dieu, et que lui seul peut traverser; le cercle du Chaos où toutes les choses de la nature émergent de la mort; le Cercle de la conscience où toutes les choses proviennent de la vie. Toutes les choses animées ont trois stades d'existence: le chaos ou la mort, la liberté humaine ou la félicité du Ciel. Les choses sont régies par trois nécessités: le commencement dans l'Abysse, le Cercle du chaos et la plénitude du Ciel. L'âme a trois voies: L'homme, la Liberté et la Lumière. Il y a trois obstacles: le manque de volonté à obtenir le savoir; le non-attachement à Dieu: l'attachement au mal. Les trois se manifestent dans l'homme. Les Rois de ces pouvoirs intérieurs sont trois. Dans le corps de l'homme il y a trois chambres de mystères qui sont connues et inconnues.” Nous retrouvons ce principe ternaire dans les célèbres triades Bardiques. « 1. Il est trois unités primitives, et il ne peut y en avoir davantage. Ce sont : Un Dieu, une Vérité, une Liberté, point d’équilibre de toutes les oppositions. 2. Il est trois choses, émanées à leur tour des trois unités primitives. Ce sont : La Vie, le Bien, la Puissance. 3. En Dieu sont trois nécessités primordiales, qui ne peuvent se trouver complètes dans un autre être. Ce sont : Dieu est nécessairement la Vie à son maximum, Dieu est nécessairement la Connaissance à son maximum, Dieu est nécessairement la Puissance à son maximum. 4. En Dieu sont trois impossibilités, car il ne peut pas être à la fois : La Plénitude du Bien en tant que Devenir, la Plénitude du Bien en tant que Désir, la Plénitude du Bien en tant que Possibilité. 5. Les trois preuves que Dieu nous donne de ce qu’il a fait et ce qu’il fera sont : Sa Puissance Infinie, sa Sagesse Infinie, son Amour Infini. 6. Dieu, Infiniment Parfait, a nécessairement trois desseins créant chaque chose. Ces trois desseins sont : Accroître le Bien, amoindir le Mal, justifier la différence qu’il y a entre chaque chose pour que chaque être puisse distinguer ce qui Doit être de ce qui ne Doit pas être. Car il n’y a rien que Dieu ne puisse Connaître, Réaliser et Amener à Devenir. 7. En Dieu, il y a trois choses qui sont nécessairement forcées d’être ; ce sont : La Puissance suprême, l’Intelligence suprême, le Suprême Amour, et de là vient que toute chose a bien la fin qui lui est propre. 8. Dieu a donc trois suprématies, ce sont : La Vie Universelle, la Science Universelle, la Puissance Universelle. 9. Trois choses sont impossibles, sauf à Dieu : Supporter l’Eternité absolue du cercle de Keugant, Participer à tous les Etats d’existence sans se renouveler, Créer, améliorer et renouveler toutes choses sans se diminuer soi-même.» Pour conclure sur ce chapitre cette citation du Nouveau Testament, 1er Épitre de Pierre, chapitre 2, qui s’éclaire à la lumière de ce qui précède: “2.4 Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu; 2.5 et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d'offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus Christ. 2.6 Car il est dit dans l'Écriture: Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse; Et celui qui croit en elle ne sera point confus. 2.7 L'honneur est donc pour vous, qui croyez. Mais, pour les incrédules, La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle, Et une pierre d'achoppement Et un rocher de scandale. Le premier ternaire (1-2-3) est celui de la Providence, il contient toutes les Lois de la Divine Création, le deuxième ternaire (4-5-6) sera celui de la Conscience, et les richesses qu’il contient sont au moins aussi importantes que celles contenues dans ce premier Ternaire. De plus il nous éclairera sur la suite du parcours de l’involution, en nous réservant des surprises sur les révélations que nous apportent les Tables de la Loi sur le cheminement qui doit être le nôtre dans cette randonnée vers l’évolution. Ce deuxième Ternaire, qui dans la Bible est recouvert d’un épais voile d’ignorance et d’ennui, va nous faire découvrir, l’étrange réalité sur Kaîn et Habel avec de colossales surprises à la clef, ainsi que la véritable Cabbale source des plans planétaires selon leurs origines, et surtout le Zodiaque Sacré, - qui n’a rigoureusement rien à voir avec ce qu’en ont fait les charlatans de l’astrologie pseudo-scientifique, ou celle des bateleurs de foire-, et qui nous révélera une telle richesse d’enseignements si lumineux, qu’il brillera comme un diamant de ses mille feux, pour ceux qui auront la chance de recevoir ce joyau inestimable. Fin du premier Tome de la Véritable histoire d’Adam et Eve. © Claude le Moal
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.