Pour que s'ouvre son 3ème oeil, il faut d'abord sortir d'une vision matérialiste invalidante.
Le Livre le Troisième Oeil et l’infini, votre guide des premiers pas vers la lumineuse Cabbale source.
Le Troisième Œil et l'infini © Claude Le Moal 2003 LE CONSTAT ET LA QUESTION ESSENTIELLE. Longtemps je me suis demandé si le sens que l’on devait donner à la vie, à sa vie pouvait se résumer à ce qui compose l’existence tangible d’un individu. Certains diront, la vie a-t-elle un sens ? Mais le fait même de poser cette question implique nécessairement, par la réponse qu’on lui donne, que la vie a obligatoirement un sens. - Elfi : Dis donc l’auteur, tu oublies manifestement que si à la question ci-dessus quelqu’un répond : il n’y a pas de sens ! c’est que pour lui, la vie n’en aura pas, donc tu ne crois pas que ton affirmation est restrictive et partiale ? - Mais non mon Elfi, je n’oublie pas cette réponse possible, mais que ce soit l’une ou l’autre réponse, cela revient toujours à donner un sens soit positif, soit négatif; Ne pas donner de sens à sa vie c’est encore un choix qui implique un déterminisme ne serait-ce que dans le refus des autres choix possibles, l’absence de choix est aussi un choix. Reste à savoir si le sens que l’on donne à sa vie peut se résumer à ce tout biologique et matérialo-scientifique, qui serait sensé s’imposer à nous comme une incontournable évidence ? Ne suis-je donc que ce bon fils, bon mari, bon père qu’une société tente d’imposer comme modèle, sans d’ailleurs en définir nettement les contours, et lorsqu’il se précise, il en devient psychiatriquement contradictoire et névrotique ? Suis-je ce citoyen qu’une nation enregistre dans ses livres, lors de sa naissance sous une suite de chiffres (N° de Sécu) et qu’elle passera son temps à astreindre sous les servitudes plus ou moins nobles ; a dominé avec des fonctionnaires lobotomisés irresponsables et paresseux ; a étouffé sous des réglementations imbéciles, abstruses et Kafkaïenne ; a écrasé sous le poids des charges, obligations, contraintes, fiscalités ? Suis-je cet individu imprégné par son environnement, sa culture, ses traditions, ses habitudes, ses tics et manies? Suis-je ce bagage de savoir, qu’une Education Nationale a vaniteusement tenté de façonner pour me l’imposer avec force et contrainte, sans que je n’ai eu mon mot à dire ? Suis-je cet ensemble d’influences subies, choisies, tant par mes lectures, écoutes ou imprégnations audio-visuelles ? Suis-je cet ensemble de convictions plus ou moins étayées, ces certitudes imbéciles et dérisoires, ces Fois en des croyances qui ne sont que des psychanalyses à mes angoisses ou à mes délires névrotiques ? Suis-je autre chose que la pensée des autres, qui pour l’essentiel sont morts ? Suis-je ce que ma formation, mon métier, mes fréquentations ont fait de moi ? Suis-je cet individu qui dort suivant les contraintes planétaires, qui mange suivant les contraintes biologiques, qui bosse suivant les contraintes alimentaires et sociales, qui fait la fête suivant les contraintes du calendrier, qui fait des enfants suivant les contraintes hormonales, qui part en vacances suivant les accords syndicaux, les acquis sociaux et cette propension à la transhumance ? Suis-je cet être humain sorti de nulle part et qui finira, malgré ses gesticulations, dans le néant d’un caveau ou d’une crémation ? Ne suis-je rien d’autre que cette poussière de laquelle je viens, et vers laquelle on prétend que je me dirige ? Suis-je vraiment ce résumé de rien éphémère, provisoire, illusoire, dérisoire, insignifiant et rarement drôle ? Est-ce là, le sens de la vie ? - Elfi: ben, c’est pas très réjouissant comme programme, tu es sûr que tu ne forces pas un peu sur le coté tristounet et déprimé ? - Mon Elfi je laisse à ceux qui veulent voir, dans ce programme de vie, le côté optimiste et joyeux, et si pour ceux-là, le sens qu’ils donnent à leur vie s’y trouve comblé, grand bien leur fasse, à chacun suivant ses aspirations, et s’ils n’éprouvent pas le besoin ni de se poser la question du sens à donner à leur vie, et encore moins de le chercher ; tu vois comme les choses sont bien faites, il ne feront pas partie de mes lecteurs. Nous qui nous croyons libres, indépendants, sommes-nous capables de prendre conscience de notre état d’asservissement, que de fausses apparences dissimulent habilement à notre vision objective et notre entendement ? Prenons un exemple, la Nation, représente ce qu’il est habituel de nommer le collectif, l’intérêt général, ce n’est pas une entité physique au sens propre du terme, même si elle est constituée de l’ensemble des individus physiques qui la composent. C’est ce qu’en droit on nomme une personne morale, et qu’il est plus juste d’appeler un eggrégore. Cet eggrégore a une durée de vie infiniment plus longue que celle des individus qui le composent, un peu comme le corps humain qui a une durée de vie beaucoup plus longue que les cellules qui le composent, puisque nous changeons intégralement nos cellules tous les sept ans. Il n’existe (l’eggrégore) que par ceux qui y adhèrent et qui de ce fait assurent sa survie et sa subsistance ; il se nourrit des énergies et des pensées de ces myriades de particules qui lui sont soumises, d’où la nécessité pour sa propre subsistance et santé d’avoir le plus grand nombre de sujets qui se réclament de lui. Cet eggrégore n’a que faire de chaque individu pris séparément, l’énorme différence de durée de vie, entre ces deux entités, ne permet pas de construire de quelconques relations affectives pouvant avoir un intérêt pour lui. C’est un peu comme l’apiculteur qui voudrait développer un sentiment affectif avec ses abeilles qui ne vivent que 40 jours Tous les 40 jours il serait en deuil, d’ailleurs comme il en naît tous les jours, et qu’il en meurt tous les jours, notre pauvre apiculteur ne sortirait jamais de la sinistrose. C’est pourquoi pour lui, même s’il aime bien ses abeilles globalement, seul compte la pérennité de la ruche qui est la source de sa subsistance, de ses revenus, donc de sa propre survie personnelle. La Nation, qui n’existe que parce qu’elle réunit un nombre d’individus qui lui apportent son énergie, son travail individuel, sa capacité de reproduction qui la rend pérenne, n’aura pas d’autre préoccupation que de veiller à asservir à ses desseins les membres de sa ruche, quitte à utiliser, comme tous bons apiculteurs, des artifices, astuces ou connaissances supérieures pour obtenir pleine et entière satisfaction. Il faut élever le couvain, l’eggrégore, qui est beaucoup plus intelligent et subtil que vous ne l’imaginez, n’a de cesse que de favoriser la fécondation des éléments reproducteurs, d’en faciliter l’élevage en mettant des structures et des moyens le permettant, et d’en tenir un décompte précis et rigoureux afin de connaître son propre état de santé. Et si la naissance d’une petite Lucie ou d’un petit Michel est un heureux évènement propre à émouvoir les familles directement concernées, n’allez pas croire que l’eggrégore se sentira concerné, pour dire le vrai, il n’en a strictement rien à foutre. - Ondine : La Nation dans ce que tu viens d’écrire, protège et veille sur ses citoyens, alors je ne vois pas ou est le problème, c’est plutôt sympa non ? - Mon Ondine, il ne te viendrait pas raisonnablement à l’idée de te faire volontairement mal à une jambe, tout comme il te serait particulièrement pénible de voir qu’elle ne répond pas à ta volonté et qu’elle n’en fait qu’à sa tête. Tu veux bien supporter le poids de ta jambe, mais à la condition qu’elle te serve sans te poser de problème et que son poids lui-même ne se fasse sentir que le moins possible. Ce qui implique une subordination du particulier au collectif, et là se situe le voile qui dissimule un horrible conflit d’intérêts. Les jeunes pousses de l’eggrégore Nation, ne sont pas livrées à elles-mêmes, elle rentrent dans l’encadrement culturel et social de la famille qui va, tout en protégeant cette jeune pousse pour lui permettre de s’épanouir physiquement, la préparer par un conditionnement de traditions, de culture et de contraintes, à recevoir une programmation à but utilitaire et productiviste telle qu’en a besoin l’eggrégore pour se nourrir et survivre. Il est maintenant dans l’ordre des choses que l’enfant reçoive l’héritage culturel de ses parents. Cela n’a pas toujours été le cas dans l’histoire, et pas toujours avec cette intensité. C’est là les premières et les plus solides chaînes qui vont ficeler l’individu, charge pour lui d’en faire ce qu’il en veut, s’il est capable de s’en libérer, ce qui ne sera pas une mince affaire. - Ondine : Ce ne sera peut-être pas une mince affaire, mais ce sera une bonne affaire pour le commerce des psys, des sectes et autres marabouts ? - Oui, mon Ondine, et en plus ça va le rendre terriblement vulnérable au collectif. Depuis quelques décennies, ce qui au regard de l’histoire de l’humanité n’est pas grand-chose, vient se rajouter un conditionnement quotidien insidieux et particulièrement puissant sous forme télévisuelle, auquel aucun jeune ne peut plus échapper, et qui remplace avec une efficacité sans comparaison possible, ce qu’en d’autres temps l’eggrégore faisait faire par le truchement de l’enseignement religieux, qui pour certains était subi bien avant l’âge scolaire. Alors que pour la moindre nourriture, le moindre médicament, qui sont proposés sur le marché, il est nécessaire de produire des recherches et des tests d’innocuité et d’obtenir des autorisations officielles. Alors que le moindre jouet doit répondre à des normes de fabrications et de sécurité draconiennes, avec les nombreuses contraintes de contrôles et tracasseries administratives qui découlent de ces normes. Aucune étude sérieuse, aucun contrôle, aucune précaution n’est prise concernant le véritable matraquage médiatique délirant qui est destiné à la jeunesse, sous forme de publicité ou d’émissions qui lui sont réservées. Aucune étude, alors que nous avons maintenant le recul nécessaire, pour démontrer la nocivité que constitue à terme, l’endoctrinement des enfants au « plaisir » et à la dépendance de la société de consommation, au conditionnement à la violence, à la culture de l’onirisme préparation à la drogue et aux anxiolytiques. Aucune étude sur les comportements futurs, qu’induisent les dessins animés véhiculant des archétypes sulfureux, sataniques, pervers et réducteurs, qui sont les empreintes volontaires ou non de leurs auteurs. Voilà une deuxième couche de chaînes, desquelles il sera très difficile de s’affranchir, surtout lorsqu’elles bénéficient de l’approbation et de l’encouragement de parents intellectuellement paresseux, inconscients, terriblement irresponsables et eux-mêmes sous fortes influences. Mais qu’il soit bien clair, qu’il n’est absolument pas dans l’intérêt de l’eggrégore Nation, de laisser les parents faire peser seule leur emprise intellectuelle sur ce futur producteur ou cette future reproductrice. Entre le socialement correct instillé dans les us en vigueur, le nivellement par les pressions médiatiques et les crèches, la surveillance à peine discrète de la DAS, les nombreux systèmes de délations inféodés au collectif que sont les milieux sociaux, médicaux, judiciaires et associatifs. Malheur à ceux qui voudraient rendre moins pesante cette terrifiante dictature, l’opprobre, la suspicion, la mise au banc, voire l’infamie ne tarderaient pas à faire subir leur joug, qui se fait toujours avec le coeur sur la main du collectif et la sacro-sainte défense de l’intérêt des enfants Que par ailleurs il n’hésitera pas à sacrifier tant pour ses intérêts économiques, politiques ou militaires, mais ceci est une autre histoire. - Elfi : c’est quoi exactement un eggrégore ? - Un eggrégore est l'ensemble des énergies cumulées de plusieurs personnes, vers un but ou une croyance définie par elles. C'est comme un accumulateur d'une énergie possédant ses propres caractéristiques, et motivé par la foi ou la concentration de plusieurs personnes à la fois. L’eggrégore a une vie propre capable d'influencer les humains et la marche de l'histoire Un eggrégore est censé créer pour des esprits unifiés, une force rassurante qui influe sur des sphères qui planent au-dessus de nos têtes : à chaque sphère, nos pensées unies vont vers un but précis. C’est une entité spirituelle et métaphysique qui se nourrit des énergies que l’on dirige vers elle, et qui bien qu’elle puisse survivre très longtemps, (les eggrégores de l’ancienne Egypte ont eu au moins 8000 ans âge) n’en est pas moins mortelle, elle le sait, et suivant les Lois Naturelles de conservation des espèces, elle fait tout ce qui est en son pouvoir, qui peut être immense, au-delà même de ce que peut concevoir l’esprit humain, pour se sauvegarder.
740
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.