Le Livre le Troisième Oeil et l’infini, votre guide des premiers pas vers la lumineuse Cabbale source.
Pour que s'ouvre son 3ème oeil, il faut d'abord sortir d'une vision matérialiste invalidante.
Le Troisième Œil et l'infini © Claude Le Moal 2003 DE LA SOCIETE EN GENERAL, suite 2. Cette liste de questions pourrait s’allonger considérablement, sans que les réponses varient, et la conclusion qu’elle impose, est qu’il n’y a aucune justification morale, professionnelle et encore moins légale au statut de fonctionnaire du service public, puisque, conformément à l’Art. 1 de la Déclaration des Droits de l’Homme, il ne repose sur aucune utilité commune. En accordant à cette caste des privilèges indus et injustifiés, l’Etat viole l’esprit même de cette Déclaration (droit constitutionnel). En offrant une garantie d’emploi à vie, avec promotion à l’ancienneté, sans aucune justification utilitaire, en maintenant un effectif de fonctionnaires d’au moins un million supérieur à ceux de pays comparables, (qui sont donc d’aucune utilité), ce statut se prive de base légale, car il est contraire aussi à l’Art.6 de cette Déclaration, puisqu’il n’est plus tenu compte des seuls talents, capacités et vertus qui sont les uniques conditions qui doivent servir à l’accession et au maintien à un emploi public. Mais pour que le berger ne manque pas de chiens, il doit bien les nourrir - Ondine : Tu parles de la Déclaration des Droits de l’Homme, comme si elle était le « mètre étalon » de la pensée politique, sociale et légale, n’est-ce pas une interprétation qui en vaut bien d’autres, comme celle qui ne reconnaîtrait pas nécessairement ce rôle à cette Déclaration ? - Observation judicieuse mon Ondine, à laquelle je répondrai par la fourniture de 3 clés majeures qui valident mon interprétation de ce que tu appelles « mètre étalon », et à laquelle je préfère nettement l’expression « clé de voûte », « pierre angulaire » ou mieux encore « texte fondateur ». - Première clé majeure, en faisant reposer, dans son préambule, la constitution sur les principes de la Déclaration des Droits de l’homme, la République en a fait, non plus une déclaration, mais un texte de droit positif, et pas n’importe quel droit, le constitutionnel ! - Deuxième clé majeure, cette Déclaration définit dans son préambule, la nature même de ces droits qu’elle accorde à chaque citoyen et que je rappelle pour mémoire : ont résolu d'exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés. Naturel : conforme à l’ordre naturel, aller contre, sous quelque forme que ce soit, c’est violer la nature même de l’homme ! Le droit naturel est un droit qu’aucune loi positive ne saurait légitimement abroger. Inaliénable : que rien ne peut aliéner, et surtout pas une loi, un règlement ou une administration ! Sacré : expression qui positionne les Droits de l’homme sur le plus haut plan moral, sacré = qui doit inspirer une vénération inviolable ! (Ce n’est pas de moi c’est dans le dictionnaire). Enfin il convient d’ajouter ce qui figure Art 2 à savoir le terme Imprescriptible, qui vient mettre les points sur les « i » d’Inaliénable ! Sacrée clé que celle-ci. - Troisième clé majeure, ces Droits de l’homme sont constamment opposables à la puissance publique sans autre forme de procès que leur simple évocation comme le stipule clairement le préambule de cette Déclaration : afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous. Cette clé là est de mon humble avis très sous exploitée par les hommes qui bénéficient de cette déclaration de Droits. - Voilà, mon Ondine, ces trois clé font de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, l’incontournable texte fondateur de la République, de la liberté et de l’égalité. Après ce texte, la loi de l’eggrégore Nation ne crée ni la liberté ni l’égalité, elle les constate ; plus simplement elle les déclare. Beaucoup d’hommes politiques, de magistrats, ou de fonctionnaires, feraient bien de relire un peu chaque jour cette sublime Déclaration, avant toute initiative ou action. Comme disait si bien le vicomte de Mirabeau : on ne décrète pas le droit, on le constate et on le formule. Pour que la Déclaration des Droits de l’Homme, soit applicable, il a fallu d’abord supprimer tous les privilèges, objet de la nuit du 4 août 1789, cette nuit, dit Camille Desmoulins, qui a réintégré les Français dans les droits de l’homme, qui a déclaré tous les citoyens égaux, également admissibles aux dignités, aux emplois publics, qui a arraché tous les offices civils, ecclésiastiques ou militaires à l’argent, à la naissance et au prince pour les donner à la nation et au mérite. Et l’esprit même de cette déclaration devait permettre d’éviter la reconstitution des privilèges de l’ancien régime, et surtout le détournement de la souveraineté populaire au profit d’une nomenklatura de nouveaux aristocrates devenus technocrates et/ou fonctionnaires ; qui pour conserver leurs privilèges exorbitants, font régner sur le pays une épouvantable dictature administrative, à coté de laquelle celle des Soviets est une aimable plaisanterie de potaches, et qui ne peut exister qu’en violant délibérément l’esprit et la lettre de cette Déclaration, surtout si le citoyen en a perdu les clés. Ce puissant corps de fonctionnaires, qui occupe toutes les plus hautes fonctions de l’Etat, et par colonisation insidieuse, un grand nombre de directions de puissantes entreprises civiles, est dans son entité parfaitement imbécile, incompétente, sclérosante et liberticide à l’extrême. La consanguinité est toujours dégénérative. - Gnomis : Ce n’est pas flatteur pour le fonctionnaire de base qui se dévoue pour faire correctement son métier ! - La personne en elle-même n’est pas concernée, mon Gnomis, elle est comme le mouton de votant, la victime. Il y a parmi les fonctionnaires de nombreuses personnes parfaitement compétentes, intelligentes, dévouées, courageuses, efficaces, capables du meilleur, mais le système ne les favorise pas, au contraire. Les syndicats, - véritable milice du système -, les petits chefs médiocres, les fainéants de tous poils, les profiteurs gavés, ne permettront plus que s’expriment tous ceux qui leur porteraient ombrage. A la limite, le fonctionnaire consciencieux, serait plutôt considéré comme parasite au système. Tout comme pour l’ancienne aristocratie, ce qui compte ce n’est plus le talent ou la vertu, mais être inféodé totalement au Moloch. L’eggrégore Nation, qui n’est que l’eggrégore de l’ancien régime habilement dissimulé, utilise les mêmes principes, les mêmes carottes et les mêmes bâtons qui lui ont permis de régner pendant si longtemps. Asservir, en rendant tributaires le plus possible, ceux qui le servent directement, et en contrepartie de privilèges, exiger une soumission, une docilité pouvant aller jusqu’à la plus complète complaisance et complicité active ou passive. Pour preuve parmi tant d’autres de cette complaisance : alors qu’un fonctionnaire en a l’obligation pénale, Art 40 du code de procédure pénal, et c’est bien là son unique responsabilité juridique, jamais aucun d’eux n’a été à l’origine de la dénonciation de nombreuses corruptions, bien que de par leur fonction, ils en soient les premiers informés. Mais cela pourrait nuire gravement à leur avancement, et surtout, les Procureurs veillent, en classant si besoin est, sans suite ! Accessoirement, mais est-ce si accessoirement que cela? En soustrayant les fonctionnaires de toute responsabilité civile ou pénale individuelle, dans l’exercice de leurs fonctions, notamment les excellents Articles 1382, 1383 et 1384 du Code Civil, l’Etat contrevient au principe d’égalité de tous devant la Loi, le fameux droit commun si admirablement défini par l’Art 6 de la Déclaration : - « La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les citoyens, étant égaux à ces yeux. »
755
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.