Le Livre le Troisième Oeil et l’infini, votre guide des premiers pas vers la lumineuse Cabbale source.
Pour que s'ouvre son 3ème oeil, il faut d'abord sortir d'une vision matérialiste invalidante.
Le Troisième Œil et l'infini © Claude Le Moal 2003 DE LA SOCIETE EN GENERAL, suite 4. - Salamander : Tu pourrais illustrer ton propos par un petit exemple ? - Parfaitement, mon Salamander, et je me limiterai à un exemple, mais ils sont légions. Pendant des années, les Tribunaux ont rendu des jugements favorables à l’administration fiscale, - notamment lorsqu’elle avait inversé le principe de la présomption d’innocence de la Déclaration des Droits de l’Homme, en présomption de culpabilité -, alors qu’il était patent que l’interprétation que cette dernière faisait des textes en vigueur, était totalement contraire à l’esprit et au texte de la Loi. Jusqu’au moment où la cour Européenne a pu sanctionner ces pratiques, ce qui est souvent arrivé à l’Etat Français, et ce qui démontrait bien, soit d’une part, l’extrême incompétence de ces tribunaux et de leurs magistrats, soit d’autre part l’extrême collusion de l’ensemble des officiants de la justice, avec le pouvoir auquel elle est rattachée directement. D’ailleurs, lorsque cette collusion est moindre, et que certains magistrats rendent des jugements qui mettent en difficulté une administration, et surtout la fiscale, il est fréquent que cette dernière, entre autres, pour vider de son contenu le jugement rendu, fasse adopter, dans des délais d’une brièveté époustouflante, - ce qui en dit long sur l’asservissement du « législateur »-, des textes fourre-tout qui viendront invalider l’expression du droit et de la justice rendue Au nom du peuple le seul souverain. L’Etat, et ceux qui le servent, s’estimant probablement comme l’ancien régime de droit divin, et donc au-dessus des Lois, s’en exonère régulièrement. Et si par un heureux hasard, - car il ne peut s’agir maintenant que de cela -, un citoyen obtient condamnation de l’Etat à son profit, il ne trouvera jamais les moyens de mettre ce jugement à exécution. Les dés sont pipés de bout en bout du processus judiciaire. Mais que cela n’empêche pas de véhiculer la sempiternelle litote du : « faites confiance à la justice de votre pays », c’est une méthode comme une autre pour ne pas sombrer dans la déprime. Les magistrats (ceux debout, comme ceux assis) sont si peu au fait (ou trop au fait) du contenu de la Déclaration des Droits l’Homme, qu’il rendent à tour de bras des jugements ou des décisions de justice contraires à cette Déclaration, empêtrés qu’ils sont dans des textes si abondants, si mal rédigés, si contradictoires, qu’ils finissent par en perdre leur bon sens et leur latin. Eux, vous diront sincèrement qu’il leur est impossible de connaître toutes les Lois, décrets, règlements, jurisprudences, ce qu’humainement nous n’aurons aucun mal à leur accorder. Mais ne vous faites pas d’illusion, ce n’est pas parce que les professionnels qu’ils sont, ne sont pas en mesure de connaître toutes les Lois, qu’ils ne vous condamneront pas pour autant, au nom du principe si confortable et si commode que toi citoyen (ne), qui n’a reçu aucune formation, qui n’a aucune compétence en la matière, qui a été maintenu volontairement dans l’ignorance de tes droits, qui n’a pas le temps nécessaire pour te tenir régulièrement informé de la nouveauté des textes, tu te dois de n’en ignorer aucune Loi ! Fais confiance à la justice de ton pays pour te rappeler sévèrement, que si à l’impossible nul n’est tenu, le mouton de citoyen doit quand même faire ce miracle. Petit exemple facilement observable, la justice, en général, ne se préoccupe que très peu de la victime, et infiniment plus de l’agresseur, auquel elle fournit Avocats, surveillants, assistants sociaux, psychiatres, traducteurs, agents de réinsertion, gîte et couverts si nécessaire. Alors, que dans le même temps, la victime devra se débrouiller seule, n’aura que peu ou pas le droit à la parole, comme dans l’affaire du sang contaminé, et n’obtiendra jamais intégralement réparation de son préjudice, ou que très partiellement. Et elle devra en outre se débrouiller, lorsque quelques subsides lui sont accordés, pour les recouvrer, ce qui s’avère rapidement impossible. Et tout ceci est normal, dans l’esprit de nos magistrats car probablement pour eux, il n’y a pas de victimes innocentes, et dignes de considération ! Il suffirait pourtant, et c’est tellement simple que j’ai du mal à imaginer pourquoi ce n’est pas pratiqué, de considérer qu’en toute circonstance, l’agresseur, ou le fauteur de troubles, doit avant tout, totale réparation des préjudices occasionnés, frais d’Avocats, d’Avoués, d’Huissiers intégralement inclus, et non pas sous l’aspect réducteur de l’Art 700 du NPC, qui n’indemnise que partiellement les frais engagés. Que le recouvrement des sommes, dues par le ou les responsables du préjudice, soit effectué par l’administration fiscale, dont la redoutable efficacité en cette matière, trouverait là une honorable et sociale justification à un sureffectif chronique. Si chaque justiciable (fonctionnaires inclus) était formé et éduqué dans cette connaissance de l’implacable obligation de réparer tous préjudices commis et ce, sans amnistie, ni prescription possible, alors nul doute que chacun réfléchirait à deux fois avant de commettre délibérément un préjudice, un forfait, une agression, ou dégradation. Voilà qui finirait par être plus dissuasif que la prison ou qu’une peine infamante, et qui aurait le mérite de rendre véritablement justice à la victime. Bien évidemment, tout comme dans l’ancien régime, il y a deux justices, celle de ville et celle de cour, et selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir Ceci n’est pas qu’une opinion, c’est un constat terriblement accablant, et s’il convient de juger l’arbre à ses fruits, l’homme à son parcours et l’eggrégore à son histoire, l’histoire de la justice est une série accablante pour elle. De cette justice qui appliquait avec sévérité les lois d’exceptions du régime de Vichy, et dont les magistrats étaient quasiment les mêmes, que ceux qui précédant ce régime, appliquaient les lois de la République, et qui sont rigoureusement restés les mêmes après la libération, sans que personne ne se soucie d’en purger les colossales responsabilités issues d’une bienveillante collaboration. Jusqu’à cette lamentable pantalonnade du procès de la méprisable Haute Cour de justice de la République, qui dans l’affaire du sang contaminé a inventé cette formule incommensurablement perverse de : « Coupable mais pas condamnable », qui venait clore la série délicieuse du responsable mais pas coupable. Chaque fois que la justice doit se prononcer, soit sur la responsabilité pénale des fonctionnaires, soit sur celle des prévarications nombreuses des dirigeants politiques ou hauts fonctionnaires, souvent les mêmes, elle fait toujours preuve d’une mansuétude, d’une bienveillance et d’une indulgence à faire pleurer les anges. Pourquoi ? se demanderont certains naïfs, mais pour la simple et bonne raison qu’elle est, et ne peut pas être autrement qu’aux ordres. Les magistrats sont issus de la nomenklatura, formés par elle, encadrés par elle, entretenus par elle, promus ou sanctionnés par elle, totalement tributaires d’elle (la nomenklatura). Et il faut une énorme dose d’hypocrisie et de duplicité de langage, ou être un apparatchik du système, pour avoir le culot de prétendre que la justice est indépendante du pouvoir, alors que tout démontre et prouve objectivement le contraire. L’absence constatable, de la séparation des pouvoirs, et le fait que la garantie des Droits de l’Homme n’est pas assurée, comme je l’ai à maintes reprises démontré, contrevient à l’Art. 16 de la déclaration : Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution. Voilà qui a le mérite d’être clair, les fossoyeurs des libertés et des Droits de l’homme, sont la cohorte d’irresponsables à la tête du pouvoir et dans tous ses rouages administratifs, pour illustrer ce propos je citerai un extrait d’un très vieil ouvrage du XIXème siècle, d’Alexis Bertrand, professeur à la faculté des lettres de l’université de Lyon, traitant des débats préliminaires qui ont eu lieu avant l’adoption de la Déclaration en 1789, et intitulé : « La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 » - « Un mot encore sur la responsabilité des agents du pouvoir, et nous aurons terminé l’étude des discussions parlementaires qui aboutissent à la Déclaration. Mirabeau voulait que cette responsabilité fût effective, complète, parce qu’elle seule assure la réalité de la liberté individuelle : « Si la loi de responsabilité ne s’étendait pas sur tous les agents subalternes du despotisme, si elle n’existait pas surtout parmi nous, il n’y aurait pas de nation sur la terre plus faite que nous pour l’esclavage. Il n’y en a pas qui ait été plus insultée, plus oppressée par le despotisme. Jusqu’en 1705 il existait une loi salutaire que tout détenu devait être interrogé dans les vingt-quatre heures de sa détention. En 1765 elle a été abolie. Un monceau de lettres de cachet a précipité une foule de citoyens dans les cachots de la Bastille. Je le répète : notre liberté exige la responsabilité de toute la hiérarchie des mandataires. Tout subalterne est responsable, et vous ne serez jamais que des esclaves si, depuis le premier vizir jusqu’au dernier sbire, la responsabilité n’est pas établie. »
757
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.