Le Livre le Troisième Oeil et l’infini, votre guide des premiers pas vers la lumineuse Cabbale source.
Pour que s'ouvre son 3ème oeil, il faut d'abord sortir d'une vision matérialiste invalidante.
Le Troisième Œil et l'infini © Claude Le Moal 2003 LA CONNAISSANCE Nous avons vu, tout au long de cet ouvrage que le discernement, sens éminemment spirituel et métaphysique ne pouvait se détacher de la Connaissance. Connaissance qu’il convient de ne pas confondre avec le savoir. Ce dernier n’est qu’une accumulation d’informations plus ou moins fiables, plus ou moins valides, et qui ne fait appel qu’à la mémoire cérébrale. Le savoir est l’instrument qu’utilisent les eggrégores de toute nature, pour tronquer, dissimuler, manipuler des informations, afin de leur donner le visage, la couleur, l’odeur, la polarité ou l’orientation qu’ils souhaitent que ces informations possèdent aux yeux et à l’esprit de ceux auxquels elles sont destinées. Prenons un exemple, parmi tant d’autres, mais infiniment significatif : Les Cathédrales Gothiques : Pendant longtemps j’ai cherché à savoir quelles étaient les raisons et les origines du style Gothique, et de la floraison, dans ce Moyen-Âge si contradictoire, de ces sublimes édifices que sont ces Cathédrales. Qui, avait pu financer ces immenses chantiers dans l’Europe entière? Qui mobilisait la fine fleur en matière de compétences et de connaissances, tant en architecture qu’en maîtrise des multiples métiers, qui concourent à l’édification d’une Cathédrale ? En plus de ces connaissances purement techniques, vient s’ajouter une profonde connaissance mystique et ésotérique, comme l’ont démontré certains Alchimistes de renom comme Fulcanelli. D’où venaient les moyens financiers, sans lesquels ces œuvres, infiniment coûteuses, n’auraient pas pu voir le jour ? Pourquoi un phénomène de cette amplitude, ne nous est-il rapporté que sous forme anecdotique et anodine ? Que cache cette dissimulation manifestement volontaire d’une période de l’histoire de près de trois siècles. ? À ces questions, je n’ai trouvé à ce jour, que des réponses peu convaincantes, ou parfaitement fantaisistes, surtout venant des eggrégores Educatifs, gardiens du mensonge et de l’affabulation. Alors j’ai poursuivi mes recherches et j’ai fini par trouver, par mes propres moyens, et probablement une inspiration suggérée, une bonne partie des réponses aux questions ci-dessus, et le résultat est à la mesure de la monstruosité qu’il convenait d’occulter aux générations futures. C’est du même ordre d’idée que si, aujourd’hui, tout était fait pour occulter dans l’histoire, le nazisme et l’épopée Hitlérienne, pour ne retenir que les soubresauts naturels et anecdotiques d’un instant de l’humanité. Au Moyen-âge, la France compte une quinzaine de millions d’habitants, de conditions modestes ou franchement pauvres et incultes, c’est le début des croisades, la Chrétienté Romaine règne sur l’Europe au travers des souverains de chaque pays, qui n’ont eux que des pouvoirs faibles, et vassalisés par Rome. Le clergé étale sa toute puissance, il est celui de qui vient l’instruction, et la transmission des connaissances. Il est celui qui forme les élites, uniquement dans les dogmes qui sont les siens, à l’exclusion de tous autres. Il est celui qui dans chaque pays assume l’essentiel des actes d’administration par ses propres fonctionnaires, et qui en conserve archives et mémoire. Il est celui qui assure à Rome sa puissance financière en prélevant sur les populations, la Dîme, qu’il fait souvent encaisser avec le concours de la force publique qui ne peut absolument rien lui refuser. Il est celui qui contrôle et manipule l’information, la connaissance, le savoir. Il est celui duquel il est nécessaire d’obtenir l’aval pour toutes choses, même les plus insignifiantes. Ce clergé est omnipotent, arrogant de vanité, suffisant de sa toute puissance qui lui permet d’avoir droit de vie ou de mort, y compris sur les princes gouvernants. Il peut par l’anathème ou l’excommunication, ruiner en quelques instants les Princes les plus puissants. Ce clergé est corrompu, cupide, débauché, injuste inhumain, menteur, tyrannique. Il passe son temps à l’asservissement des masses, au viol des consciences, quand ce n’est pas aux viols tout court. En un mot comme en cent, la Chrétienté Romaine est toute-puissante, mais a une réputation exécrable, et qui est parfaitement justifiée. Pour augmenter son pouvoir sur les Princes d’Europe, et faire sentir sa suzeraineté, elle décrète la reconquête d’un tombeau Christique, qu’elle sait parfaitement imaginaire. Ces croisades, qui vont faire des millions de morts, ruineront des régions, des familles, des états, vont faire rentrer dans ses caisses, d’énormes richesses, soit sous forme d’hypothèques ou de rachats à vil prix, de fiefs que les Princes sont obligés d’apporter en gage, pour se procurer l’argent nécessaire à la croisade qui leur est imposée. Soit sous forme d’écus sonnants et trébuchants, en contrepartie d’une exemption achetée à l’église par des Princes fortunés, qui ne souhaitaient pas s’aventurer dans une croisade ruineuse et incertaine. Et soudain, sorti d’on ne sait où, surgit l’Art Gothique, pas n’importe quel Art, celui qui naît mature et parfaitement abouti au point que son évolution, le Gothique flamboyant, ne sera qu’une dégénérescence. Cet Art Gothique qui apporte la fabuleuse innovation de la croisée d’ogive qui va permettre de faire vibrer la pierre, et, à l’inverse de l’Art Roman, va faire entrer et chanter la lumière dans le Temple. Mais d’où sont apparus les compagnons, qui par milliers, devaient connaître, les mathématiques, la topographie, la toponymie, la géométrie, les techniques de taille de pierres, au point d’en faire de la dentelle, ou des merveilles de légèreté d’élévation et d’élégance ? ainsi que les fabuleuses techniques qui ont permis la réalisation des fantastiques vitraux. Pour quelle raison entre 1190 et 1220, on élève rien qu’en France, mais c’était partout le cas en Europe, plus de cent cinquante monuments ou églises, de la dimension de celle de la Cathédrale de Paris, Reims, Sens, Rouen, Chartres ? Quelle extraordinaire ferveur mystique s’est soudain emparée des peuples dans toute la chrétienté, au point de consacrer des ressources inouïes à l’édification de ces lieux de cultes prestigieux, et avec une ferveur frénétique subite ? La Réponse à toutes ces questions tient en deux terribles mots : l’Hérésie Cathare ! Pendant que régnait en maître absolu la chrétienté Romaine avec des comportements dissolus de la part de l’ensemble des membres de son clergé, en terre de langue d’oc, se développait lentement mais inéluctablement le Catharisme, religion faite d’humbles érudits, que le peuple avait fini par appeler les « bons hommes » et qui, rejetant la foi basée sur le dogme catholique comme étant l’antéchrist par les mensonges qu’elle véhicule, enseignaient une foi, faite des connaissances ésotériques profondes du Christianisme originel, sans sectarisme, prêchant la simplicité, l’humilité, l’élévation de l’âme par l’accession à la Connaissance et l’ascèse, pratiquant les principes d’aide, d’assistance, de soutien auprès des communautés constituées dans chaque village, autour de certains de ses représentants. Chaque membre de cette communauté devait obtenir le fameux consolamentum, qui devait faire de lui un Parfait. La comparaison entre les membres du clergé Cathare et celui du clergé Romain, était tellement défavorable à ce dernier, qu’il a fait dire à l’époque, que si dans ces régions tout le monde n’était pas Hérétique, tous étaient contre la chrétienté romaine. Au début, l’église Romaine a essayé de reconquérir le terrain perdu, - et qui se perdait de plus en plus rapidement, pas seulement en Languedoc, mais dans toute l’Europe notamment avec les Bogomiles, ou encore les Vaudois -, par un prosélytisme actif, allant jusqu’à des confrontations, dans le cadre de joutes oratoires organisées, pour opposer la doctrine Romaine à celle des Cathares. Malgré l’appui de moines ascétiques et érudits comme Dominique, qui deviendra le saint de l’ordre éponyme, l’hérésie continuait rapidement sa progression. La comparaison entre les deux doctrines, l’une le Catharisme, tolérante, l’autre non, l’une pacifiste et humaine, l’autre guerrière et inhumaine, l’une simple et proche du peuple, l’autre hautaine et méprisante, l’une libératrice du corps et de l’âme, l’autre asservissante et tyrannique, l’une basée sur la quête de la vérité, par le culte de la connaissance et de la méditation profonde, l’autre basée, comme nous l’avons vu dans le chapitre traitant le nouveau Testament, sur le mensonge la dissimulation, le truquage et l’ignorance des peuples. Le combat spirituel était nettement inégal et en faveur des hérétiques dans des proportions accablantes. Les papes ont vite compris qu’ils n’étaient pas en mesure de lutter spirituellement, l’exemplarité du clergé Cathare étant de surcroît un accablant révélateur de la corruption, du dévoiement et de la débauche du clergé Romain, il fallait s’opposer de toute urgence à ce qui était perçu à juste titre comme un danger MORTEL pour la toute puissance de l’église catholique.
779
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
  - accueil c
  - Salle Cabbale
  - Naos cabbale 0
  - Naos cabbale 1
  - VH Adam Eve 0
  - VH Adam Eve 1
  - VH Adam Eve 2
  - VH Adam Eve 3
  - VH Adam Eve 4
  - VH Adam Eve 5
  - VH Adam Eve 6-
  - VH Adam Eve 7
  - VH Adam Eve 8
  - VH Adam Eve 9
  - VH Adam Eve 10
  - VH Adam Eve 11-
  - VH Adam Eve 12
  - VH Adam Eve 13
  - VH Adam Eve 14
  - VH Adam Eve 15
  - VH Adam Eve 16
  - VH Adam Eve 17
  - VH Adam Eve 18
  - VH Adam Eve 19
  - VH Adam Eve 20
  - VH Adam Eve 21
  - VH Adam Eve 22
  - VH Adam Eve 23
  - VH Adam Eve 24
  - VH Adam Eve 25
  - VH Adam Eve 26
  - VH Adam Eve 27
  - VH Adam Eve 28
  - VH Adam Eve 29
  - VH Adam Eve 30
  - Adam Eve 0
  - Adam Eve 1
  - Adam Eve 2
  - Adam Eve 3
  - Adam Eve 4
  - Adam Eve 5-
  - Adam Eve 6
  - Adam Eve 7
  - Adam Eve 8
  - Adam Eve 9
  - Adam Eve 10
  - Adam Eve 11
  - Adam Eve 12
  - Adam Eve 13
  - Adam Eve 14-
  - Adam Eve 15
  - Adam Eve 16
  - Adam Eve 17
  - Adam Eve 18
  - Adam Eve 19
  - Adam Eve 20
  - Adam Eve 21
  - Adam Eve 22
  - Adam Eve 23
  - Adam Eve 24
  - Adam Eve 25-
  - Adam Eve 26
  - Adam Eve 27
  - Adam Eve 28
  - Adam Eve 29
  - Adam Eve 30
  - Adam Eve 31
  - Adam Eve 32
  - Adam Eve 33
  - Adam Eve 34
  - Adam Eve 35
  - Adam Eve 36
  - Adam Eve 37
  - Adam Eve 38
  - Adam Eve 39
  - Adam Eve 40-
  - Adam Eve 41
  - Adam Eve 42
  - Adam Eve 43
  - Adam Eve 44
  - Adam Eve 45
  - Adam Eve 46
  - Adam Eve 47
  - Adam Eve 48
  - Adam Eve 49
  - Adam Eve 50
  - Adam Eve 51
  - Adam Eve 52
  - Adam Eve 53
  - Adam Eve 54-
  - Adam Eve 55
  - Adam Eve 56
  - Fabre Olivet 0
  - Fabre Olivet 1
  - Fabre Olivet 2
  - Fabre Olivet 3
  - Fabre Olivet 4
  - Fabre Olivet 5
  - Fabre Olivet 6
  - Fabre Olivet 7
  - Fabre Olivet 8
  - Fabre Olivet 9
  - Fabre Olivet 10
  - Fabre Olivet 11
  - Fabre Olivet 12
  - Fabre Olivet 13
  - Sepher Moïse 1
  - Sepher Moïse 2
  - Sepher Moïse 3
  - Sepher Moïse 4
  - Sepher Moïse 5
  - Sepher Moïse 6
  - Sépher Moïse 7
  - Sépher Moïse 8
  - Cabbale Adam 0
  - Cabbale Adam 1
  - Cabbale Adam 2
  - Cabbale Adam 3
  - Cabbale Adam 4
  - Cabbale Adam 5
  - Cabbale Adam 6
  - Cabbale Adam 7
  - Cabbale Adam 8
  - Cabbale Adam 9
  - Cabbale Adam 10
  - Cabbale Adam 11
  - Cabbale Adam 12
  - Cabbale Adam 13
  - Cabbale Adam 14
  - Cabbale Adam 15
  - Cabbale Adam 16
  - Cabbale SYA 1
  - Cabbale SYA 2
  - Cabbale SYA 3
  - Cabbale SYA 4
  - Cabbale SYA 5
  - Cabbale H 1
  - Cabbale H 2
  - Cabbale H 3
  - Cabbale H 4
  - Cabbale H 5
  - Cabbale H 6
  - Cabbale H 7
  - Cabbale H 8
  - Cabbale H 9
  - Cabbale H 10
  - Espace 3y
  - Le constat 1
  - Le constat 2
  - Le constat 3
  - Le constat 4
  - Le constat 5
  - Anc Test 1
  - Anc Test 2
  - Anc Test 3
  - Anc Test 4
  - Anc Test 5
  - Nouv Test 1
  - Nouv Test 2
  - Nouv Test 3
  - Nouv Test 4
  - Nouv Test 5
  - Ste Gle 1
  - Ste Gle 2
  - Ste Gle 3
  - Ste Gle 4
  - Ste Gle 5
  - Gd secret 1
  - Gd secret 2
  - Gd secret 3
  - Gd secret 4
  - Gd secret 5
  - Du visible 1
  - Du visible 2
  - Du visible 3
  - Du visible 4
  - Du visible 5
  - Divin Créa 1
  - Divin Créa 2
  - Divin Créa 3
  - Divin Créa 4
  - Divin Créa 5
  - Karma Cabbale 1
  - Karma Cabbale 2
  - Karma Cabbale 3
  - Karma Cabbale 4
  - Karma Cabbale 5
  - Conn Cabbale 1
  - Conn Cabbale 2
  - Conn Cabbale 3
  - Conn Cabbale 4
  - Conn Cabbale 5
  - Vie et cabbale 1
  - Vie et cabbale 2
  - Vie et cabbale 3
  - Vie et cabbale 4
  - Vie et cabbale 5
  - Télécharg 3y
  - Téléchargé A&E
  - A&E gratuit 2
  - Chro Cabbale 0
  - Chro Cabbale 1
  - Chro Cabbale 2
  - Chro Cabbale 3
  - Chro Cabbale 4
  - Chro Cabbale 5
  - Chro Cabbale 6
  - Chro Cabbale 7
  - Chro Cabbale 8
  - Chro Cabbale 9
  - Chro Cabbale 10
  - Chro Cabbale 11
  - Chro Cabbale 12
  - Chro Cabbale 13
  - Chro Cabbale 14
  - Chro Cabbale 15
  - Chro Cabbale 16
  - Chro Cabbale 17
  - Chro Cabbale 18
  - Chro Cabbale 19
  - Chro Cabbale 20
  - Chro Cabbale 21
  - Chro Cabbale 22
  - Chro Cabbale 23
  - Chro Cabbale 24
  - Chro Cabbale 25
  - Chro Cabbale 26
  - Chro Cabbale 27
  - Chro Cabbale 28
  - Chro Cabbale 29
  - Chro Cabbale 30
  - Chro Cabbale 31
  - Chro Cabbale 32
  - Chro Cabbale 33
  - Chro Cabbale 34
  - Chro Cabbale 35
  - Chro Cabbale 36
  - Chro Cabbale 37
  - Chro Cabbale 38
  - Chro Cabbale 39
  - Chro Cabbale 40
  - Stance Dzyan 0
  - Stance Dzyan 1
  - Stance Dzyan 2
  - Stance Dzyan 3
  - Stance Dzyan 4
  - Stance Dzyan 5
  - Stance Dzyan 6
  - Stance Dzyan 7
  - Stance Dzyan 8
  - Stance Dzyan 9
  - Stance Dzyan 10
  - Stance Dzyan 11
  - Stance Dzyan 12
  - Stance Dzyan 13
  - Stance Dzyan 14
  - Med cabbale 1
  - Med cabbale 2
  - Med cabbale 3
  - Med cabbale 4
  - Med cabbale 5
  - Med cabbale 6
  - Med cabbale 7
  - Med cabbale 8
  - Med cabbale 9
  - Med cabbale 10
  - Med cabbale 11
  - Med cabbale 12
  - Med cabbale 13
  - Med cabbale 14
  - Med cabbale 15
  - Med cabbale 16
  - Med cabbale 17
  - Med cabbale 18
  - Med cabbale 19
  - Med cabbale 20
  - Med cabbale 21
  - Med cabbale 22
  - Med cabbale 23
  - Med cabbale 24
  - Med cabbale 25
  - Med cabbale 26
  - Med cabbale 27
  - Med cabbale 28
  - Med cabbale 29
  - Med cabbale 30
  - Med cabbale 31
  - Med cabbale 32
  - Med cabbale 33
  - Med cabbale 34
  - Med cabbale 35
  - Med cabbale 36
  - Med cabbale 37
  - Med cabbale 38
  - Med cabbale 39
  - Med cabbale 40
  - Med cabbale 41
  - Med cabbale 42
  - Med cabbale 43
  - Med cabbale 44
  - Med cabbale 45
  - Med cabbale 46
  - Med cabbale 47
  - Med cabbale 48
  - Med cabbale 49
  - Med cabbale 50
  - Med cabbale 51
  - Med cabbale 52
- Tarot
- Contact
- Blogs & forums
.