Le Tarot, (les lames du livre de Thoth), la Cabbale et la Thébah de Noé dans La Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée; chapitre VI, Verset 9.
Tarot et Cabbale d'Hermès. Les Tables de la Loi du Sépher de Moise, chapitre VI. La Genèse Biblique, chapitre 6. - 6.9 Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste et intègre dans son temps; Noé marchait avec Dieu. Le Sépher de Moïse, chapitre VI, version lissée. - 9. Or, telles avaient été les générations caractéristiques de Noé : de Noé, principe intellectuel, manifestant la justice des vertus universelles dans les périodes de sa vie : de Noé, toujours occupé à suivre les traces d’Ælohîm, LUI-les-Dieux. Le Sépher de Moïse, chapitre VI, version décryptée. - 9°) Celles-ci-sont les-symboliquent-générations de-Nôah ; Nôah, principe-intellectuel manifestant-la justice des-vertus-universelles il-était, dans-les-âges-siens : les-traces-mêmes de-Lui-les-Dieux, il-s’appliquait-à-suivre ; Nôah. Celles-ci-sont les-symboliquent-générations de-Nôah. Dans cette définition subtile nous avons une réalité intemporelle qui se décline clairement par le trope : les-symboliquent-générations ; intemporalité qui ne peut plus être celle de la Genèse Biblique par son affirmation étroite et catégorique : Voici la postérité de Noé. L’enseignement ésotérique des Tables de la Loi nous indique que les générations de Nôah, sont des symboles ; figures symboliques qui se manifesteront chaque fois que les conditions seront réunies pour les faire passer de la contingence à l’être, et pour ne pas permettre à ceux qui s’avancent dans cet enseignement de s’égarer, il est immédiatement précisé : Nôah, principe-intellectuel manifestant-la justice des-vertus-universelles il-était, dans-les-âges-sien. Difficile d’être plus précis et plus clair, Nôah est un principe-intellectuel, voilà qui nous rapproche de la sphère adamique et de sa double polarité (positive, négative), car l’intellectuel peut parfaitement devenir ce raisonneur plein de certitudes stériles et sophiste en diable, ou un intellectuel de haute élévation qui s’approche de l’Universel par l’alliance de la Foi éclairée par Raison ; Raison que cette Foi vient féconder pour en faire une pensée homogène et spirituelle. À l’inverse de l’intellectuel raisonneur et dialecticien par jeu et nombrilisme de sa propre faculté, qu’il active sans cesse pour finir par tourner en rond, l’intellectuel Nôah en évolution a pour préoccupation la manifestation de la Justice (qui je le rappelle est indissociable de la Connaissance) et des vertus-universelles, parmi lesquelles, est-il besoin de le rappeler, nous retrouvons les Vertus Cardinales que sont la Force, la Justice, la Prudence et la Tempérance. Difficile après de telles précisions d’associer Nôah à un individu particulier comme le fait la Genèse Biblique. Nôah est bien cet état d’initiation que j’ai eu à décrire dans les versets précédents, et les indications de ce présent verset, non seulement le confirment, mais dans une simplicité presque parfaite, résument l’essentiel de l’enseignement qui permet d’atteindre cet état. Enel dans sa Trilogie de la Rota aux éditions Paul Derain en avait clairement perçu le principe : « Après le péché originel, l’homme perdit ce don Divin (l’auteur fait ici référence à celui d’Adam et de son Verbe capable de faire advenir par les noms qu’il donne), car, engagé dans la fausse voie pour laquelle il avait opté, il s’en était servi pour le mal. A partir de ce moment, commencent ses vaines recherches du Verbe créateur, recherches qui se poursuivent jusqu’à nos jours à travers les siècles et les civilisations. Mais ce Verbe reste inaccessible car l’homme, dans ses investigations, l’aborde du côté mauvais, c’est-à-dire du côté matériel. L’effondrement des grandes civilisations, la confusion des langues, ainsi que d’autres malheurs, furent les résultats de cette orientation néfaste. La puissance de l’Esprit appartient seulement à ceux qui, parallèlement à elle, ont développé la perfection de l’âme ». Il-était, dans-les-âges-siens ; Nous devons comprendre par ce trope les différents états de son évolution karmique tout au long du parcours du Zodiaque sacré, pour parvenir aux âges manifestant la Justice et les vertus universelles, celui de Nôah. L’indication qui suit nous éclaire parfaitement : les-traces-mêmes de-Lui-les-Dieux, il-s’appliquait-à-suivre ; Nôah. Suivre les trace de Lui-les-Dieux n’est-ce pas parcourir le cycle initiatique de la Cabbale céleste dans le sens de l’évolution, et comme nous avons eu maintes occasions pour le constater, le principe de l’évolution réside bien dans la pratique des vertus dont ce verset nous donne la précision ultime, qui verrouille toute interprétation fantaisiste à venir et qui est : des-vertus-universelles. Peut-on sérieusement aborder ce domaine des-vertus-universelles, qui ont été très schématiquement symbolisées par ce que la tradition populaire a retenu par : Les Dix Commandements, sans entrer dans le détail et les mécanismes de ces Forces Intelligentes ? Le faire, n’est-ce pas à nouveau s’aventurer dans un travail colossal digne de nos chers travaux d’Hercule ? À vrai dire il y faudrait de nombreux volumes rien que pour tenter de faire le tour de ce sujet qui nous est signalé par le trope : des-vertus-universelles. Il est par ailleurs acquit d’avance que la tentative est vouée à l’échec car une vie n’y suffirait pas. La force magique des Tables de la Loi du Sépher de Moïse, est justement de rester sur le plan des principes sources, dont la maîtrise permet d’éviter de se noyer littéralement dans une succession de causalités infinies, s’éloignant sans cesse de ses origines, comme l’eau pure d’une source qui se chargeant d’un lourd limon, tout au long de son parcours vers la mer, devient opaque et boueuse. La Connaissance et la maîtrise de ces principes cabbalistiques, car ils font intervenir l’influence de plusieurs plans et plusieurs états, permettent à l’œuvrant de pouvoir toujours se rapporter à l’expression la plus pure d’une vertu en la puisant à sa source. Nous retrouvons ici le mécanisme de la réduction théosophique qui a été abondamment traitée dans les chapitres précédents. Toutefois, je crois du plus grand intérêt, pour ceux qui feront une randonnée spirituelle sérieuse des Tables de la Loi, de leur offrir l’opportunité de découvrir un des textes parmi les plus admirables de l’Alchimie, celui de la Chrysopée du Seigneur, Du Bienheureux Raymond Lulle. Sous une apparente simplicité de lecture, ce texte contient véritablement les Clés de cette Haute science de la pratique des vertus de la tradition Hermétique. « LA CHRYSOPEE DU SEIGNEUR Du Bienheureux Raymond Lulle, sur le texte grec en la possession de Maitre Henry Kunrath, traduite par Thomas Weilley. “La sagesse d’En-Haut est premièrement pure, ensuite, pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d’hypocrisie. Et le fruit de la justice est semé dans la paix, par ceux qui recherchent la Paix...” (Ep JACQUES. III-17, 18) L’observation des Hommes a noté ce point particulier de leur nature, et qui veut qu’en eux la Paresse soit la mère de tous les Vices. Ce qui s’explique par le fait que le refus de la Chair de participer aux exigences des œuvres de l’Esprit tend invinciblement à générer en eux-mêmes les éléments contraires susceptibles de mieux servir ce honteux défaut. Ainsi donc, on peut admettre que l’Ame envahie par un Vice quelconque (manifestation d’un Principe intelligent et conscient de sa perversité), se trouve aussitôt en butte aux autres vices, que le premier qui força la place appelle aussitôt à l’aide, afin de conserver le fort qu’il vient d’emporter. Mais si ce processus ne fait qu’exprimer en mode inversé, un processus naturel de génération des attributs de l’Ame, c’est que ce dernier existe bien par lui-même, et, conséquemment, que les Vertus de l'Ame sont susceptibles d’une manifestation et d'un développement harmoniques, leur épanouissement et leur permanence dépendant de leur totalité. Ainsi, de même qu’en l’édifice une pierre en appelle une autre, et qu’elles deux en exigent une troisième, ce jusqu’à la pose finale de la " clef ", de même une Vertu et un Vice sont générateurs d’autres Principes, ce jusqu’à concurrence de l’ensemble final. C'est pourquoi, Fils du Soleil et de la Lune, si le langage des Philosophes ne t’est pas absolument inintelligible, médite leur enseignement. Méprisant le honteux désir de l’Or, vu la vaine curiosité naturelle qui ne conclut pas parce que ne s’étant jamais par avance fixé sa route, tu sauras alors percer le secret des véritables Fils du Feu. Tu comprendras alors seulement que ce Feu n’est point le feu, sombre et satanique, desséchant à la fois la chair et le coeur du faux sage ou de l’ignorant souffleur ; mais qu’au contraire, ce Feu est en réalité l’ESPRIT CONSOLATEUR que nous annoncent les saints Evangiles. Puisses-tu alors avoir la Force de mettre en pratique les vrais secrets de l’Art que je te donne cy, puisses-tu mener à bien I’Œuvre de ta propre Rédemption et atteindre ainsi l’Illumination finale promise aux saints hommes de Dieu. C’ est là, Fils du Soleil et de la Lune ce que te souhaite de tout son coeur ton Frère en Notre-Seigneur Jésus-Christ, son saint Nom soit béni ! Amen. Suite de cet extrait de la Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, troisième partie du tome II, dans le livre en téléchargement GRATUIT. © C. Le Moal
930
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
- Tarot
  - Tarot accueil
  - Tarot Sépher 0
  - Tarot Sépher 1
  - Tarot Sépher 2
  - Tarot Sépher 3
  - Tarot Sépher 4
  - Tarot Sépher 5
  - Tarot Sépher 6
  - Tarot Sépher 7
  - Tarot Sépher 8
  - Tarot Sépher 9
  - Tarot Sépher 10
  - Tarot Sépher 11
  - Tarot Sépher 12
  - Tarot Sépher 13
  - Tarot Sépher 14
  - Tarot Sépher 15
  - Tarot Sépher 16
  - Tarot Sépher 17
  - Tarot Sépher 18
  - Tarot Sépher 19
  - Tarot Sépher 20
  - Tarot Sépher 21
  - Tarot Sépher 22
  - Tarot et Moïse 1
  - Tarot et Moïse 2
  - Tarot et Moïse 3
  - Tarot et Moïse 4
  - Tarot et Moïse 5
  - Tarot et Moïse 6
  - Tarot et Moïse 7
  - Tarot et Moïse 8
  - Tarot et Moïse 9
  - Tarot et Moïse 10
  - Tarot et Moïse 11
  - Tarot et Moïse 12
  - Tarot et Moïse 13
  - Tarot et Moïse 14
  - Tarot et Moïse 15
  - Tarot et Moïse 16
  - Adam & Tarot 0
  - Adam & Tarot 1
  - Adam & Tarot 2
  - Adam & Tarot 3
  - Adam & Tarot 4
  - Adam & Tarot 5
  - Adam & Tarot 6
  - Adam & Tarot 7
  - Adam & Tarot 8
  - Adam & Tarot 9
  - Adam & Tarot 10
  - Adam & Tarot 11
  - Adam & Tarot 12
  - Adam & Tarot 13
  - Adam & Tarot 14
  - Adam & Tarot 15
  - Adam & Tarot 16
  - Adam & Tarot 17
  - Adam & Tarot 18
  - Adam & Tarot 19
  - Adam & Tarot 20
  - Thoth Tarot 1
  - Thoth Tarot 2
  - Thoth Tarot 3
  - Thoth Tarot 4
  - Thoth Tarot 5
  - Thoth Tarot 6
  - Thoth Tarot 7
  - Thoth Tarot 8
  - Thoth Tarot 9
  - Thoth Tarot 10
  - Thoth Tarot 11
  - Thoth Tarot 12
  - Tarot Eliphas
  - Tarot Eliphas 1
  - Tarot Charge 1
  - Tarot gratuit
  - Med Tarot 1
  - Med Tarot 2
  - Med Tarot 3
  - Med Tarot 4
  - Med Tarot 5
  - Med Tarot 6
  - Med Tarot 7
  - Med Tarot 8
  - Med Tarot 9
  - Med Tarot 10
  - Med Tarot 11
  - Med Tarot 12
  - Med Tarot 13
  - Med Tarot 14
  - Med Tarot 15
  - Med Tarot 16
  - Académie 0
  - Académie 1
  - Académie 2
  - Académie 3
  - Académie 4
  - Académie 5
  - Académie 6
  - Académie 7
  - Académie 8
  - Académie 9
  - Académie 10
  - Académie 11
  - Académie 12
  - Académie 13
  - Académie 14
  - Académie 15
  - Académie 16
  - Académie 17
  - Académie 18
  - Académie 19
  - Académie 20
  - Académie 21
  - Académie 22
  - Académie 23
  - Académie 24
  - Académie 25
  - Académie 26
  - Académie 27
  - Académie 28
  - Académie 29
  - Académie 30
  - Académie 31
  - Académie 32
  - Académie 33
  - Académie 34
  - Académie 35
  - Académie 36
  - Académie 37
  - Académie 38
  - Académie 39
  - Académie 40
  - Académie 41
  - Académie 42
  - Académie 43
  - Académie 44
  - Académie 45
  - Académie 46
  - Académie 47
  - Académie 48
  - Académie 49
  - Académie 50
  - Académie 51
  - Académie 52
  - Académie 53
  - Académie 54
  - Académie 55
  - Académie 56
  - Académie 57
  - Académie 58
  - Académie 59
  - Académie 60
  - Académie 61
  - Académie 62
  - Académie 63
  - Académie 64
  - Académie 65
  - Académie 66
  - Académie 67
  - Académie 68
  - Académie 69
  - Académie 70
  - Académie 71
  - Académie 72
  - Académie 73
  - Académie 74
  - Académie 75
  - Académie 76
  - Académie 77
  - Académie 78
  - Académie 79
  - Académie 80
  - Académie 81
  - Académie 82
  - Académie 83
  - Académie 84
  - Académie 85
  - Académie 86
  - Académie 87
  - Académie 88
  - Académie 89
  - Académie 90
  - Académie 91
  - Académie 92
  - Académie 93
  - Académie 94
  - Académie 95
  - Académie 96
  - Académie 97
  - Académie 98
  - Académie 99
  - Académie 100
  - Académie 101
  - Académie 102
  - Académie 103
  - Académie 104
  - Académie 105
  - Académie 106
  - Académie 107
  - Académie 108
  - Académie 109
  - Académie 110
  - Académie 111
  - Académie 112
  - Académie 113
  - Académie 114
  - Académie 115
  - Académie 116
  - Académie 117
  - Académie 118
  - Académie 119
  - Académie 120
  - Académie 121
  - Académie 122
  - Académie 123
  - Académie 124
  - Académie 125
  - Académie 126
  - Académie 127
  - Académie 128
  - Académie 129
  - Académie 130
  - Académie 131
  - Académie 132
  - Académie 133
  - Académie 134
  - Académie 135
  - Académie 136
  - Académie 137
  - Académie 138
  - Académie 139
  - Académie 140
  - Académie 141
  - Académie 142
- Contact
- Blogs & forums
.