Tarot et Cabbale d'Hermès. Les Tables de la Loi du Sépher de Moise, chapitre VI. La Genèse Biblique, chapitre 6. - 6.14 Fais-toi une arche de bois de gopher; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l'enduiras de poix en dedans et en dehors. Le Sépher de Moïse, chapitre VI, version lissée. - 14. Fais-toi une Thebah, une enceinte sympathique ; fais-la d’une substance élémentaire conservatrice ; compose-la de chambres et de canaux de communication ; et lies-en la circonférence tant intérieure qu’extérieure, avec une matière corporisante et bitumineuse. Le Sépher de Moïse, chapitre VI, version décryptée. - 14°) Fais à-toi une-thébah (une retraite, un refuge, un asile mutuel) d’une-substance-élémentaire conservatrice : de-canaux (lieux propres à contenir) tu-feras l’ensemble-d’elle, par-l’intérieur et-par-l’extérieur-circonférentiel avec-une-matière-corporisante. Fais à-toi une-thébah (une retraite, un refuge, un asile mutuel) ; dans ce verset dont le Nombre est celui de la Tempérance dans les lames du livre de Thoth, nous abordons une des missions parmi les plus importantes que devra accomplir l’initié parvenu au niveau de Nôah en évolution, et qui consiste pour lui à centraliser, en vue d’assurer la pérennité de la Connaissance, les richesses spirituelles accumulées dans un sanctuaire protecteur. Dans son ouvrage : Mission des Juifs, éditions Traditionnelles, Saint-Yves d’Alveydre nous indique: « On ne saurait trop faire attention aux noms propres de l’Antiquité, car ils sont loin d’être le fruit du hasard ou de la banalité. Les villes étaient bâties, les nations étaient organisées par les corps savants ou sacerdotaux, et les noms qui leur étaient donnés étaient composés d’après les règles d’un art absolument précis. L’Égypte s’appelait Chemi et Mitzra. Chemi faisait allusion à la situation resserrée de ce pays, Mitzra à son soleil. La capitale de l’Égypte, alors creusée dans le roc vif, s’appelait Thebab, l’Arche solaire, la Cité Principe ». Nous avons déjà de sérieuses indications concernant ce Nom de pouvoir Thebah, mais le voir traduit dans sa signification par Arche solaire, en rapport avec ce soleil renaissant qu’est notre Nôah, la précision et les correspondances entre la Thebah égyptienne et celle du Sépher de Moïse en deviennent saisissantes de rigueur. Pour compléter l’éclairage de sa signification profonde, je crois utile d’indiquer ce qu’écrivait Fabre d’Olivet, dans la Langue hébraïque restituée, au sujet de ce Nom cabbalistique, comme le sont tous les Noms des Tables de la Loi : « Il paraît que c’est le traducteur samaritain, qui en rendant ce mot (thebah) par « un vaisseau », a, le premier, donné naissance à toutes les idées ridicules que cette erreur a fait naître. Jamais le mot hébreu (Thebah), n’a signifié « un vaisseau », dans le sens d’ « un navire », comme on a bien voulu l’entendre depuis ; mais bien « un vaisseau », dans le sens d’une chose destinée à en contenir, à en conserver un autre. Ce mot, que l’on trouve employé dans toutes les mythologies anciennes, mérite une attention particulière de la part du lecteur. Il est du genre de ceux auxquels le grand nombre de significations empêche toujours d’assigner une signification déterminée. C’est d’un côté, le nom symbolique donné par les Égyptiens à leur ville sacrée, (Thébah), considérée comme l’asile, le refuge, la demeure des Dieux ; ville fameuse, dont le nom transporté en Grèce, sur une bourgade de la Boétie, a suffi pour l’immortaliser. C’est, d’un autre côté, un circuit, un orbe, un globe, une terre, un coffre, une arche, un Monde, le système solaire, l’Univers, enfin, que l’on se figurait contenu dans une sorte de vaisseaux ; car je dois rappeler ici que les Égyptiens, ne donnaient pas au Soleil et à la Lune des chars comme les Grecs, mais une sorte de vaisseaux ronds. Le vaisseau d’Isis n’était autre que cette Thebah, cette fameuse arche qui nous occupe en ce moment ; et s’il faut le dire, le nom même de Paris, de cette ville où se concentrent, en ce moment (la publication de la Langue hébraïque restituée a eu lieu en 1815), les rayons de gloire échappés à cent villes célèbres, où fleurissent, après de longues ténèbres, les sciences des Égyptiens, des Assyriens et des Grecs ; le nom de Paris, dis-je, n’est que le nom de la Thèbes d’Égypte et de Grèce, celui de la Syparis antique, de la Babel d’Assyrie, traduit dans la langue des Celtes. C’est le vaisseau d’Isis, (Bar-Isis) cette arche mystérieuse, qui, d’une manière ou d’autre, porte toujours les destinées du Monde, dont elle est le symbole ». Si nous nous rappelons le principe du langage analogique, il devient évident que la Thébah dont il est question dans ce verset n’est donc pas l’arche de bois évoquée dans la Genèse Biblique. D’abord il convient de suivre l’évolution intemporelle à laquelle nous convit Moïse dans les Tables de la Loi. En ce chapitre VI, correspondant à notre 6ème Jour de la Création, celui d’Adam ; après avoir créé les grands cycles astraux et planétaires, dont nous avons vu l’importance, pour ce qui est des filiations multiples, dans les chapitres précédents, Nôah, l’initié de la 9ème manifestation du Zodiaque sacré, devient en évolution le truchement de la Providence dans la sphère du Destin et donc celle de la Terre dans ses manifestations organiques. Autant les productions désordonnées de la Terre adamique sont par essence mortelles, autant les Lois de la Divine Providence, qui servent de guide sur le chemin de la rédemption de l’âme-de-vie, ne peuvent disparaître ; il est donc parfaitement dans l’ordre des choses que Nôah, et tous ceux qui ont atteint ce niveau d’évolution, recevant ces richesses spirituelles en soient les gardiens et les protecteurs. Nôah est le repos de la nature par ce qu’il est capable d’agir dans la sphère temporelle au nom et dans le respect des principes de l’intemporelle. Ce processus est immanent à la nature même de l’initié Nôah ; dans la lame 9, du livre de Thoth, il tient dans sa main la lanterne contenant la flamme de la lumière éternelle qui ne peut pas s’éteindre et qui doit parvenir à se transmettre. Dans ce verset 14, la Tempérance dans les lames du livre de Thoth, Nôah le vase terrestre reçoit son contenu du vase céleste de l’ange de la Création, ce dépôt sacré n’est pas répandu au hasard et à tous les vents, il est conservé dans un vase d’or, la Thébah (une retraite, un refuge, un asile mutuel), et cette Thébah (ce contenant) doit donc forcément être en rapport avec le contenu sacré qu’il devra recevoir. Nous avons vu dans le chapitre précédent qu’être le Nôah de la 9ème manifestation du Zodiaque sacré, n’implique absolument pas que ce Nôah soit automatiquement en évolution, ce qui serait contraire aux lois du libre arbitre. Aussi ce que nous devons entendre par : Fais à-toi une-thébah, c’est surtout une construction spirituelle qui est le propre du sage recevant la Connaissance d’une part, et qui dans la mission de Nôah devra d’abord en assurer la pérennité et la conservation et d’autre part, c’est un acte volontaire dont la réalisation dépendra exclusivement de son bon vouloir. Il ne suffit pas d’accéder au grade de Nôah pour le devenir et le rester, encore faut-il être capable de se comporter comme il convient dans ses efforts pour la réalisation du Grand Œuvre qui passe par la haute magie qui consiste à éprouver la connaissance. Les principes même du libre arbitre et de la perfectibilité impliquent que rien ne soit définitivement acquis ; chacun doit constamment manifester sa volonté, qui pérennise ses choix, en fournissant les efforts nécessaires au maintien de sa souveraineté ; passer du savoir extériorisant de l’intellectuel raisonneur, à celui de la Connaissance intériorisante du spirituel en méditation est une chose, mais retrouver les pouvoirs du Verbe Vivant créateur de la haute magie implique une mise en pratique dans l’épreuve. Chaque état (intellectuel, spirituel, Mage) étant le décuple de celui qui le précède ; ceci donne une idée de la puissance (10) à laquelle doit s’élever celui qui veut passer d’un état à un autre. D’une-substance-élémentaire conservatrice : de-canaux (lieux propres à contenir, voilà une énigme difficile à résoudre pour ceux qui se trouvent dans la sphère adamique du monde de l’éphémère. Quelle est donc cette substance élémentaire conservatrice, dans un environnement périssable et biodégradable ? Ici il n’y a qu’une seule chose qui puisse être l’œuvre d’un mortel et qui puisse défier les cycles de recyclages perpétuels, et c’est ce qui est de même nature que la Prima Materia ( voir le verset 9, et la Chrysopée du Seigneur) de la Création je veux parler des pensées, l’énergie source. Notre Ermite de Nôah/Capricorne, devra se construire une Thébah qui donnera un corps spirituel à ses Connaissances, (que le contenu soit en rapport et en harmonie avec le contenant) ou comme le disait si justement Grillot de Givry : la noblesse de l’Œuvre requiert la noblesse de l’œuvrant. Le corps propre à contenir ces richesses ne devant pas être lui non plus de nature périssable, il me semble que l’endroit le plus approprié (il serait plus juste de dire l’état) n’est donc pas la mémoire organique, mais la Conscience la plus subtile et la plus spirituelle, celle de la renaissance de notre initié, son corpus métaphysique, cette faculté supérieure qu’est la Mémoire spirituelle. Tu-feras l’ensemble-d’elle, par-l’intérieur et-par-l’extérieur-circonférentiel avec-une-matière-corporisante. La matière corporisante, qu’il convient de ne pas confondre avec la matière corporisée, est donc bien cette énergie source, ce médiateur plastique protéiforme que nous avons déjà évoqué dans les chapitres précédents. C’est aussi celle qui est soumise à la volonté du Mage, pour peu qu’il sache utiliser le Verbe Vivant créateur du sceptre reçu, celui qui fait passer de la contingence à l’être par simple invocation ; ainsi que la toute puissance des vertus pour accomplir l’œuvre alchimique, comme le dit si bien Dante dans le chant III, de l’Enfer : ainsi le veut celui qui peut tout ce qu'il veut. Tout cela nous indique clairement le travail considérable que doit parvenir à faire celui qui atteint l’état de Nôah. Servir la Providence n’est pas une frivolité et la quête de la perfection se doit d’être constante et totale moyennant quoi il est rappelé dans ce verset par les tropes : Fais à-toi et tu-feras, que si les dispositifs sont immanents, pour être manifestés encore faut-il que la volonté (libre arbitre) de celui qui s’engage résolument dans la voie de l’évolution, se manifeste, car la Thébah n’existe pas à l’état naturel elle est la réalisation de la faculté volitive, tant à l’intérieur de la Conscience de l’âme-de-vie qu’à l’extérieur-circonférentiel. Suite de cet extrait de la Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, troisième partie du tome II, dans le livre en téléchargement GRATUIT. © C. Le Moal
Le Tarot, (les lames du livre de Thoth), la Cabbale et la Thébah de Noé dans La Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée; chapitre VI, Verset 14.
932
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
- Tarot
  - Tarot accueil
  - Tarot Sépher 0
  - Tarot Sépher 1
  - Tarot Sépher 2
  - Tarot Sépher 3
  - Tarot Sépher 4
  - Tarot Sépher 5
  - Tarot Sépher 6
  - Tarot Sépher 7
  - Tarot Sépher 8
  - Tarot Sépher 9
  - Tarot Sépher 10
  - Tarot Sépher 11
  - Tarot Sépher 12
  - Tarot Sépher 13
  - Tarot Sépher 14
  - Tarot Sépher 15
  - Tarot Sépher 16
  - Tarot Sépher 17
  - Tarot Sépher 18
  - Tarot Sépher 19
  - Tarot Sépher 20
  - Tarot Sépher 21
  - Tarot Sépher 22
  - Tarot et Moïse 1
  - Tarot et Moïse 2
  - Tarot et Moïse 3
  - Tarot et Moïse 4
  - Tarot et Moïse 5
  - Tarot et Moïse 6
  - Tarot et Moïse 7
  - Tarot et Moïse 8
  - Tarot et Moïse 9
  - Tarot et Moïse 10
  - Tarot et Moïse 11
  - Tarot et Moïse 12
  - Tarot et Moïse 13
  - Tarot et Moïse 14
  - Tarot et Moïse 15
  - Tarot et Moïse 16
  - Adam & Tarot 0
  - Adam & Tarot 1
  - Adam & Tarot 2
  - Adam & Tarot 3
  - Adam & Tarot 4
  - Adam & Tarot 5
  - Adam & Tarot 6
  - Adam & Tarot 7
  - Adam & Tarot 8
  - Adam & Tarot 9
  - Adam & Tarot 10
  - Adam & Tarot 11
  - Adam & Tarot 12
  - Adam & Tarot 13
  - Adam & Tarot 14
  - Adam & Tarot 15
  - Adam & Tarot 16
  - Adam & Tarot 17
  - Adam & Tarot 18
  - Adam & Tarot 19
  - Adam & Tarot 20
  - Thoth Tarot 1
  - Thoth Tarot 2
  - Thoth Tarot 3
  - Thoth Tarot 4
  - Thoth Tarot 5
  - Thoth Tarot 6
  - Thoth Tarot 7
  - Thoth Tarot 8
  - Thoth Tarot 9
  - Thoth Tarot 10
  - Thoth Tarot 11
  - Thoth Tarot 12
  - Tarot Eliphas
  - Tarot Eliphas 1
  - Tarot Charge 1
  - Tarot gratuit
  - Med Tarot 1
  - Med Tarot 2
  - Med Tarot 3
  - Med Tarot 4
  - Med Tarot 5
  - Med Tarot 6
  - Med Tarot 7
  - Med Tarot 8
  - Med Tarot 9
  - Med Tarot 10
  - Med Tarot 11
  - Med Tarot 12
  - Med Tarot 13
  - Med Tarot 14
  - Med Tarot 15
  - Med Tarot 16
  - Académie 0
  - Académie 1
  - Académie 2
  - Académie 3
  - Académie 4
  - Académie 5
  - Académie 6
  - Académie 7
  - Académie 8
  - Académie 9
  - Académie 10
  - Académie 11
  - Académie 12
  - Académie 13
  - Académie 14
  - Académie 15
  - Académie 16
  - Académie 17
  - Académie 18
  - Académie 19
  - Académie 20
  - Académie 21
  - Académie 22
  - Académie 23
  - Académie 24
  - Académie 25
  - Académie 26
  - Académie 27
  - Académie 28
  - Académie 29
  - Académie 30
  - Académie 31
  - Académie 32
  - Académie 33
  - Académie 34
  - Académie 35
  - Académie 36
  - Académie 37
  - Académie 38
  - Académie 39
  - Académie 40
  - Académie 41
  - Académie 42
  - Académie 43
  - Académie 44
  - Académie 45
  - Académie 46
  - Académie 47
  - Académie 48
  - Académie 49
  - Académie 50
  - Académie 51
  - Académie 52
  - Académie 53
  - Académie 54
  - Académie 55
  - Académie 56
  - Académie 57
  - Académie 58
  - Académie 59
  - Académie 60
  - Académie 61
  - Académie 62
  - Académie 63
  - Académie 64
  - Académie 65
  - Académie 66
  - Académie 67
  - Académie 68
  - Académie 69
  - Académie 70
  - Académie 71
  - Académie 72
  - Académie 73
  - Académie 74
  - Académie 75
  - Académie 76
  - Académie 77
  - Académie 78
  - Académie 79
  - Académie 80
  - Académie 81
  - Académie 82
  - Académie 83
  - Académie 84
  - Académie 85
  - Académie 86
  - Académie 87
  - Académie 88
  - Académie 89
  - Académie 90
  - Académie 91
  - Académie 92
  - Académie 93
  - Académie 94
  - Académie 95
  - Académie 96
  - Académie 97
  - Académie 98
  - Académie 99
  - Académie 100
  - Académie 101
  - Académie 102
  - Académie 103
  - Académie 104
  - Académie 105
  - Académie 106
  - Académie 107
  - Académie 108
  - Académie 109
  - Académie 110
  - Académie 111
  - Académie 112
  - Académie 113
  - Académie 114
  - Académie 115
  - Académie 116
  - Académie 117
  - Académie 118
  - Académie 119
  - Académie 120
  - Académie 121
  - Académie 122
  - Académie 123
  - Académie 124
  - Académie 125
  - Académie 126
  - Académie 127
  - Académie 128
  - Académie 129
  - Académie 130
  - Académie 131
  - Académie 132
  - Académie 133
  - Académie 134
  - Académie 135
  - Académie 136
  - Académie 137
  - Académie 138
  - Académie 139
  - Académie 140
  - Académie 141
  - Académie 142
- Contact
- Blogs & forums
.