Le Tarot, (les lames du livre de Thoth), la Cabbale et la Thébah de Noé dans La Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée; chapitre VI, Verset 17.
Tarot et Cabbale d'Hermès. Les Tables de la Loi du Sépher de Moise, chapitre VI. La Genèse Biblique, chapitre 6. - 6.17 Et moi, je vais faire venir le déluge d'eaux sur la terre, pour détruire toute chair ayant souffle de vie sous le ciel; tout ce qui est sur la terre périra. Le Sépher de Moïse, chapitre VI, version lissée. - 17. Et me voici, moi-même, conduisant sur la Terre la grande intumescence des eaux pour y détruire et consumer entièrement toute substance corporelle possédant en soi le souffle des Vies : tout ce qui est sur la Terre, au-dessous des Cieux, expirera. Le Sépher de Moïse, chapitre VI, version décryptée. - 17°) Et-moi-même, me-voici faisant-venir ce-qui-constitue-la-grande-intumescence des-eaux (le déluge) sur-la-terre, pour-déprimer (détruire) toute-forme-corporelle qui-a dans-soi le-souffle des-vies : par-en-bas des-cieux, tout ce-qui-est en-la-terre expirera. Nous voici arrivés à une fin de rotation dans les cycles de la sphère organique et temporelle. Nous savons depuis le verset 24, chapitre III, du premier tome, que toute la sphère organique où se produisent les manifestations temporelles (mortelles), est gouvernée par des cycles sous la garde d’un Cherubin : « Et-il-éloigna ce-même Adam (l’homme universel), et-il-fit-résider de-l’antériorité-univrselle-des-temps, à-la-sphère-temporelle-et-sensible, ce-même-Chérubin (un être semblable aux innombrables légions) et-cette-même-flamme incandescente de-l’ardeur-dévastatrice tourbillonnant-sans-cesse-sur elle-même, pour-garder la-route de-la-substance-élémentaire des vies ». Qui dit cycle dit forcément naissance, croissance, maturité, déclin, dégénérescence et disparition. Il convient donc de bien comprendre que le processus décrit dans ce qui est communément connu sous le terme de déluge, n’est pas un phénomène géologique, climatique, historique ou d’une autre nature, qui se serait produit à une époque spécifique, mais un principe immuable des lois de la Divine Création qui nous est formidablement détaillé dans ce chapitre VI. Tout cercle de manifestation a un centre, duquel émane l’énergie fécondante qui lui donne vie, et lorsque ce cercle a atteint son gonflement (intumescence) autant-qu’il-lui-était-possible, alors se déclanche le mécanisme du déluge, qui va le recycler. Dans ce verset, il nous est expliqué ce qui va se produire à l’échelle la plus élevée (cosmique), ou celle de la disparition d’une humanité ayant atteint les limites de son déclin, qui ne peut pas se produire, comme nous avons déjà eu l’occasion de l’expliquer, éternellement et infiniment. Le Mal, qu’il serait plus judicieux de nommer, selon la science hermétique, un Bien négatif, à l’inverse du Bien positif, ne peut pas être infini. Mais il y aurait une injustice incompatible avec la Justice Divine, si, lors de ce déluge, tout était recyclé sans discernement entre ceux ayant atteint le degré d’initiation de Nôah, et qui sont les serviteurs de la Providence dans la moindre de leurs actions, et ceux qui sont restés sur les voies de l’involution sous domination de Nahash le Destin. Alors, avant l’enclenchement du déluge, ceux qui servent la Providence, instruits par leur niveau de Connaissance des événements à venir, pourront se construire une Thebah qui va les préserver des effets de la destruction et du recyclage ; ils deviendront les ferments qui viendront féconder la nouvelle humanité et remplaceront celle qui va disparaître, car le cycle des manifestations ne s’arrête pas avec le déluge, les eaux dissolvent mais aussi fécondent, c’est pour cette cohérence avec les Lois de la Divine Création que le déluge est l’œuvre de l’élément Eau. Et comme ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, nous retrouverons la déclinaison de ce phénomène dans toutes les manifestations aussi minimes soient-elles. Pour un individu, le déluge sera bien évidemment sa propre mort corporelle, et il en sera de lui comme de Nôah, s’il a su préparer sa Thebah il peut espérer survivre à ce cataclysme en tant qu’entité consciente, sinon il retourne par sa dissolution dans le sein de l’inconscient collectif gouverné par l’archétype et ses lois de causalité ; ce sera tout aussi vrai pour une famille, un clan, une tribu, un peuple, une nation ou une civilisation; tout comme nous retrouverons ce phénomène au sein des personnes morales que sont les associations, sociétés, organisations, religions, cultures ou encore pour les conceptions intellectuelles et les produits enfantés dans un travail angoisseux hétérogène à la terre adamique, comme il est précisé versets 16, 17,18,19, du chapitre III, tome 1. Il est aisé de constater l’intemporalité de ce phénomène, lorsqu’une chose, un concept, une production, un cours de bourse gonfle démesurément il finit par atteindre son point culminant, qui ne se dégonflera pas lentement, comme le ballon, mais brutalement dans un déluge chaotique. Alors il y a eu, et il y aura encore des déluges géologiques, climatiques, écologiques mais aussi des déluges sociaux, politiques, culturels, cultuels, scientifiques, financiers etc La grande intumescence qui en est à l’origine n’est rien de plus que les limites de notre clé principe : autant-que-possible. Et-moi-même, me-voici faisant-venir, nous avons dans ces tropes un retour aux lois supérieures, celles de la Divine Création, qui reprennent toujours la main, quoi qu’il arrive ; la formulation symbolique qui en est faite dans ce verset est particulièrement élégante et efficace, IHÔAH le grand démiurge est le gardien des Lois immuables qu’il applique avec la rigueur et le discernement sans lesquels il ne peut y avoir de Justice, et rien jamais n’est totalement séparé du TOUT. Ceci implique que ce qui se fait sur le plan organique et temporel, même si c’est une œuvre propre à la matière adamique, celle-ci ne peut s’exprimer qu’à l’intérieur des champs du possible, les Lois de la Divine Création, qui font qu’une chose ne pourra exister que dans les limites d’autant-que-possible, ce qui veut dire aussi autant que l’existence de cette chose n’est pas contraire à l’équilibre et l’harmonie du TOUT. Il découle naturellement de ce principe de nécessaire correspondance entre la sphère temporelle et la Providence, que chaque action, positive ou négative, dans la sphère adamique induit des résonances qui auront des manifestations sur les plans supérieurs. Toute action provoque une réaction et marque d’une signature indélébile la mémoire Akashique. N’espérez pas passer inaperçu aux yeux de la Divine Providence. Ce-qui-constitue-la-grande-intumescence des-eaux. Se focaliser uniquement sur le déluge d’une inondation terrestre généralisée, est une voie d’égarement assurée pour cause de réductionnisme spirituel ; même si localement ces eaux sous forme de raz de marées ou de Tsunamis, peuvent parfois revêtir l’aspect d’un déluge Ici, il convient de se rappeler le sens symbolique des-eaux, comme j’ai eu maintes fois l’occasion de le signaler. C’était dans l’ancienne Égypte l’océan primordial Noun de l’Énergie originelle chaotique qui va se manifester en ondes sous la moindre impulsion ; ondes qui vont en s’élargissant, transporter cette énergie du centre à la périphérie. Nous devons d’ailleurs conserver en mémoire les positions de notre Zodiaque sacré, qui nous indique que si Nôah/Capricorne est un signe de terre, comme nous l’indique la suite de ce verset, il a pour signe opposé celui du Kanaîn/Cancer qui est un signe d’eau et d’expansion ; eau qui dissout et qui féconde. Ceci est une grande révélation que nous donne Moïse, (le sauver des eaux) ; le déluge n’est pas l’œuvre d’un feu destructeur, mais il est confié aux eaux matricielles, preuve s’il en était encore besoin que la Création ne se déjuge pas en détruisant ce qu’Elle avait conçu, ce qui démontrerait une imperfection contraire à la Vérité Absolue, mais qu’Elle permet, selon le principe de perfectibilité, à l’âme-de-vie de poursuivre sa route vers l’évolution, sans risque pour elle de tomber dans un puit sans fond et qu’ouvrirait le vortex de ses propres turpitudes infinies. Les eaux sur la terre ont toujours été un signe de germination et de régénération, ce n’est pas, contrairement à l’idée Biblique, un phénomène de destruction issu d’une colère divine, mais un principe immanent nécessaire à la protection et l’évolution de l’âme-de-vie. Suite de cet extrait de la Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, troisième partie du tome II, dans le livre en téléchargement GRATUIT. © C. Le Moal
935
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
- Tarot
  - Tarot accueil
  - Tarot Sépher 0
  - Tarot Sépher 1
  - Tarot Sépher 2
  - Tarot Sépher 3
  - Tarot Sépher 4
  - Tarot Sépher 5
  - Tarot Sépher 6
  - Tarot Sépher 7
  - Tarot Sépher 8
  - Tarot Sépher 9
  - Tarot Sépher 10
  - Tarot Sépher 11
  - Tarot Sépher 12
  - Tarot Sépher 13
  - Tarot Sépher 14
  - Tarot Sépher 15
  - Tarot Sépher 16
  - Tarot Sépher 17
  - Tarot Sépher 18
  - Tarot Sépher 19
  - Tarot Sépher 20
  - Tarot Sépher 21
  - Tarot Sépher 22
  - Tarot et Moïse 1
  - Tarot et Moïse 2
  - Tarot et Moïse 3
  - Tarot et Moïse 4
  - Tarot et Moïse 5
  - Tarot et Moïse 6
  - Tarot et Moïse 7
  - Tarot et Moïse 8
  - Tarot et Moïse 9
  - Tarot et Moïse 10
  - Tarot et Moïse 11
  - Tarot et Moïse 12
  - Tarot et Moïse 13
  - Tarot et Moïse 14
  - Tarot et Moïse 15
  - Tarot et Moïse 16
  - Adam & Tarot 0
  - Adam & Tarot 1
  - Adam & Tarot 2
  - Adam & Tarot 3
  - Adam & Tarot 4
  - Adam & Tarot 5
  - Adam & Tarot 6
  - Adam & Tarot 7
  - Adam & Tarot 8
  - Adam & Tarot 9
  - Adam & Tarot 10
  - Adam & Tarot 11
  - Adam & Tarot 12
  - Adam & Tarot 13
  - Adam & Tarot 14
  - Adam & Tarot 15
  - Adam & Tarot 16
  - Adam & Tarot 17
  - Adam & Tarot 18
  - Adam & Tarot 19
  - Adam & Tarot 20
  - Thoth Tarot 1
  - Thoth Tarot 2
  - Thoth Tarot 3
  - Thoth Tarot 4
  - Thoth Tarot 5
  - Thoth Tarot 6
  - Thoth Tarot 7
  - Thoth Tarot 8
  - Thoth Tarot 9
  - Thoth Tarot 10
  - Thoth Tarot 11
  - Thoth Tarot 12
  - Tarot Eliphas
  - Tarot Eliphas 1
  - Tarot Charge 1
  - Tarot gratuit
  - Med Tarot 1
  - Med Tarot 2
  - Med Tarot 3
  - Med Tarot 4
  - Med Tarot 5
  - Med Tarot 6
  - Med Tarot 7
  - Med Tarot 8
  - Med Tarot 9
  - Med Tarot 10
  - Med Tarot 11
  - Med Tarot 12
  - Med Tarot 13
  - Med Tarot 14
  - Med Tarot 15
  - Med Tarot 16
  - Académie 0
  - Académie 1
  - Académie 2
  - Académie 3
  - Académie 4
  - Académie 5
  - Académie 6
  - Académie 7
  - Académie 8
  - Académie 9
  - Académie 10
  - Académie 11
  - Académie 12
  - Académie 13
  - Académie 14
  - Académie 15
  - Académie 16
  - Académie 17
  - Académie 18
  - Académie 19
  - Académie 20
  - Académie 21
  - Académie 22
  - Académie 23
  - Académie 24
  - Académie 25
  - Académie 26
  - Académie 27
  - Académie 28
  - Académie 29
  - Académie 30
  - Académie 31
  - Académie 32
  - Académie 33
  - Académie 34
  - Académie 35
  - Académie 36
  - Académie 37
  - Académie 38
  - Académie 39
  - Académie 40
  - Académie 41
  - Académie 42
  - Académie 43
  - Académie 44
  - Académie 45
  - Académie 46
  - Académie 47
  - Académie 48
  - Académie 49
  - Académie 50
  - Académie 51
  - Académie 52
  - Académie 53
  - Académie 54
  - Académie 55
  - Académie 56
  - Académie 57
  - Académie 58
  - Académie 59
  - Académie 60
  - Académie 61
  - Académie 62
  - Académie 63
  - Académie 64
  - Académie 65
  - Académie 66
  - Académie 67
  - Académie 68
  - Académie 69
  - Académie 70
  - Académie 71
  - Académie 72
  - Académie 73
  - Académie 74
  - Académie 75
  - Académie 76
  - Académie 77
  - Académie 78
  - Académie 79
  - Académie 80
  - Académie 81
  - Académie 82
  - Académie 83
  - Académie 84
  - Académie 85
  - Académie 86
  - Académie 87
  - Académie 88
  - Académie 89
  - Académie 90
  - Académie 91
  - Académie 92
  - Académie 93
  - Académie 94
  - Académie 95
  - Académie 96
  - Académie 97
  - Académie 98
  - Académie 99
  - Académie 100
  - Académie 101
  - Académie 102
  - Académie 103
  - Académie 104
  - Académie 105
  - Académie 106
  - Académie 107
  - Académie 108
  - Académie 109
  - Académie 110
  - Académie 111
  - Académie 112
  - Académie 113
  - Académie 114
  - Académie 115
  - Académie 116
  - Académie 117
  - Académie 118
  - Académie 119
  - Académie 120
  - Académie 121
  - Académie 122
  - Académie 123
  - Académie 124
  - Académie 125
  - Académie 126
  - Académie 127
  - Académie 128
  - Académie 129
  - Académie 130
  - Académie 131
  - Académie 132
  - Académie 133
  - Académie 134
  - Académie 135
  - Académie 136
  - Académie 137
  - Académie 138
  - Académie 139
  - Académie 140
  - Académie 141
  - Académie 142
- Contact
- Blogs & forums
.