957
Le Tarot, (les lames du livre de Thoth), la Cabbale et le Zodiaque, dans La Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, Chapitre V, Versets 23 à 25.
Tarot et Cabbale d'Hermès. Les Tables de la Loi du Sépher de Moise, chapitre V. La Genèse Biblique, chapitre 5. - 5.23 Tous les jours d'Hénoc furent de trois cent soixante-cinq ans. Le Sépher de Moïse, chapitre V, version lissée. - 23. Et le nombre de ses périodes lumineuses fut de cinq mutations temporelles, six décuples, et trois centaines de mutation. Le Sépher de Moïse, chapitre V, version décryptée. - 23°) Et-ils-furent, tous-les-jours, (les manifestations phénoméniques) de-Henoch, cinq et-six-décuples de-mutation, et-trois centaines de-mutation-temporelle. Cinq = mouvement de contraction d’appréhension et d’enveloppement. Six = Proportion, égalité relative entre les oppositions. Trois = Extraction ou soustraction, amalgame et pétrissement. Par la référence du nombre 365, qui ici est inversée, nous pouvons comprendre une référence circulaire et dont ce signe marque l’involution à son nadir sur le plan terrestre, et sous l’impulsion de ce signe (coup de tête du Bélier) dans le sens éthique, nous aurons une démarche volontaire, évolutive et énergique qui va s’amorcer pour terminer le cycle. La Genèse de la Bible, chapitre 5 - 5.24 Hénoc marcha avec Dieu; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit. Le Sépher de Moïse, chapitre V, version lissée. - 24. Comme il continua toujours à suivre les traces d’Ælohîm, LUI-les-Dieux, il cessa d’exister sans cesser d’être; car, l’Être des êtres le retira à LUI. Le Sépher de Moïse, chapitre V, version décryptée. - 24°) Et-il-s’exita-à-suivre, Henoch (les traces) de-Lui-les-Dieux ; et-non-être-substance-de-lui, car-il-retira-lui, Lui-l’Être-des-êtres. Rappelons-nous que sur le plan planétaire Henoch/Mercure est le messager des dieux, et qu’il y a manifestement une liaison, un croisement entre Henoch/Bélier, suivant les trace de-Lui-les-Dieux, régent de la tête, et Henoch/Mercure, messager des dieux, régent du cerveau. « (Hébreux 11: 5) C’est par la foi qu’Enoch fut enlevé pour qu’il ne vît point la mort, et qu’il ne parut plus parce que Dieu l’avait enlevé; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu’il était agréable à Dieu. » Ce que nous pourrions traduire par le fait qu’Henoch/Bélier étant le nadir de l’involution, par son énergie Martienne et sa volonté de tête, il marche sur les traces de l’évolution ; que ce parcours de l’évolution ayant été préalablement tracé par Lui-l’Être-des-êtres, cela permet à l’âme-de-vie d’être enlevée (élevée) de la sphère organique et temporelle. Henoch/Bélier est aussi un initié et un instructeur, car l’élévation ne se conçoit jamais d’une façon individuelle et égotique. S’élever c’est faire d’abord preuve de volonté, de libre arbitre et donc de responsabilité ; et le niveau le plus élevé de la responsabilité, est forcément celui qui consiste à se préoccuper des autres, et qui se traduit par donner sans se soucier de recevoir. Le Grand Œuvre est nécessairement en harmonie avec l’ensemble des forces et puissances de la Divine Création. Évoluer, c’est s’ouvrir par acte volontaire aux Lois de la Providence, et par voie de conséquence, accéder à la Connaissance. Henoch/Bélier, comme Henoch/Mercure, dans son sens éthique doit se traduire par cette fonction désintéressée qui consiste à diffuser les richesses de Connaissances reçues, en devenant, autant-que-possible, chaque fois que l’occasion nous en est donnée, le messager des dieux ; car les richesses de la Lumière ne sont pas faites pour être capitalisées avec avarice, mais pour permettre, à celui qui les reçoit de pouvoir acquitter sa dette, en devenant volontairement celui qui s’efforce de la répandre auprès de ceux qui en manquent. Nous retrouvons cela dans l’ancien livre d’Enoch : « CHAPITRE 12 1. Avant l’accomplissement de toutes ces choses, Enoch fut enlevé de la terre; et personne ne sut où il avait été enlevé, ni ce qu’il était devenu. 2. Tous ces jours, il les passa avec les saints, et avec les vigilants* (*Initiés). 3. Moi, Enoch, je bénissais le grand Seigneur, le Roi de la paix. 4. Et voici: les vigilants me nommèrent Enoch le scribe. 5. Et le Seigneur me dit: Enoch, scribe de justice, va dire aux vigilants du ciel, qui ont abandonné les hauteurs sublimes des cieux et leurs éternelles demeures, qui se sont souillés avec les femmes, 6. Et ont pratiqué les oeuvres des hommes, en prenant des femmes à leur exemple, qui se sont enfin corrompus sur la terre. 7. Dis-leur que sur la terre, ils n’obtiendront jamais ni paix, ni rémission de leurs péchés. Jamais ils ne se réjouiront dans leurs rejetons; ils verront leurs bien-aimés exterminés; ils pleureront leurs fils exterminés; ils me prieront pour eux, mais jamais ils n’obtiendront paix ou miséricorde. Si nous traduisons : aux vigilants du ciel, qui ont abandonné les hauteurs sublimes des cieux et leurs éternelles demeures, par les âmes-de-vie qui ont succombées aux tentations de l’ardeur cupide de Nahash, nous comprenons aisément le rôle de messager des dieux que doit remplir celui qui parvient à Hénoch/Bélier en évolution. Car, ne nous y trompons pas, chaque signe du Zodiaque sacré, qui est décomposé en : fils et-filles (une foule d’êtres émanés), (fils et-filles étant évidemment la face involution et évolution de chacun des aspects du signe), sont des passages d’initiation obligés, pour l’âme-de-vie, lors de sa traversée spirituelle du jardin du Bien et du Mal ; mais nous aurons l’occasion de revenir plus amplement sur ce sujet. La Genèse Biblique, chapitre 5 - 5.25 Metuschélah, âgé de cent quatre-vingt-sept ans, engendra Lémec. Le Sépher de Moïse, chapitre V, version lissée. - 25. Cependant Methoushalê, le trait de la mort, existait depuis sept mutations temporelles, huit décuples, et une centaine entière de mutation, lorsqu’il produisit l’existence de Lamech, le nœud qui lie la dissolution, et l’arrête. Le Sépher de Moïse, chapitre V, version décryptée. - 25°) Et-il-exista, Methoushalah, sept et-huit-décuples de-mutation, et-une-centaine de-mutation-temporelle ; et-il-produisit l’existence de-Lamech (le nœud qui arrête la dissolution). Concernant Methoushalah, qui, suivant l’avancée dans notre Zodiaque sacré, est ici le signe des Poissons, avant d’aborder les commentaires qu’il convient d’apporter à ce signe, je crois utile de rapporter ce qu’en disait Fabre d’Olivet dans son ouvrage La Langue hébraïque restituée : « Methoushalah Ce n’est plus Whirad qui est enfanté par Henôch ; car, dans cette génération, ce même Whirad, changé en Ired, est devenu le père d’Henôch : c’est Methoushalah, que nous avons vu dans la postérité de Kaîn, être également le petit-fils de Whirad. Le changement apporté dans ce nom est peu sensible. C’est toujours la racine, la mort, qui en constitue le fond. Le mot qui y est ajouté, signifie un trait. Dans la postérité de Kaîn, Methoushâel symbolise le gouffre de la mort, c’est-à-dire, une mort qui précipite et dévore ; tandis que dans celle de Sheth Methoushalah caractérise le trait de la mort ; c’est-à-dire une mort qui lance vers l’éternité de l’existence. Ainsi Moïse admet deux espèces de mort : cela est digne de remarque.» Si nous nous rapportons à nos deux roues inversées, nous pouvons comprendre que Methoushâel, le gouffre de la mort, correspond parfaitement à la mort terrestre, et aux cycles de réincarnations, alors que, comme nous allons le voir, Methoushalah sera celui de la mort qui provient de l’immolation de l’agneau, le principe Christique (ou Christos) de crucifixion de l’ego et de l’animalité des sens, au profit de la renaissance spirituelle. Sept = Nombre de la restitution et de la plénitude cyclique, consommation des choses accomplissement d’un cycle. Huit = Nombre de l’entassement des formes. Cent = Désir d’extension, action extérieure, s’étendre se dilater. L’ensemble de ces nombres, ajouté à celui de ce verset qui en réduction théosophique nous donne 7, le chariot dans les lames du livre de Thoth, voilà qui résume et symbolise admirablement ce que va représenter ce signe de Methoushalah/Poissons, qui je le rappelle est un signe de passage, de transition d’un état à un autre. Ce septième signe est aussi le deuxième signe d’Eau, celui qui est à son exaltation dans le triptyque : « Début, milieu et fin ». Dans le corps humain il gouvernera les pieds, celui du pèlerin sur les chemins de la Jérusalem céleste, mais c’est aussi le filtre par où pénètrent les forces telluriques. Dans les pieds sont représentées toutes les parties du corps ainsi que les lignes de nos réincarnations, ce qui explique l’importance de la cérémonie du lavement des pieds, qu’il convient de comprendre non pas dans son sens profane mais profondément ésotérique, celui qui nous rattache au Zodiaque sacré. Son régent exotérique est Lamech/Jupiter. Comme nous venons de le voir c’est un signe de mort, mais surtout d’une mort annonçant une renaissance, d’où l’abondance de son utilisation symbolique dans le mythe Christique. C’est le signe dans lequel s’effectue l’alchimie de la dissolution de la vie temporelle et intemporelle, dans cette Eau qui ne mouille pas les mains, ce qui explique qu’il soit dualité tant dans sa représentation, que dans ses manifestations. La mort est donc soit celle du corps dans la sphère de l’involution, soit celle de l’ego, crucifiée sur la croix de la matière, pour pouvoir renaître de son vivant. Les poissons qui figurent dans la représentation hiéroglyphique de ce signe, sont représentés dans un sens différent, et symbolise donc ces deux courants que doit emprunter l’âme-de-vie, l’involution, l’évolution. Ce signe est donc le premier du troisième quadrant de notre Zodiaque sacré celui de l’intuition et de la foi, c’est aussi celui de la libération et de la transformation. Suite de cet extrait de la Véritable Histoire d'Adam et Eve enfin dévoilée, deuxième partie du tome II, dans le livre en téléchargement GRATUIT. © C. Le Moal
- Hermès
- Accueil
- Cabbale
- Tarot
  - Tarot accueil
  - Tarot Sépher 0
  - Tarot Sépher 1
  - Tarot Sépher 2
  - Tarot Sépher 3
  - Tarot Sépher 4
  - Tarot Sépher 5
  - Tarot Sépher 6
  - Tarot Sépher 7
  - Tarot Sépher 8
  - Tarot Sépher 9
  - Tarot Sépher 10
  - Tarot Sépher 11
  - Tarot Sépher 12
  - Tarot Sépher 13
  - Tarot Sépher 14
  - Tarot Sépher 15
  - Tarot Sépher 16
  - Tarot Sépher 17
  - Tarot Sépher 18
  - Tarot Sépher 19
  - Tarot Sépher 20
  - Tarot Sépher 21
  - Tarot Sépher 22
  - Tarot et Moïse 1
  - Tarot et Moïse 2
  - Tarot et Moïse 3
  - Tarot et Moïse 4
  - Tarot et Moïse 5
  - Tarot et Moïse 6
  - Tarot et Moïse 7
  - Tarot et Moïse 8
  - Tarot et Moïse 9
  - Tarot et Moïse 10
  - Tarot et Moïse 11
  - Tarot et Moïse 12
  - Tarot et Moïse 13
  - Tarot et Moïse 14
  - Tarot et Moïse 15
  - Tarot et Moïse 16
  - Adam & Tarot 0
  - Adam & Tarot 1
  - Adam & Tarot 2
  - Adam & Tarot 3
  - Adam & Tarot 4
  - Adam & Tarot 5
  - Adam & Tarot 6
  - Adam & Tarot 7
  - Adam & Tarot 8
  - Adam & Tarot 9
  - Adam & Tarot 10
  - Adam & Tarot 11
  - Adam & Tarot 12
  - Adam & Tarot 13
  - Adam & Tarot 14
  - Adam & Tarot 15
  - Adam & Tarot 16
  - Adam & Tarot 17
  - Adam & Tarot 18
  - Adam & Tarot 19
  - Adam & Tarot 20
  - Thoth Tarot 1
  - Thoth Tarot 2
  - Thoth Tarot 3
  - Thoth Tarot 4
  - Thoth Tarot 5
  - Thoth Tarot 6
  - Thoth Tarot 7
  - Thoth Tarot 8
  - Thoth Tarot 9
  - Thoth Tarot 10
  - Thoth Tarot 11
  - Thoth Tarot 12
  - Tarot Eliphas
  - Tarot Eliphas 1
  - Tarot Charge 1
  - Tarot gratuit
  - Med Tarot 1
  - Med Tarot 2
  - Med Tarot 3
  - Med Tarot 4
  - Med Tarot 5
  - Med Tarot 6
  - Med Tarot 7
  - Med Tarot 8
  - Med Tarot 9
  - Med Tarot 10
  - Med Tarot 11
  - Med Tarot 12
  - Med Tarot 13
  - Med Tarot 14
  - Med Tarot 15
  - Med Tarot 16
  - Académie 0
  - Académie 1
  - Académie 2
  - Académie 3
  - Académie 4
  - Académie 5
  - Académie 6
  - Académie 7
  - Académie 8
  - Académie 9
  - Académie 10
  - Académie 11
  - Académie 12
  - Académie 13
  - Académie 14
  - Académie 15
  - Académie 16
  - Académie 17
  - Académie 18
  - Académie 19
  - Académie 20
  - Académie 21
  - Académie 22
  - Académie 23
  - Académie 24
  - Académie 25
  - Académie 26
  - Académie 27
  - Académie 28
  - Académie 29
  - Académie 30
  - Académie 31
  - Académie 32
  - Académie 33
  - Académie 34
  - Académie 35
  - Académie 36
  - Académie 37
  - Académie 38
  - Académie 39
  - Académie 40
  - Académie 41
  - Académie 42
  - Académie 43
  - Académie 44
  - Académie 45
  - Académie 46
  - Académie 47
  - Académie 48
  - Académie 49
  - Académie 50
  - Académie 51
  - Académie 52
  - Académie 53
  - Académie 54
  - Académie 55
  - Académie 56
  - Académie 57
  - Académie 58
  - Académie 59
  - Académie 60
  - Académie 61
  - Académie 62
  - Académie 63
  - Académie 64
  - Académie 65
  - Académie 66
  - Académie 67
  - Académie 68
  - Académie 69
  - Académie 70
  - Académie 71
  - Académie 72
  - Académie 73
  - Académie 74
  - Académie 75
  - Académie 76
  - Académie 77
  - Académie 78
  - Académie 79
  - Académie 80
  - Académie 81
  - Académie 82
  - Académie 83
  - Académie 84
  - Académie 85
  - Académie 86
  - Académie 87
  - Académie 88
  - Académie 89
  - Académie 90
  - Académie 91
  - Académie 92
  - Académie 93
  - Académie 94
  - Académie 95
  - Académie 96
  - Académie 97
  - Académie 98
  - Académie 99
  - Académie 100
  - Académie 101
  - Académie 102
  - Académie 103
  - Académie 104
  - Académie 105
  - Académie 106
  - Académie 107
  - Académie 108
  - Académie 109
  - Académie 110
  - Académie 111
  - Académie 112
  - Académie 113
  - Académie 114
  - Académie 115
  - Académie 116
  - Académie 117
  - Académie 118
  - Académie 119
  - Académie 120
  - Académie 121
  - Académie 122
  - Académie 123
  - Académie 124
  - Académie 125
  - Académie 126
  - Académie 127
  - Académie 128
  - Académie 129
  - Académie 130
  - Académie 131
  - Académie 132
  - Académie 133
  - Académie 134
  - Académie 135
  - Académie 136
  - Académie 137
  - Académie 138
  - Académie 139
  - Académie 140
  - Académie 141
  - Académie 142
- Contact
- Blogs & forums
.